Sur fond de coronavirus, d’émeutes sociales, de campagne présidentielle tendue, les Etats-Unis connaissent une spirale noire. Le dollar, en tendance baissière, affaibli, est le signe d’une Amérique qui s’essouffle. Une aubaine pour les investissements dans l’or et l’euro.

La chute du « billet vert » alimente les craintes des traders

En seulement un mois, depuis le 1er juillet, le dollar perdu 3% de sa valeur. Depuis mars, il a perdu 12 % face à l’euro. Pour de nombreux experts, c’est sans conteste la “flambée du virus”  qui a affaibli la devise mais surtout une gestion mal maîtrisée de celui-ci

Avec une politique sanitaire vivement critiquée pour sa lenteur, les Etats-Unis ont enregistré un quart du nombre de décès à l’échelle mondiale.  S’ajoutent à cela, les récentes émeutes sociales qui ont suivi les violences policières, une campagne électorale houleuse.

 

Ce contexte peu propice inquiète les traders.  “Il est intéressant de noter la faiblesse du billet vert par rapport aux devises à risque et aux devises refuges, ce qui dénote les inquiétudes des investisseurs quant à la capacité de l’économie américaine à rebondir”, a souligné Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades dans les pages du Figaro

Or, le dollar a longtemps fait partie des valeurs sûres, même en temps de crise. « TINA : there is no alternative. » Il n’y a pas d’autre choix que le dollar, répètent depuis des années les investisseurs, invoquant le raidissement chinois et la faiblesse congénitale de l’euro », rappelle Le Monde.

L’euro repart à la hausse

Le plan de relance annoncé par Emmanuel Macron et Angela Merkel de 750 milliards d’euros “a propulsé l’euro à son plus haut niveau en deux ans” , rapporte Les Echos

En effet, la devise européenne a atteint 1,178 dollar, une première depuis septembre 2018. 

L’affaiblissement du dollar semble profiter à l’euro, qui devient une devise sur le marché des changes de plus en plus appréciée par les investisseurs.

Après la publication du rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis le 6 août, le dollar a effectué une légère remontée face à l’euro, bénéficiant d’un regain d’attrait pour les valeurs sûres dans un contexte toujours très tendu entre les Etats-Unis et la Chine notamment.

A lire sur Alvexo: “L’Union Européenne à la relance”

 

AL_FR_Gold_970x250_t01

L’or bat son record historique

Autre valeur refuge qui semble profiter de la situation : c’est l’or. La matière première est elle aussi dopée par la faiblesse de la devise américaine.

« L’or étant libellé en dollar, l’affaiblissement du billet vert stimule les achats par les investisseurs non américains », explique Les Echos.

“Le cours du métal jaune s’est apprécié de plus de 27 % depuis le début de cette année”, précise Le Parisien.

De plus, la production d’or a baissé d’1% entre 2018 et 2019. Malgré une évolution du recyclage à +3%, l’or assoit sa réputation de valeur refuge, prisée par les autres métaux et chérie en temps de crise. 

Poursuivra-t-il sur sa folle lancée ? Bank of America a pronostiqué que le cours de l’or pourrait atteindre les 3000 dollars l’once !

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

al_fr_oil_970x250_v3c

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender

LVMH abandonne Tiffany

Apple s’envole avec le Iphone 5G

L'app chinoise TikTok est devenue une affaire aux enjeux politiques et diplomatiques