Saudi Aramco, qui produit environ 10% du pétrole mondial, a levé 25,6 milliards de dollars et entre à la Bourse saoudienne, ce mercredi 11 décembre, sur l’indice de référence Tadawul.

La presse internationale présente cette “IPO” comme la plus grande introduction en Bourse de l’histoire. 

Le prix de l’action s’est envolé ce matin, augmentant de 10%. Un record pour l’entreprise qui coiffe au poteau les entrées boursières historiques d’Alibaba ou encore de Microsoft.

Une entrée en Bourse fracassante

Ce mercredi 11 décembre, le géant Saudi Aramco, le plus grand groupe pétrolier d’Arabie Saoudite, qui produit près de 10% de la production de pétrole à lui seul, est entré à la Bourse de Riyad.

Le titre est tradé sur l’indice-phare Tadawul avec le code 2222. Il a grimpé de 10% en pré-ouverture, listé à 35,2 riyals (8,5 euros), seulement trois heures après le début de la séance.

Exceptionnellement, le royaume a annoncé que la Bourse resterait ouverte 30 minutes supplémentaires, ce qui pourrait peut-être participer à l’envol prolongé des actions.

A lire sur Alvexo: “L’attaque en Arabie Saoudite fait bondir les prix du pétrole”

al_fr_oil_970x250_v3c

Plus fort qu’Alibaba et Microsoft

“les fonds levés valorisent l’entreprise saoudienne à 1.700 milliards de dollars, loin devant les entreprises considérées jusqu’alors comme les plus riches du monde en Bourse : Apple, Microsoft et Alibaba”, analyse le quotidien économique La Tribune.

En effet, avec une valorisation boursière de 1.700 milliards de dollars, Saudi Aramco bat tous les records d'”IPO” des géants du Web, ainsi que celle de la plateforme d’e-commerce chinoise Alibaba qui avait fait couler beaucoup d’encre en entrant à la Bourse de New York en 2014.

En route vers une “greenshoe”?

Par ailleurs, Aramco, a annoncé que 450 millions d’actions supplémentaires pourraient être vendues dans le cadre d’une option de surallocation (greenshoe).

Ceci porterait le montant levé à 29,4 milliards de dollars “si celle-ci est totalement exercée”, précise la chaîne d’information saoudienne Al Arabiya ce matin.

AL_FR_logos_970x250

Alors que certains experts considèrent l’introduction en Bourse d’Aramco surévaluée, comparée à ses rivaux comme ExxonMobil, Shell ou encore Chevron, il se pourrait que les actions continuent de grimper dans les prochains jours.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender

La fièvre voyageuse gagnera-t-elle la planète en 2021 ?

Jusqu'où chutera la livre sterling ?