L’or, valeur “refuge” des marchés, a connu une année exceptionnelle. Son cours a enregistré la hausse la plus importante depuis cinq ans. 

Les taux négatifs soutenus et le ralentissement de la croissance mondiale ont pu encourager les traders à investir dans le métal précieux. 

2020 confirmera-t-il la solidité de l’or ? D’après les experts, les signaux semblent plutôt bons.  

Une hausse parallèle à la Bourse

Si les actions en Bourse ont enregistré un record en 2019, l’or, traditionnellement connu pour être une valeur refuge, a également connu une belle année.

“2019 restera dans les annales comme un superbe millésime pour l’or. Le métal jaune s’est en effet apprécié de 21.25% en euros et de 18.83% en dollars au cours de l’année écoulée”, confirme BFM Business TV.

C’est la deuxième meilleure année pour l’or depuis 2010 et la quatrième meilleure année depuis l’an 2000, après 2005, 2010 et 2009.

Il semblerait que les politiques monétaires accommodantes des banques centrales ont été le carburant qui a boosté les investissements dans le métal jaune.

Une situation géopolitique favorable

Par ailleurs, le Comptoir national de l’or a précisé que “depuis le début du siècle, soit sur les 20 dernières années, le cours de l’or en euros a été multiplié par 4.7, soit une performance de 8,04% par an”.

“À titre de comparaison, les actions du CAC40 n’ont progressé, elles, que de 0,02% par an” relève le Comptoir national de l’or dans un communiqué partagé la semaine dernière.

Les incertitudes concernant la géopolitique mondiale ont joué un rôle dans la performance du métal précieux en 2019.

Que ce soit les questions relatives à l’issue de la guerre commerciale qui oppose la Chine aux Etats-Unis ou les élections présidentielles américaines en 2020, autant de facteurs qui pourront influencer le cours de l’or.

Sans oublier, le Brexit, censé prendre effet le 31 janvier prochain, qui pourrait également lourdement peser dans la balance pour les prévisions de cotation de l’or cette année.

A lire sur Alvexo: “Abolition du Franc CFA en Afrique : ce qui va changer”

AL_FR_Gold_970x250_t01

Année record pour les lingots d’or

Au-delà du record enregistré pour l’once d’or, 2019 devrait également être une belle année pour les lingots. Les chiffres annuels ne sont pas encore disponibles mais les achats nets de lingots par les banques centrales auraient dépassé les 650 tonnes de 2018.

Viennent en tête la banque centrale russe avec 148,5 tonnes confirmées fin octobre 2019, la banque centrale polonaise avec 100 tonnes, son homologue chinois avec 95,8 tonnes et enfin l’institut turc avec 76,8 tonnes.

Selon Laurent Schwartz, directeur du Comptoir national de l’or, il y a deux motivations pour ces achats : la diversification des réserves de ces banques en dehors du dollar, “en particulier pour des pays en conflit (ou en rivalité) avec les Etats-Unis, comme la Russie, la Chine, la Turquie et le Qatar. Mais aussi une volonté d’affirmation de sa souveraineté économique, comme c’est le cas pour les pays de l’Est de l’Europe”.

al_fr_oil_970x250_v3c

Les signaux semblent converger dans le sens d’une nouvelle année faste pour le métal jaune mais la situation internationale restera un déterminant clé dans les prochains mois.

Consultez webinaires, analyses et conférences sur notre chaîne YouTube.
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender

LVMH abandonne Tiffany

Apple s’envole avec le Iphone 5G

L'app chinoise TikTok est devenue une affaire aux enjeux politiques et diplomatiques