Tempête sur le Royaume-Uni… Entre les complications du Brexit et la nouvelle souche mutante de Sars-CoV2 découverte sur l’île, le Royaume se retrouve plus isolé que jamais.

Sans surprise, sa monnaie nationale, la livre sterling, affiche une baisse historique. Cette situation grave pourrait également freiner l’économie européenne, puisque l’euro est aussi en recul.

La perspective, depuis hier, de l’imminence d’un accord entre Bruxelles et Londres pourrait cependant changer la donne. Une conférence de presse de Boris Johnson est attendue. Retour sur une semaine tendue.

Brexit et pandémie plombent l’économie

La livre sterling apparaît sérieusement ébranlée par les atermoiements politiques du Royaume-Uni. A moins d’une semaine avant la fin des pourparlers entre l’Union européenne (UE) et Londres pour parvenir à un accord sur le Brexit, les analystes sont perplexes, d’autant que le contexte de la crise sanitaire est loin d’être rassurant pour les marchés. La Grande-Bretagne se retrouve en effet coupée du monde.

 

Londres se reconfinait lundi en raison de la découverte d’une souche mutante du virus, qui a provoqué la fermeture des frontières avec plusieurs pays. Hong Kong, l’Allemagne et d’autres Etats ont notamment suspendu tous leurs vols passagers en provenance du Royaume-Uni. Les craintes de la population concernant l’approvisionnement du pays ont provoqué des scènes de chaos dans les supermarchés.

En conséquence, la livre sterling perdait lundi 1,88% face au dollar. Le FTSE, l’indice paneuropéen était lui aussi en recul de 1,15% à 6 454,28 points.

«Nous devons nous attendre à une certaine volatilité de la livre et ce que nous voyons ce matin en est le reflet», déclarait lundi matin Rodrigo Catril, stratège principal en devises à la National Australia Bank (NAB), à «Squawk Box Asia» de CNBC.

al_fr_oil_970x250_v3c

Les marchés las de la politique britannique

Autre élément qui inquiète les investisseurs, selon les analystes : les marchés sont fatigués des annonces imprévisibles du Premier ministre Boris Johnson, ancien ambassadeur du Brexit lors de la campagne en 2016.

Comment le pays se relèvera-t-il ? La livre sterling apparaît plus que jamais pénalisée par les désaccords persistants entre Londres et Bruxelles. Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, a lui-même déclaré qu’il n’était pas en mesure de garantir un accord.

« C’est une tragédie ce qui se passe en Grande-Bretagne », s’est désolé lundi le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton.

Une possible sortie du tunnel est pourtant envisageable depuis hier avec la perspective d’un accord imminent, information de source diplomatique relayée par la presse. Le Footsie, l’indice phare britannique, gagnait d’ailleurs +0,66% à cette annonce. Une conférence de presse de Boris Johnson est attendue aujourd’hui, d’après la BBC.

A lire sur Alvexo: “Les Big Tech, grandes gagnantes de 2020 ?”

Les déboires de la livre peuvent-ils impacter les marchés ?

«Nous sommes plutôt optimistes … sur la livre sterling pour les prochains mois», a déclaré Gareth Berry, directeur général et stratège des taux de change chez Macquarie Group.

Enfin, Rodrigo Catril, affirmait à MSNBC que l’impact économique de la découverte de la nouvelle souche du virus serait significatif à court terme, bien que les campagnes de vaccination menées au cours des prochains mois encouragent les marchés à voir le côté positif à moyen terme.

Un accord pour Noël serait un moyen de relancer l’optimisme sur les marchés occidentaux.

Les analystes ont déclaré lundi à CNBC «qu’ils restent optimistes sur la livre à partir de 2021 malgré les vents contraires auxquels la monnaie est confrontée».

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

AL_FR_logos_970x250

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender

La fièvre voyageuse gagnera-t-elle la planète en 2021 ?

Valeurs refuges : quelles tendances ?