Le cuivre au plus haut depuis 2014

by Annabelle Azade -
Le cuivre a connu une année exceptionnelle et suit une tendance haussière.

Le cuivre, métal précieux prisé des investisseurs, a connu une année exceptionnelle en 2020. En effet, sa valeur a pris 60% entre le mois de mars et décembre.

En cause ? Le lancement par la Chine du cours du cuivre au Shanghai International Energy Exchange (INE) sous forme de contrats à termes internationaux libellés en renminbi, mais aussi l’arrivée d’un vaccin contre le Covid-19, dont l’un des actifs clés est,  justement, le cuivre.

De plus, l’arrivée de la 5G dans de nombreux pays dont la Chine va booster une demande colossale en cuivre. C’est d’ailleurs l’Empire du Milieu qui devrait en avoir le plus besoin pour les prochaines années.

Un métal en plein envol

“Dr Copper” comme l’appellent les économistes a de beaux jours devant lui. Au mois d’octobre, c’est ce que rapportait déjà la revue Capital alors que les chiffres montraient un niveau jamais vu depuis deux ans.

Considéré comme un baromètre de l’activité économique mondiale car très utilisé dans l’industrie, “Docteur Copper” a souffert des ruptures dans les chaînes d’approvisionnement à cause du Covid-19, avant de profiter pleinement de la solide reprise en Chine”, relevait le site.

Même son de cloche pour le blog de Boursorama, qui rappelle que le métal rouge profite de la reprise du géant asiatique car le pays en est le premier consommateur mondial : Le cours du cuivre affiche un bond de 37% depuis le début de l’année à 3,5 dollars l’once, soit son plus haut niveau depuis début février 2013”.

AL_FR_logos_970x250

Le vaccin, booster du métal rouge

Si le coronavirus a impacté lourdement les marchés financiers, il semblerait bien que l’envolée du cuivre confirme les prédictions de certains investisseurs: les métaux précieux sont de retour. Le métal rouge fait partie des composants majoritaires du vaccin. 

Ouest-France avait d’ores et déjà noté en avril la nécessité d’utiliser du cuivre pour guérir du coronavirus, certains hôpitaux réduisant de 40% les taux d’infection grâce au métal précieux. 

Une prédiction qui s’est confirmée avec le temps à en juger les derniers cours, le cuivre a battu le 8 janvier un nouveau record depuis début 2013 à 8.238,00 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME)”, selon l’Antenne. 

La 5G, gourmande en cuivre

Si le cuivre est utilisé traditionnellement dans les transports comme métal passant, il a également prouvé ses vertus pour les nouvelles technologies comme la diffusion de la bande passante de la 5G.

En juillet dernier, les importations de cuivre en Chine ont affiché un nouveau record de 762 210 tonnes, et en octobre 2020, le pays avait déjà importé plus de cuivre qu’il ne l’avait fait en 2019, selon le site suisse Investir.

Alors que l’économie de la Chine semble s’être remise de la pandémie, il y a fort à parier que la demande augmentera encore au cours des prochains mois.

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo