Google révèle Google Assistant et Home

Google révèle Google Assistant et Home

    477
    google-building-robot

    Comme annoncé par Google, son nouveau produit, dénommé Home, fonctionnera à la voix grâce à Google Assistant, une version évoluée de Google Now. Cette nouvelle technologie permettra d’accéder à l’assistant sans téléphone. Et mieux, si l’ensemble de l’habitation est connecté, il sera également possible d’éteindre et allumer les lumières par commande vocale. Le prix de ce nouveau joujou disponible « plus tard dans l’année » n’a pas encore été communiqué.

     

    Home, un assistant personnel qui trône au milieu de votre salon

    Lors de sa conférence dédiée aux développeurs, à savoir Google I/O, un nouveau produit a été dévoilé, Google Home. C’est un assistant personnel constitué d’un cylindre de 20 centimètres de hauteur à placer dans votre maison. Mais à la différence de vos appareils électroniques habituels, celui-ci ne possède aucun bouton. Pour l’utiliser, il suffit de dire « Ok Google », tout comme pour activer Google Now, renommé « assistant Google » par la même occasion. Google assistant est maintenant intégré à Home, et permet de parler avec lui comme on pourrait le faire avec une personne réelle. Si aucune date de sortie n’a été dévoilée, l’appareil devrait bien être en vente cette année aux États-Unis.

     

    Il suffira de prononcer quelques phrases pour commander un taxi ou acheter des fleurs

    À en croire Google, Home sera capable de se connecter avec la majorité des objets électroniques présents dans les maisons, comme les lumières, thermostats et chaines-hifi. Il sera également possible de commander un taxi, ou d’acheter des fleurs. Google a déjà annoncé des partenariats avec Uber et Spotifiy.

    Home ressemble à s’y tromper à Écho, l’assistant personnel produit par Amazon présenté en 2014, qui s’est néanmoins très peu vendu en France en raison de ses possibilités très limitées versus Home. Il sera donc possible de connecter Home aux enceintes de votre habitation en une simple phrase grâce à Chromecast, un outil de streaming made in Google lancé en 2014 qui permet de diffuser du contenu en streaming sur les appareils désirés. Comme on peut s’y attendre venant d’un produit Google, Home sera capable de fonctionner avec des services tiers tels que WhatsApp, Uber, Spotify, et Pandora.

     

    Pour Microsoft, l’intelligence artificielle représente une opportunité inespérée de se rattraper, après avoir raté la révolution des smartphones et celui des applications mobiles.

     

    Microsoft veut à son tour son « Google Assistant »

    Microsoft travaille en ce moment même sur son propre Google Assistant. La bataille des agents conversationnels, programmes capable d’entretenir une conversation avec un utilisateur, est lancée entre les géants du web. Parmi les qualités mises en avant par la version hautement enrichie de Google Now, on retrouve la capacité à fournir des réponses naturelles, de saisir le contexte d’une question et de lier plusieurs requêtes entre elles, ce qui donne l’illusion d’une discussion. Apple n’est pas en reste, avec Viv, le projet cofondateur de Siri, fondé sur une couche d’intelligence artificielle qui peut se connecter à des services extérieurs afin d’effectuer des tâches.

     

    Now, Siri, Cortana, Alexa, M… les géants du web veulent tous leur part du gâteau

    Tous les géants du web misent sur les assistants personnels, grâce aux progrès informatiques qui ouvrent de nouveaux horizons en ce qui concerne la reconnaissance vocale. Les claviers vont-ils devenir obsolètes, remplacés par de simples conversations avec des machines ? Ce scénario digne d’un épisode de Star Trek est prêt de devenir réalité. Apple a été un pionnier en la matière avec Siri en 2011, suivi de près par Microsoft avec Now en 2012, et Cortana en 2014. Facebook, bien qu’à la traîne, teste en ce moment même son assistant, M.

     

    Le secret de la commande vocale : Les réseaux de neurones profonds

    Les réseaux de neurones profonds sont une évolution technologique qui a changé la donne en la matière.  Il s’agit d’une méthode de résolution informatique de problèmes complexes, inspirée du fonctionnement cérébral humain, qui a vu le jour dans les années 1990. Son potentiel s’exprime pleinement aujourd’hui grâce à l’augmentation considérable des puissances de calcul. Analyser 2000 heures de discussion par une machine ne prend plus 240 heures, mais 40 heures.

     

    Les assistants personnels et robots signent la fin de l’ère des applications mobiles sur smartphone

    Les applications mobiles se sont petit à petit imposées comme la porte d’entrée vers internet depuis le lancement de l’iPhone 3G en 2008. Si bien qu’en 2010, on affirmait que le web était mort. Certes, le web est encore en vie aujourd’hui, mais les applications mobiles de Facebook, Netflix et tant d’autres ont remplacé

    Les pages d’accueil des sites internet. C’est quelque chose que Microsoft et Facebook ont bien compris, en vous évitant d’avoir à utiliser une quelconque application pour accéder à leurs services, grâce à des assistants personnels ou « chatbots » comme on les appelle dans le jargon.

     

    Le but de Facebook : une seule application pour les gouverner toutes

    C’est l’ambition de Facebook: que l’utilisateur n’utilise plus qu’une seule application, en l’occurrence la sienne. Bien évidemment, le réseau social n’est pas le seul sur le coup. Comme le faisait remarquer le Telegraph en mars, Microsoft a d’ores et déjà annoncé l’arrivée prochaine de bots sur Skype.

    Mais Satya Nadella, PDG de Microsoft, va encore plus loin. “Le langage naturel est la nouvelle interface utilisateur. Les bots sont comme des apps et les assistants digitaux comme des metas apps, ou les nouveaux navigateurs internet.” Les assistants mentionnés étant Siri, Google Now et Cortana.

    Les algorithmes parviennent de mieux en mieux à nous comprendre et interpréter ce que nous disons, grâce aux percées de l’intelligence artificielle, le deep learning. Le deep learning donne à l’intelligence artificielle la reconnaissance instantanée du langage, des images. Elle a également participé à l’avènement du jeu de go comme nous avons pu en parler précédemment sur notre blog.

    1 COMMENT

    Laissez une réponse