Les 5 meilleurs pays pour prendre sa retraite en 2016

Les 5 meilleurs pays pour prendre sa retraite en 2016

    1386
    la retraite

    Alors que l’espérance de vie n’a de cesse de s’allonger, la plupart d’entre nous peuvent espérer profiter de nombreuses années de retraite. Le choix de l’endroit où passer ses vieux jours devient donc plus important que jamais. En sélectionnant avec soin votre lieu de séjour, vous pourrez vous exiler dans un endroit paradisiaque, sans faire aucune concession quant au confort ou au système de soins. De plus en plus de nouveaux retraités choisissent pour résidence des destinations reculées et exotiques, de préférence au soleil et avec une politique fiscale avantageuse. Chacun possède ses propres critères de sélection, des avantages financiers et fiscaux, au climat, en passant par la situation géographique et la sécurité. Ainsi, nous nous sommes basés sur des éléments clés afin de déterminer quels étaient les meilleurs pays où s’installer pour sa retraite.

     

    Les critères, du niveau de bonheur à la sécurité

    Nous prenons tout d’abord en compte le niveau de bonheur, qui corrèle le PIB par habitant, la santé, l’espérance de vie, la perception de la corruption, les programmes sociaux et la confiance des individus. Vient ensuite l’éducation, dont l’indice a été mesuré grâce à des moyennes de périodes de scolarisation ainsi que les années consacrées aux études supérieures dans les pays concernés. L’emploi est également un critère très important : la mesure est établie en prenant compte du taux d’emploi disponible, des rémunérations et des perspectives à long terme. Les pays qui favorisent la santé, les loisirs et la vie familiale ont été favorisés, ainsi que les pays stables politiquement, avec une certaines cohésion sociale. La sécurité est également un critère primordial, regroupant la sécurité civile, la paix extérieure, les relations diplomatiques et les expériences des touristes. C’est un indice qui se base sur le “Global Peace Index” qui est publié chaque année. Le critère de la santé est quant à lui essentiel, surtout pour les retraités.

     

    L’Espagne reste la valeur sûre pour les français

    L’Espagne reste le meilleur pays pour prendre sa retraite. On ne compte plus ses qualités : le climat y est agréable (les étés y sont chauds et les hivers tempérés), la culture espagnole est très proche de la culture française, la langue est facile à assimiler, et surtout le coût de la vie est 24 % moins chez qu’au sein de l’hexagone. Grâce à la CEAM vous pouvez bénéficier de la sécurité sociale, et en tant qu’européen vous pouvez y résider de manière indéterminée. Bien évidemment, la proximité avec la France est un critère déterminant, et permet de faire des allers-retours facilement. Sans surprise, les côtes espagnoles sont les zone géographiques qui attirent le plus, avec en tête l’Andalousie, la Catalogne, les Îles Baléares, Madrid, Murcie, les Îles Canaries et Valence, et une nette prédominance pour la province d’Alicante. Pour ne rien gâcher, l’Espagne possède des infrastructures routières, un réseau de transport public ainsi qu’une couverture internet de haute qualité.

    Ruelle Espagnole

    Le Portugal, au coude à coude avec l’Espagne

    Au Portugal, le coût de la vie est 32 % plus bas qu’en France. Le climat y est doux, mais pas excessivement chaud grâce à l’influence de l’océan atlantique. Les spécialités culinaires du pays sont un délice, et Lisbonne n’est qu’à 2h20 de Paris. Un visa spécial « Golden Visa » permet aux non-résidents tels que les retraités de bénéficier d’avantages fiscaux pour l’achat immobilier et l’investissement. La communauté d’expatriés est très importante au Portugal, ainsi le français et l’anglais sont largement compris. La capitale Lisbonne est une des plus anciennes villes au monde, et fait partie du classement des meilleures villes où vivre d’après le classement annuel d’Economist Intelligence Unit. La meilleure destination du Portugal reste néanmoins la région côtière de l’Algarve, qui offre des paysages magnifiques, beaucoup de soleil et des températures extrêmement tempérées. Mais si vous êtes à la recherche d’hivers doux, vous allez être déçus. Même si le pays bénéficie d’un climat méditerranéen, les hivers y sont plus humides qu’en Espagne.

     

    Malte, petite île paradisiaque au milieu de la Méditerranée

    Située au sud de la Sicile, Malte a tout pour plaire. Les paysages y sont magnifiques, le climat doux été comme hiver, et l’île possède en prime une richesse culturelle surprenante. Malte reste géographiquement très proche de la France, ce qui la rend accessible à moindre coût. Quant au coût de la vie, il y est en moyenne 25 % moins élevé qu’en France. Malte fait partis des pays les plus petits au monde, mais aussi des plus denses en termes de population. Vous pouvez bénéficier du “Malta Retirement Plan,” qui permet aux européens d’obtenir la résidence, en profitant d’une imposition de seulement 15 %. Le système de santé est le cinquième meilleur au monde, et il est gratuit pour tous les résidents. Le seul inconvénient avec Malte à l’heure actuelle, c’est que l’île est victime de son succès : le système de transports publics, bien que très efficace, se voit engorgé face au boom démographique.

     

    La Thaïlande, perle d’Asie

    La Thaïlande est surnommée le « pays du sourire », et ce n’est pas pour rien. C’est un pays où il fait bon vivre et qui apparaît de manière très régulière dans les classements des meilleurs pays pour prendre sa retraite en Asie. Le coût de la vie y demeure très bas, les plages y sont paradisiaques et la culture y est très riche. En ce qui concerne le système de santé, pas d’inquiétude à avoir : Bangkok possède les meilleurs hôpitaux d’Asie et n’a rien à envier aux pays européens dans ce domaine. Le seul inconvénient de la Thaïlande ? Il y fait très chaud toute l’année. Il y a pire, en effet. Tout comme Malte et le Portugal, la Thaïlande a mis en place un visa pour retraités qui permet de rester indéfiniment dans le pays sous réserve de ressources financières suffisantes.

    Thailand-temple

     

    Panama, le petit nouveau d’Amérique du Sud

    Panama, le pays le plus au sud d’Amérique Centrale, apparaît comme le dernier entrant de notre classement grâce au grand nombre d’avantages qu’il offre aux retraités possédant un titre de séjour. Pour obtenir le Pensionado Visa, rien de plus facile. Vous devez simplement être âgé de 18 ans ou plus, et de recevoir une retraite mensuelle d’au moins 1000 dollars US. En effet, le gouvernement panaméen a voté une loi qui donne toute une série d’avantages financiers aux retraités âgés de 55 ans et plus. La monnaie locale le balboa est indexé sur le dollar américain. Le gros avantage de ce pays, c’est que le coût de la vie y est très bas comparé à la plupart des pays européens. Les prix de l’immobilier y sont également très raisonnables, et vous pouvez y bénéficier des mêmes droits que les locaux. Le système de santé panaméen est reconnu au niveau international, avec beaucoup de médecins formés en Europe et aux États-Unis. Il vous faudra tout de même débourser à peu près 200 euros par mois pour une assurance privée. Le seul point faible que nous ayons pu trouver, c’est la mauvaise qualité des infrastructures routières en dehors de Panama City.

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse