AccueilÉconomieLe yuan au défi de la reprise en Chine

Le yuan au défi de la reprise en Chine

Le yuan s’est nettement renforcé ces derniers mois. Avec une crise sanitaire en apparence maîtrisée et une croissance qui a pu reprendre dès la fin du deuxième trimestre, la Chine a vu son économie revenir à un niveau solide.

La monnaie chinoise a gagné près de 7% face au dollar cette année et pourrait, selon les experts, poursuivre son envolée dans les prochains mois.

Si pour certains, la reprise du yuan ne serait qu’une bonne nouvelle temporaire, le résultat des élections américaines avec la victoire de Joe Biden pourrait modifier la donne.

Covid maîtrisé, économie relancée

En Chine, tout semble revenir à la normale. Les usines fonctionnent à plein régime, commerces et restaurants sont ouverts. Les experts ont tendance à penser que l’économie chinoise est la seule qui soit vraiment capable de se redresser en ces temps incertains.

En conséquence, le yuan est à son plus haut depuis juillet 2018. « L’appréciation du yuan est en partie liée au rebond de l’économie chinoise depuis la mi-2020, ainsi qu’à la dépréciation du dollar face aux principales devises mondiales », explique l’AFP, citée par Zonebourse.

Au moment où la majorité des pays restent encore immobilisés par la crise sanitaire, la Chine semble s’être relevée et se positionne comme leader économique avec un redressement de son PIB à +4,9% au troisième trimestre 2020.

Le FMI a d’ailleurs prédit que la “croissance en Chine devrait atteindre 8,2% en 2021”, rapporte la revue L’Economiste. 

AL_FR_logos_970x250

Vers une “paix commerciale” avec Washington ?

La victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine pourrait augurer un changement dans les relations avec la Chine et pointer vers un possible apaisement.

Joe Biden adoptera-t-il une politique plus accommodante que celle de son prédécesseur sur les droits de douane ? Il est trop tôt pour se prononcer mais plusieurs signaux semblent indiquer que la Chine considère d’un bon œil la victoire du candidat démocrate.

D’après plusieurs spécialistes des relations sino-américaines, l’augmentation du yuan engendrerait une hausse des exportations des produits manufacturés chinois vers les Etats-Unis, favorisant ainsi une bonne relation commerciale entre les deux pays.

Zone Bourse rapporte aussi que pour seulement le mois de septembre, les exportations ont augmenté de 9,9%.

“Un yuan plus fort permet également d’atténuer les tensions économiques avec les Etats-Unis”, analyse pour l’AFP Rajiv Biswas, du cabinet IHS Markit.

Par ailleurs, les commandes à l’international ont considérément augmenté. “Environ 25% des exportations totales dans le monde proviennent désormais de Chine”, note l’assureur-crédit Euler Hermes.

A lire sur Alvexo: “Apple s’envole avec l’iPhone 5G”

Quelle direction pour le yuan ?

Mercredi 27 octobre, la devise chinoise s’échangeait à 6,71 pour un dollar, mais à la mi-mai, un dollar s’échangeait à 7,10 yuan.

Alors que le télétravail s’impose comme une norme pour de nombreuses entreprises à l’ombre de la pandémie, les biens manufacturés en Chine – dont les ordinateurs, tablettes, smartphones et autres produits électroniques essentiels au travail à distance – pourraient faire pencher la balance en faveur du yuan.

Les résultats de l’élection présidentielle américaine sont désormais connus. Reste la découverte du vaccin contre le coronavirus qui aura aussi un rôle déterminant pour le yuan.

Pour le moment, la devise semble poursuivre son envolée par rapport au dollar, traduisant clairement que l’heure de la reprise en Chine a sonné.

Un expert forex à la Banque de Singapour, cité par CNBC, le confirmait d’ailleurs : « l’économie rebondit, la pandémie est maîtrisée. Je pense que la reprise plus large de la Chine reste un point positif par rapport au ralentissement de la croissance aux États-Unis et en Europe ». Selon lui,  le yuan pourrait d’ailleurs encore s’apprécier cette année.

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil.

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez