Où investir en 2016?

Où investir en 2016?

    1258
    Où investir en 2016?

    Plus les années passent, plus le nombre d’options d’investissements grandit. Les experts en marchés boursiers d’Alvexo vous présentent leurs estimations pour 2016.

     Tout ce qui brille n’est pas d’or

    Devant la foule d’opportunités miroitantes qui s’offrent aux yeux des investisseurs, la grande majorité d’entre eux ne savent plus où donner la tête. Au-delà de ce foisonnement d’options, un grand dilemme ne cesse de préoccuper tous et chacun : Placer son pécule sur une valeur dite refuge et s’attendre à un rapport financier minime ou bien prendre le risque d’investir sur des produits boursiers plus dynamiques, tout en étant conscient que les aléas des marchés peuvent d’un jour à l’autre balayer tous les profits engrangés. Les analystes d’Alvexo se sont penchés sur cette lourde problématique et vous présentent les conclusions de leurs analyses fouillées.

     Le Forex, le marché boursier le plus dynamique au Monde

    Une des mesure utilisée par des économies en crise, est l’utilisation exubérante de la planche à billet. L’injection massive d’argent liquide devrait théoriquement entrainé une hausse de la consommation. L’envers de la médaille est la dévalorisation de la monnaie nationale face à ses pairs. Cette dynamique des changes devrait créer un nombre important d’opportunités d’investissements pour les Traders en Forex à l’affut des aléas des devises et de leurs valeurs. Selon l’opinion des analystes d’Alvexo, il serait sage de vendre les devises des pays dont la politique monétaire tend vers une réduction des taux d’intérêts et d’acquérir les devises des pays assez prospères et confiants pour projeter une hausse de leurs taux.

    Toutefois, il est important de souligner que le commerce des devises, le Forex Trading, s’adresse aux investisseurs prêts à prendre certains risques, mais surtout dotés d’une certaine souplesse d’investissements afin de pouvoir prendre des décisions rapides, tout en se basant sur des analyses de marchés statistiques et géopolitiques.

     Investir sur des valeurs sures (mais généralement moins rentables)

    À l’inverse, les investisseurs moins téméraires ou qui disposent de moins de temps libres afin de se livrer à une étude approfondie et à un suivit assidu des fluctuations des marchés devraient s’orienter vers des valeurs plus stables, dont l’évolution est moins abrupte, quitte à réduire leur potentiel de profits.

    L’or: Plus aussi stable qu’on le croit:

    Communément considéré comme une des valeurs les plus stables du marché, l’or est en train de perdre sa réputation. De nombreux challengers, tel que le dollar américain ou l’argent,  réussissent de temps à autres à détrôner le précieux métal. Certains attribuent ce changement à l’affaiblissement des marchés chinois, qui comptent parmi les principaux importateurs du métal précieux. Il faut donc commencer de se faire à l’idée que l’or ne récupérera pas son titre de champion de la stabilité tant que l’inflation continuera à hiberner. Concrètement, l’once ne devrait pas constitué plus de 15% de votre portefeuille d’investissements.

    L’immobilier: l’investissement sage et paisible

    Avec la croissance de la population et la hausse progressive des revenus, la demande immobilière est en permanence à la hausse, ce qui fait de cette option un des investissements les moins risqués du marché. Comme on peut en déduire naturellement, la pierre offre une contrepartie beaucoup plus faible que la plupart des actifs financiers. En faire la part du lion de son portefeuille boursier ne vous mènera pas bien loin sur le plan des bénéfices, d’autant plus qu’une reprise de l’inflation, appuyée par des taux d’intérêts attractifs, pourrait priver ce marché du peu d’avantage financier qu’il lui reste.

    Les actions boursières

    2015 a été une année prolifique pour les valeurs boursières en général. Le CAC 40 par exemple, a côtoyé par deux fois la barre des 5 000 points, ce qui semble être un bon signe pour 2016. Un indice important à rechercher : les actions de sociétés qui distribuent une somme importante de dividendes à leurs actionnaires sont presque toujours des investissements surs.

    En raison du renforcement de la mondialisation, mais surtout face aux fréquents développements scientifiques et technologiques, seules les entreprises qui savent et sauront s’adapter rapidement à des changements radicaux dans leur activité parviendront à capter l’intérêt des marchés. Ce dynamisme et cet esprit d’initiative sont les plus importants éléments à prendre en considération avant tout investissements dans les actions d’une société cotée en Bourse. À l’instar des dinosaures, les entreprises figées dans des modèles de gestion et de production caduques sont vouées à l’extinction.

    Un dernier point devrait être pris en compte : Le public attache de plus en plus d’importance à la composition saine et naturelle des produits de consommation ainsi qu’à la protection l’environnement (voir le dernier congrès de la COP 21 à Paris). En 2014, on a pu constater une hausse de 17% des investissements mondiaux dans les énergies dites renouvelables. Les entreprises faisant figure d’innovatrices dans le domaine de la lutte contre la pollution et le réchauffement de la planète détiennent un haut potentiel de croissance dans les prochaines années.

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse