Xiaomi investit dans les véhicules électriques

8

Le troisième fabricant mondial de smartphones Xiaomi en Chine a décidé de s’orienter vers le marché des voitures électriques. Les rivaux Apple et Huawei ont déjà rejoint la course.

Le fabricant chinois de smartphones a annoncé vouloir «proposer des véhicules électriques intelligents de qualité», a-t-il déclaré mardi dernier.

Pour le moment, la société n’a pas confirmé si elle produirait ses propres modèles, mais des centaines d’entreprises en Chine se bousculent déjà pour prendre la tête de ce nouveau créneau de l’industrie automobile.

Xiaomi, dans les pas de Baidu

Xiaomi, le plus grand fabricant de smartphones du tiers monde, a annoncé publiquement qu’il investirait 10 milliards de dollars au cours des prochaines années pour rejoindre la course de l’industrie des véhicules électriques.

Peu de détails ont été partagés, mais il est probable que l’entreprise “recherchera un partenaire extérieur pour gérer la fabrication, alors qu’elle se concentre sur la conception et l’ingénierie”, écrit la BBC.

Cela est venu juste après l’annonce que Baidu, le principal moteur de recherche chinois, a rejoint la course en investissant dans Volvo Cars via le Zhejiang Geely Holding Group pour fabriquer des véhicules électriques.

Ce n’est probablement pas une surprise si Xiaomi a décidé de suivre la même voie : plus tôt cette année, les actions de Baidu ont augmenté aussitôt l’annonce de son projet. 

“Les revenus publicitaires de la société ont été stables d’une année à l’autre par rapport à une croissance à deux chiffres il y a quelques années”, a décrit le Wall Street Journal.

AL_FR_logos_970x250

Les véhicules électriques sont-ils l’avenir de la Chine ?

Avec plus de deux milliards d’habitants et une classe moyenne en pleine croissance à la recherche d’un confort moderne, la Chine représente l’un des plus grands marchés potentiels pour les véhicules électriques.

Selon un fournisseur de données publié par S&P Global Platts,  “les véhicules à énergie nouvelle représenteront 20% du total des ventes de voitures neuves en Chine d’ici 2025″, rapporte la BBC.

Les véhicules électriques sont abordables en Chine et le prix de départ commence à 4500 dollars pour le Hong Guang Mini Ev, tandis que Tesla livre son modèle Y depuis son usine de Shanghai. Ford a également mis en place une usine de fabrication afin de construire des Mustang électriques.

 

Read on Alvexo: “Un giga-plan d’investissements dans le privé en Arabie Saoudite”

La popularité de Xiaomi sera-t-elle suffisante?

Dans le marché automobile en plein essor – mais très compétitif – en Chine, de nombreux fabricants ont tenté de prendre la tête de l’industrie des véhicules électriques.

La semaine dernière, Xiaomi a partagé ses résultats, faisant état d’une hausse de + 57% des expéditions de téléphones en Europe occidentale et d’une augmentation de 52% en Chine continentale. “Le chiffre d’affaires de l’année a augmenté de plus d’un cinquième”, a confirmé la société.

Xiaomi est optimiste quant à sa position de leader sur le marché puisque sa réputation décolle à l’international – bien que la société prête pour la 5G et l’IA ait attiré l’attention des responsables américains – et a été mise sur liste noire des investissements du ministère de la Défense.

«Nous avons encore beaucoup à développer», a déclaré aux journalistes Wang Xiang, président de Xiaomi.

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

CAC 40, Or, Pétrole… Suivez sur la chaîne YouTube d’Alvexo les analyses du spécialiste Stéphane Ceaux-Dutheil.

Previous articleUn giga-plan d’investissements dans le privé en Arabie Saoudite
Next article5 choses à savoir sur Coinbase