Ce qui semble être devenue une tragédie historique pourrait se transformer en désastre financier pour Boeing. Les crashs de ses 737 Max ont eu pour effet une baisse drastique de commandes. Une perte potentielle de $500 millions pour le constructeur américain.

Pour le moment, l’enquête est toujours en cours pour comprendre ce qui a causé les deux crash aériens. Les régulateurs avaient identifié un problème avec le logiciel de navigation et les avions sont immobilisés depuis mars. La crise semble bien partie pour continuer l’année prochaine.

La prolongation des 737 MAX à l’arrêt

Cette semaine, la Federal Aviation Administration (FAA) aux États-Unis a confirmé que le système de contrôle de vol – appelé MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) – devait faire l’objet de certaines corrections. Le MCAS est une fonction d’urgence du logiciel qui ne fonctionnait pas lors des vols d’Ethiopian Airlines en Éthiopie et de Lion Air en Indonésie.

Pour le moment, Boeing a partagé son incertitude quant à la date de reprise du service des avions. Avec ce retard du retour dans les airs, la facture risque de s’alourdir pour la compagnie qui connaît une crise sans précédent.

“Boeing ne recevra pas la certification de la FAA pour le 737 MAX jusqu’à ce qu’il soit remis en service en toute sécurité”, a déclaré le service de presse de la compagnie.

Plus de 30 autorités impliquées

Jeffrey Guzzetti, ancien Directeur de la Division des Enquêtes sur les Accidents de la FAA, a expliqué à CNN que ce retard est “probablement dû au fait que la FAA et Boeing devront obtenir l’approbation simultanée des autorités du monde entier pour que l’avion vole à nouveau”.

En outre, plus de 30 pays sont impliqués. Pour rappel, Boeing a vendu 80% de son modèle 737 MAX à des compagnies aériennes étrangères. Au total, plus de 400 engins se trouvent en dehors du territoire américain.

Jusqu’à présent, 30 autorités rencontreront des représentants aux États-Unis “pour discuter du processus de certification”, a confirmé CNN.

A lire sur Alvexo: “Résultats inquiétants pour Boeing”

Boeing va subir de lourdes pertes

Le scandale du 737 MAX pourrait mener Boeing à une situation très difficile. Jusqu’à présent, la société aurait perdu plus de $400 millions pour les deux premiers trimestres 2019.

“Ils vont devoir s’endetter et utiliser une bonne partie de la trésorerie”, a conclu Jim Corridore, Directeur de la Recherche sur les actions industrielles chez CFRA Research. “Quand l’avion sera remis en service, la compagnie ira bien. Et tout le monde s’attend à ce que cela se produise dans les plus brefs délais. Mais qu’il soit facile de revenir à la normale en 2020 ou avant 2021, personne ne le sait encore.”

Si les actions ont grimpé de 13% cette année, les commandes ont été particulièrement éparses. Boeing a, par ailleurs, annonçait qu’il verserait un fonds de dédommagement de $100 millions aux familles des victimes.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender

La géopolitique s'invite dans le marché de la 5G géopolitique