Le récent article du Financial Times, “Le Bitcoin bat un record absolu en pesos argentins”, indique que le Bitcoin s’est révélé être une meilleure réserve de valeur que le peso argentin au cours des 12 derniers mois.

Le paradigme de la finance établie et de la critique à long terme des crypto-monnaies, permettant de comparer indirectement une devise ordinaire à une crypto, pourrait être compris comme une avancée pour le Bitcoin et les crypto-monnaies en général.

Le Bitcoin a gagné 114% depuis le 1er avril

Au cours des huit dernières semaines, le marché de la crypto-monnaie a explosé, les principales monnaies enregistrant de fortes plus-values. Le Bitcoin a gagné 114% depuis le 1er avril, l’Ethereum a bondi de 90% et le XRP de Ripple de 33%.

Pour témoigner d’un sentiment positif généralisé, le Bitcoin a progressé de 10,84% en 24 heures, pour atteindre $8.818 l’unité. L’Ethereum a obtenu un rendement tout aussi impressionnant avec un gain de 8,82% sur la même période, suivi par le XRP, qui a bondi de 8,51%.

Les trois principales crypto-monnaies représentent une capitalisation boursière d’un peu plus de $200 milliards, générant à elles seules un volume quotidien de $41 milliards.

Les crypto-monnaies restent fortes

L’intérêt marqué, la participation des investisseurs institutionnels et l’augmentation du volume indiquent un sentiment haussier à l’égard des trois crypto-monnaies et pourraient potentiellement conduire prochainement à une démocratisation encore plus forte.

Le Bitcoin a défié ses détracteurs en battant des records de hausse depuis avril 2019.

Bitcoin : $6,3 milliards de transactions par jour !

Le Bitcoin est la devise numérique la plus importante influant en permanence sur la croissance des cours des autres crypto-monnaies, en raison de sa position dominante sur le marché. Le volume de transactions quotidien du Bitcoin se situe à la troisième place, derrière Visa et MasterCard, avec un peu plus de $6,3 milliards de transactions par jour.

Le Ripple occupe quant à lui la troisième place et a récemment affiché des valeurs presqu’égales au Bitcoin, bien que l’actif numérique soit très différent de ses deux autres concurrents – le Bitcoin et l’Ethereum – et cible une autre clientèle, à savoir des investisseurs institutionnels, tels que les banques et les gestionnaires de fonds.

Le Ripple : une crypto qui a la cote

Le Riplle ou XRP est la crypto utilisée pour des opérations internationales plus rapides, avec une moyenne de transaction toutes les quatre secondes, ce qui est nettement plus rapide que celle pratiquée pour l’heure par le Bitcoin. La conception originale du Ripple, en tant que système de paiement quotidien, la rend plus sûre que le Bitcoin. Sa popularité au sein de la finance traditionnelle est approuvée à travers la devise nommée XRP et les protocoles correspondants par plus de 200 banques à travers le monde.

Ethereum : sur la base Block-chain du Bitcoin

L’Ethereum occupe le même terrain que le Bitcoin, en particulier avec la block-chain, mais affiche une arrivée relativement récente dans le monde des cryptos (2015), par rapport au Bitcoin né en 2009. L’Ethereum est beaucoup plus rapide que le Bitcoin et pousse encore plus loin la block-chain, cette plateforme fonctionnant comme une réserve que les utilisateurs considèrent comme l’outil informatique indispensable, permettant également la création d’autres crypto-monnaies.

Comme on peut le constater, ces trois monnaies virtuelles dominent le marché numérique financier. Elles sont de plus en plus adoptées par des institutions financières au fur et à mesure qu’elles tendent à se démocratiser, malgré les controverses.

Sources : Coinmarketcap.com, cointelegraph, Bitcoinist, cryptobriefing

 

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo