Cette année et pour la première fois depuis 2009, il y a selon Forbes moins de milliardaires dans le monde : 1 810 soit 16 de moins que l’année dernière. Aussi la fortune conjuguée des plus riches a diminué de $57 milliards, pour s’établir à $6 480 milliards. Le magazine a insisté sur le fait que cette baisse prenait source dans l’instabilité des marchés boursiers, de la baisse des prix du pétrole ainsi qu’au renforcement du dollar américain. Si on regarde la tête du classement, les 20 premiers de l’an dernier ont globalement conservé la même place. Si le nombre des milliardaires dans le monde s’est restreint, celui de ceux qui sont à la tête d’une fortune supérieure à $30 millions a accueilli 12 000 nouveaux membres cette année. Il y a dont moins de milliardaires, mais plus de millionnaires. Pour rappel, si les ultra-riches ne représentent que 0.004 % de la population, ils détiennent 13 % de la richesse mondiale. Sans surprise, c’est aux Etats-Unis que l’on compte le plus de milliardaires (540), talonnés  par la Chine (251) et l’Allemagne (120). Qui sont ces privilégiés ?

Les plus grosses fortunes en 2016 sont globalement les mêmes qu’en 2015

Bill Gates, indétrônable, reste l’homme le plus riche du monde

Le co-fondateur de Microsoft est en tête du classement pour la troisième année consécutive et la 17ème  fois depuis 22 ans. Sa fortune a néanmoins légèrement diminué, avec $75 milliards contre $79,2M l’an dernier. Mais son parcours n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, il a en effet connu de nombreux échecs avant de bâtir sa fortune colossale.

Amacio Ortega, le créateur de Zara, en deuxième position

Le géant espagnol fondateur de la marque de vêtements Zara arrive deuxième avec $67 milliards, contre $64,5M l’an dernier.

Warren Buffet sur la troisième marche du podium

L’homme d’affaires américain Warren conserve la troisième place avec $60,8 milliards, soit une baisse de $11,9 milliards versus 2015.

Le Mexicain Carlos Slim perd deux places

Slim est le plus gros perdant,  avec €27,1 milliards déduits de sa fortune en un an. Sa fortune est passée de 77,1 à $50 milliards.

L’inévitable Mark Zuckerberg a connu sa meilleure année

A seulement 31 ans, le créateur de Facebook a vu sa fortune augmenter de $11,2 milliards et atteindre $44,6 milliards. Il passe de la 16ème place à la 6ème du classement des plus grosses fortunes du monde en 2016.

Jeff Bezos, patron d’Amazon, talonne Zuckerberg de près

Il a chamboulé le classement en passant de la 15ème place à la 5ème, avec une fortune estimée à $45,2 milliards.

S’il n’est que 234ème de la liste, Donald Trump est assis sur $4,5 milliards

Forbes estime que Donald Trump, actuellement dans la course pour la Maison Blanche, détient une fortune de $4,5 milliards. Il aurait lui-même contesté les faits, affirmant qu’il possède environ $10 milliards.

Le plus jeune des milliardaires n’a que 19 ans

L’héritière norvégienne Alexandra Andresen fait cette année son entrée dans le classement avec $1,2 milliard. Sa sœur Katharina est la deuxième plus jeune de la liste, du haut de ses 20 ans.

Qu’en est-il des plus grosses fortunes de tous les temps ?

Il fut difficile d’établir ce classement, car il s’agit de comparer des niveaux de fortunes accumulées à des époques différentes. Pour ce faire, il a été nécessaire de capitaliser les fortunes plus anciennes afin qu’elles deviennent juxtaposables avec les plus récentes.

La première fortune de tous les temps est attribuée à Mansa Mus, qui a amassé pas moins de $7 000 milliards. Il fut le roi de Tombouctou au 14ème siècle, mais aussi le plus gros producteur d’or de la planète. Sa gestion des stocks était prudente, car il savait qu’en répondant à une demande trop importante il allait déprécier le métal. Il a donc bâti sa stratégie en dévalorisant le métal jaune pour en faire une rareté. Il ne reste pourtant pas grand-chose de sa fortune colossale aujourd’hui.

Le deuxième nom du classement est l’empereur romain Auguste et ses $5 000 milliards. Pour rappel, Auguste fut l’empereur qui aux alentours de l’an 1 après Jésus Christ a régné sur un empire qui représentait la moitié de l’économie mondiale. A titre personnel, il s’est accaparé près de 20 % de toutes les richesses que cela représentait.

Il était talonné par l’empereur chinois Shenzong et ses $4 000 milliards. Ce dernier a régné sur la Chine du 11ème siècle, qui était déjà à cette époque une puissance mondiale considérable.

En quatrième position, on retrouve Akbar. SI ce nom ne vous dit rien,  il fut le chef de la dynastie mongol au 16ème siècle, avec un empire qui pesait à peu près 25 % de l’économie mondiale, soit $4 000 milliards.

Joseph Staline eut la 5ème plus grosse fortune de tous les temps, en tant que maitre incontesté de toute l’URSS dont le PIB est estimé à$ 7 000 milliards. Certes, Staline n’était pas propriétaire des richesses de l’URSS, mais c’est lui qui dirigeait et contrôlait absolument tout. Il y eut donc une confusion permanente entre les caisses de l’Etat et sa propre fortune, estimée à plus de $2 000 milliards.

L’américain Andrew Carnegie a détenu la 6ème plus grosse fortune de tous les temps, grâce à la création des aciéries américaines qui ont fourni les rails de chemins de fer dans pratiquement toute l’Amérique du Nord. C’est au moment de la revente de ses entreprises à JP Morgan pour un montant équivalent à $400 milliards qu’il a gagné le plus d’argent.

En 7ème position, on retrouve le célèbre David Rockefeller, qui s’est enrichi grâce à l’industrie pétrolière en contrôlant jusqu’à 80 % de la production mondiale. Il a par ailleurs diversifié ses avoirs grâce à la banque qui porte son nom. Sa fortune devait représenter $100 milliards au début du siècle.

Alain le Roux, neveu de Guillaume le Conquérant, a participé à la conquête de la Normandie au 12ème siècle pour le compte des Anglais. Aujourd’hui, sa fortune représenterait plus de $100 milliards.

 

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo