AccueilÉconomieAirbnb prépare son introduction en Bourse

Airbnb prépare son introduction en Bourse

Airbnb est en bonne forme malgré un début d’année difficile avec une forte baisse des réservations en ligne au plus fort de la crise du covid. Le leader des plateformes de location de logements entre particuliers a annoncé qu’il finirait par réaliser son introduction en Bourse sur le Nasdaq en décembre.

La nouvelle est arrivée à un moment opportun, alors que plusieurs vaccins contre le covid ont été annoncés, redonnant espoir aux industries du tourisme qui boostent les publicités en ligne pour 2021.

Avec le travail à distance et une demande croissante d’escapades et de week-ends d’évasion à la campagne, Airbnb remonte la pente et affiche de bons résultats pour le dernier trimestre.

Une IPO qui a longtemps traîné

Il y a douze ans, trois colocataires pensaient à une idée d’espace à bon prix pour les voyageurs en quête d’une expérience plus personnalisée qu’une simple chambre d’hôtel et meilleur marché. Airbnb, plateforme de location de logements entre particuliers, était né avec la réussite qu’on lui connaît.

En décembre 2020, la société californienne entrera en Bourse au Nasdaq, ce qui en fait l’une des IPO les plus attendues de la saison par les investisseurs actions même si on ne connaît pas encore le nombre d’actions qui seront mis sur le marché.

Après des années de refus, son PDG et co-fondateur Brian Chesky a finalement concédé l’idée de cette entrée en Bourse. Pour certains analystes, ce serait la crise sanitaire qui aurait précipité les choses.

finviz dynamic chart for  ABNB

Comme le rappelle Reuters, les banquiers d’investissement évaluaient l’entreprise à 50 milliards de dollars il y a deux ans. Sa capitalisation boursière pourrait être aux alentours de 30 milliards de dollars aujourd’hui.

AL_FR_logos_970x250

Changement de stratégie du management

Au plus fort de la crise sanitaire, Airbnb était bien à la peine. Brian  Chesky a pris la décision en mai dernier de réduire la force salariale –  environ 1 salarié sur quatre a été licencié – et de modifier la stratégie de développement du groupe, ce qui lui a permis d’opérer un redressement et d’obtenir un retour à la croissance.

 

« Airbnb a déclaré un bénéfice net de 219 millions de dollars au troisième trimestre, une légère baisse par rapport à l’année précédente. L’entreprise a réduit ses effectifs de 25% en mai et réduit son budget marketing, ce qui a entraîné une chute de 75% des coûts de vente et de marketing », a précisé MSNBC.

Selon Capital, « Airbnb devrait réaliser en 2020 un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars, contre 4,8 milliards en 2019 ».

A lire sur Alvexo: “Le pétrole bondit avec l’espoir d’un vaccin”

Le travail à distance semble profiter à Airbnb

Au-delà du fait qu’un vaccin est en route et que les confinements ne seront pas là pour toujours, le travail et les études à distance pourraient devenir quelque chose de plus habituel. 

De fait, plusieurs grandes entreprises technologiques telles que Facebook ou Google ont demandé à leurs employés de rester chez eux jusqu’en 2021, tandis que d’autres entreprises ont offert la possibilité aux employés de travailler jusqu’à la fin août 2021, comme Airbnb lui-même.

Enfin, Airbnb ressort de plus en plus comme le grand gagnant d’une pandémie qui voit les voyageurs fuir les grands établissements hôteliers. La société entend bien lever 3 milliards de dollars (2,55 milliards d’euros) avec cette IPO.

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil.

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez