Le 28 novembre, l’ancien Président de la République François Hollande s’est vu remettre par le Press Club de France le prix de l’humour politique, un prix très sérieux décerné depuis 1988 par un jury de journalistes et d’humoristes. Durant son passage à l’Élysée, Hollande a été très souvent nommé par le Club pour ses fameuses “hollanderies” telles que l’inoubliable “Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé”.

En 2016, c’est le ministre de l’Economie Bruno Le Maire qui avait remporté le prix grâce à sa petite phrase qui a tant fait rire les français, à savoir ”Mon intelligence est un obstacle”.

Hollande succède à Bruno le Maire

Plusieurs phrases de François Hollande ont fait mouche durant son passage à l’Élysée de 2012 à 2017. Parmi les plus citées, on retrouve « Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier », « Heureusement que Le Canard enchaîné est un hebdomadaire et pas un quotidien, sinon imaginez où on en serait avec Fillon ! », ou encore l’inoubliable « Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé ». Il succède au ministre de l’Économie Bruno Le Maire qui avait déclaré en 2012 avec une grande modestie: « Mon intelligence est un obstacle ».

Prix spécial du jury pour Nicolas Hulot et Brigitte Macron

D’autres grands humoristes ont été récompensés, tels que Nicolas Hulot qui durant la campagne présidentielle a lâché “J’ai refusé d’être candidat car j’avais peur d’être au second tour”. Il se voit décerné le Prix spécial su jury pour cette perle. Brigitte Macron n’est pas en reste et obtient un autre Prix du jury pour son “Le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi”.

Le prix de l’encouragement a été décerné à Philippe Poutou pour son “Hollande est satisfait de son bilan ; c’est pour cela qu’il le dépose” tandis que le meilleur jeu de mots est attribué à Yannick Jadot et son “C’était Toutânmacron !” devant les images d’Emmanuel Macron devant la Pyramide du Louvre.

François Hollande réagir…avec humour

Après cette remise de prix, le lauréat aurait déclaré avec humour «J’ai bien compris que c’était l’ensemble de mon oeuvre qui était salué, je parle de ce domaine-là. Mais je vais vous faire ici une révélation : mon oeuvre n’est pas achevée, du moins sur ce plan-là.» Bruno Le Maire avait également bien réagi en 2016, déclarant même que la “diatribe fait partie du jeu”. L’humour grinçant semble ainsi être entré dans les moeurs et faire partie de la vie politique française.

Un Président surnommé “Monsieur petites blagues”

Durant sa carrière, François Hollande s’est bâti une réputation de blagueur et maître de l’auto dérision et ce parfois à son détriment. En effet, les “hollanderies” n’ont pas toujours servi à leur auteur. Mais selon certains cette capacité à rire de tout lui a bien souvent servi à absorber les coups et retomber sur ses pattes. En cela, il est le digne héritier des politiciens français de la IIe et IIIe Républiques qui utilisaient la rhétorique lors de débats parlementaires. L’humour était alors considéré comme un talent inestimable.

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo