Les prix de l’immobilier atteignent des niveaux record à Paris

Les prix de l’immobilier atteignent des niveaux record à Paris

    796
    paris-tourism

    Après quatre années de stagnation des prix, le marché de l’immobilier parisien intra-muros a repris du poil de la bête et retrouve ses niveaux record de l’année 2012.

    Ainsi en septembre 2017 les prix de Paris intra-muros avoisinent les 8 670 euros. D’après les spécialistes, les prix de l’immobilier en Île-de-France devraient se stabiliser durant les prochains mois en raison de l’effet de rareté qui prédomine dans la capitale.

    Face à cette hausse spectaculaire des prix, les acheteurs les plus modestes sont contraints de s’éloigner en faveur de la Petite ou Grande Couronne. 

    Tradez avec un courtier régulé dédié à votre succès >>

    Les prix de l’immobilier progressent plus vite que l’inflation

    La reprise se confirme pour le marché français de l’immobilier avec une accélération des prix de 3,4% pour l’ancien au deuxième trimestre de l’année.

    Ce rythme de hausse est largement supérieur à l’inflation qui d’après l’Insee stagne à 0,4% par an au mois de juin. Ainsi les prix de l’immobilier augmentent 8,5 fois plus vite que les prix à la consommation.

     

    5 640 euros le mètre carré en Île-de-France

    Comme c’est bien souvent le cas, la région Île-de-France est le moteur du marché de l’immobilier français. Les prix des logements y ont augmenté de 3,9% au deuxième trimestre de 2017 pour culminer à 5 640 euros entre juillet et octobre pour l’ancien. C’est plus que le record historique de 2012 à 5 590 euros le mètre carré.

     

    8.670 euros dans Paris intra-muros

    Avec une progression de 6,6% sur un an, le prix du mètre carré atteint les 8 670 euros dans Paris. Ce dynamisme se propage à la Petite Couronne: 3,7% dans le Val-de-Marne, 4,4% dans les Hauts-de-Seine et 3,3% en Seine-Saint-Denis.

    Pourquoi cela ? Parce que face à la flambée des prix intra-muros les acheteurs se découragent et se détournent vers des secteurs plus accessibles. Ainsi dans certaines villes les prix augmentent plus rapidement qu’à Paris.

    C’est le cas de Clichy (+10,3%), de Boulogne-Billancourt (+8,8%) ou encore de Saint-Denis (+13,4%).

     

    Les Jeux olympiques de 2024 dopent le marché

    Paris olympic 2024 host

    Après le désistement de Los Angeles pour les Jeux Olympiques de 2024, la ville de Paris est apparue comme le seul prétendant pour recevoir les Jeux.

    C’est une bonne nouvelle pour la ville: recevoir l’évènement sportif le plus suivi au monde représente une vitrine sans pareil. Mais cet évènement a des conséquences sur certains départements adjacents comme la Seine-Saint-Denis ou le Val d’Oise qui bénéficieront d’un attrait économique certain.

    Les prix de ces zones devraient ainsi rattraper ceux des départements de l’ouest parisien.

     

    Conseils pour investir dans l’immobilier en 2017

    1. Privilégiez les communes proches de capitales et “villes TGV”

    Pour les investisseurs, il est recommandé de s’intéresser aux communes à proximité des grandes villes qui présentent des rapports prix/loyer intéressants.

    Attention, les villes présentent le rendement brut le plus élevé ne sont pas nécessairement celles où le marché locatif est le plus intéressant.

    1. Le levier du crédit est à votre avantage

    L’immobilier a la cote car l’un des derniers secteurs où vous pouvez investir sans disposer de beaucoup de liquidités dès le départ.

    Lorsque ce dispositif est correctement utilisé, il permet ici de gagner de l’argent sans payer l’intégralité des mensualités de l’emprunt associé à cet investissement.

    1. Choisissez votre cible avec soin

    Généralement, les premiers investissements immobiliers se font sur des surfaces relativement modestes, entre un studio et un F2.

    Dans tous les cas, votre choix doit être cohérent? Par exemple dans le cas où vous ciblez des étudiants privilégiez les petites surfaces. L’emplacement du bien et son environnement seront ensuite choisis en fonction de cette cible.

    Sachez également que chaque population comporte des avantages et inconvénients: les étudiants restent généralement peu de temps dans un logement ce qui implique une recherche constante de nouveaux locataires.

    Articles à Recommender

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse