D’après les premiers chiffres officiels de l’Elysée, le coût annuel des moyens alloués à la Première Dame Brigitte Macron s’élèverait à 440 000 euros. Le porte parole du gouvernement Christophe Castaner a annoncé le 10 novembre dernier que ce chiffre était standard pour les moyens mis à disposition du conjoint du chef de l’État.

La “charte de transparence” relative au statut de Première Dame mise en place en août est explicite à ce sujet: Brigitte Macron dispose de deux collaborateurs, ainsi que d’un secrétaire.

Financement des collaborateurs et de la sécurité

Le porte parole du gouvernement Christophe Castaner a indiqué que les moyens alloués à la Première Dame Brigitte Macron étaient élevés à environ 440 000 euros annuels. Mais selon l’AFP, ce chiffre ne représenterait qu’une fraction du coût annuel de la Première Dame.

le magazine Gala Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Trogneux lors de la cérémonie de remise des pouvoirs à l'investiture présidentielle nouvellement élu Président de la République française Emm

Il faut en effet y ajouter les coûts liés à sa sécurité personnelle ainsi que les frais de déplacement. Christophe Castaner a précisé qu’elle bénéficierait d’un renfort de sécurité en tant que conjointe du chef de l’État. Pour rappel, la Cour des compte contrôle ces dépenses et publie un rapport spécifique, comme prévu par la charte de transparence.

Des moyens qui seraient en baisse

Si on compare les moyens alloués à Brigitte Macron avec les autres Première Dames, elle est loin d’être la plus dépensière. On peut citer Valérie Trierweiler qui disposait de cinq collaborateurs rémunérés 19 742 euros nets par mois, Carla Bruni qui disposait de huit collaborateurs rémunérés  36 448 euros nets par mois, ou encore Bernadette Chirac qui disposait de 21 collaborateurs rémunérés 80 000 euros par mois.

La Première Dame n’aurait « Aucune légitimité démocratique »

À en croire les élus de La France insoumise qui sont d’ailleurs à l’origine de la charte de transparence, considèrent “qu’un conjoint, une conjointe, n’a aucune légitimité démocratique ». Ainsi ce statut de Première Dame serait contradictoire avec la loi pour la confiance dans la politique interdisant l’emploi des collaborateurs familiaux par les parlementaires.

Mais comme l’a rétorqué Christophe Castaner, Emmanuel Macron n’a pas embauché Brigitte Macron, il l’a épousé. De plus il affirme que celle-ci ne serait pas rémunéré mais bénéficie simplement de moyens dans sa fonction de représentation.

Brigitte Macron aura un rôle public traditionnel

Entre représentation aux côtés d’Emmanuel Macron lors des sommets internationaux et supervision des réceptions officielles au Palais de l’Elysée, Brigitte Macron aura un rôle pour le moins traditionnel.

Elle assurera la représentation de la France au côté du Président lors des sommets et des réunions internationales, répondra aux sollicitations des français et personnalités souhaitant le rencontrer, et supervisera les manifestations et réceptions officielles se tenant à l’Élysée.

Son rôle clarifié dans une “charte de transparence”

Si depuis l’élection de son mari Brigitte Macron s’était déjà attribuée un rôle de Première Dame, son statut est clarifié par les dispositions de la “charte de transparence” mise en place au moi d’août. Le document de deux pages décrivant quatre principales missions a été publié sur le site de l’Élysée.

Différents thèmes sont énumérés dans la carte, tels que le handicap, la santé, l’éducation, la culture et l’égalité homme-femme. À la fin de chaque mois, un récapitulatif de l’agenda de la Première Dame sera publié sur le site de l’Elysée.

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo

Articles à Recommender