Meilleur investissement mondial tous actifs confondus, le palladium est un métal précieux dont la valeur a bondi de 58% en 2019. 

Connu seulement pas les experts, le palladium vient de franchir la barre des $2.000 l’once, le 17 décembre dernier. 

Ressource très prisée par l’industrie énergétique, on retrouve ce métal dans les moteurs d’essence, car il réduit notamment les effets polluants des carburants, le palladium pourrait bien voir en 2020 sa consécration.

AL_FR_logos_970x250

Avec une industrie pétrolière toujours en quête d’innovation et une décote observée du diesel, les nouvelles régulations européennes pourraient bien amorcer l’avènement de cette précieuse et rare matière. 

Le palladium : nouvelle valeur refuge ?

Si le palladium est désormais qualifié de “ressource refuge”, c’est que sa rareté, et ses vertus, sont d’ores-et-déjà reconnues par les experts.

La preuve en est avec sa valeur : vendue à plus de $2.000 l’once, son cours a dépassé celui de l’or en fin d’année. De plus, son prix a quasi-quadruplé depuis 2009, à +453%.

Une des raisons principales réside dans la demande croissante du secteur automobile.

C’est un métal qui résiste relativement bien à la chaleur, qui ralentit la rouille et qui profite des nouvelles normes antipollution en Chine mais aussi en Europe. Il y a aussi le basculement actuel du parc automobile du diesel à l’essence.” affirme, l’économiste Erik Joly à la chaine de télévision belge RTBF.

Un métal difficile à extraire

Mais si le palladium a le vent en poupe, c’est aussi parce qu’il est un métal difficile à extraire. D’ailleurs, les mines se raréfient.

Comme le rappelle BFMTV, “Les quelques mines se situent en Russie, en Afrique du Sud et au Canada. Il n’y a pas eu de nouvelles découvertes de gisements depuis des décennies. La Commission européenne l’a placé dans les métaux critiques”.

Par ailleurs, l’Afrique du Sud, premier extracteur de palladium, a souffert de fortes intempéries en 2017 qui ont drastiquement réduit ses productions. Pour l’année 2017, le pays n’a compté que 200 tonnes, “contre 3.150 tonnes pour l’or”, rappelle BFM TV.

A lire sur Alvexo: “Néobanques : levées de fonds record en 2019”

Vers les $2.500 l’once ?

Selon les experts, la valeur du palladium devrait battre de nouveaux records en 2020, en atteignant les $2.500 l’once en milieu d’année.

S’il faut compter sur une spéculation financière dans le secteur des matières premières, le métal précieux prisé des professionnels de l’automobile devrait bien attirer les investisseurs.

Si la courbe de la demande continue sur la tendance de l’année 2019, le palladium pourrait bien détrôner l’or, dont l’once s’achète actuellement aux alentours de $1.300.

Consultez webinaires, analyses et conférences sur notre chaîne YouTube.
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo