Trump et Clinton abattent leurs dernières cartes

Trump et Clinton abattent leurs dernières cartes

    206
    Who Will Win the U.S. Election

    Trump et Clinton ont tenu dans la nuit leurs derniers meetings afin de convaincre les électeurs américains. Ils ont tous les deux comptés sur les états « Swing », c’est-à-dire ceux n’ayant pas de véritable ancrage démocratique ou républicain, comme par exemple, la Caroline du Nord. Le jour J est enfin arrivé pour les deux prétendants à la Maison Blanche, après un marathon électoral de 511 jours. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette campagne fut éprouvante. Les premières estimations sont enfin tombées, et c’est Hillary Clinton qui est donnée vainqueur par les grands électeurs. Notons que le « early voting », le vote anticipé, a été choisi par 50 millions d’électeurs, un record. Les résultats de l’élection seront connus dans la nuit de mardi à mercredi. En attendant, nous vous donnons les dernières nouvelles de la campagne.

     

    Clinton effectue son dernier discours à Raleigh, Trump à Grand Rapids

    Trump vs Clinton in 2016 U.S. election

    C’est en Caroline du Nord, un État remporté par Barack Obama en 2008, que la candidate démocrate a choisi de faire son dernier discours dans la nuit du 7 au 8  novembre. Elle s’est auparavant exprimée à Philadelphie en Pennsylvanie, là où la constitution américaine a été signée en 1787. Devant les 40 000 personnes venues la soutenir, la candidate démocrate s’est efforcée de faire passer un message positif. Parmi les personnalités présentes, on pouvait compter Barack et Michelle Obama ainsi que les chanteurs Bruce Springsteen et Bon Jovi. Du côté de Trump, c’est dans le bastion démocrate que le républicain s’est exprimé hier soir. Contrairement à Clinton, il a fini seul sur scène, un peu après une heure du matin, à l’exception de son colistier Mike Pence. Trump n’a pas chômé dans la journée de lundi, avec pas moins de cinq déplacements : Floride, Caroline du Nord, Pennsylvanie, New Hampshire et enfin dans le Michigan.

     

    Selon les derniers sondages, Clinton est en tête

    Les américains sont appelés à se rendre aux urnes aujourd’hui, dès 6h sur la Côte Est des États-Unis, soit midi en France, afin d’élire les grands électeurs de chaque État. Ces grands électeurs désigneront ensuite le prochain président des États-Unis, ou la prochaine présidente. Mais comme le veut la tradition, la ville de Dixville Notch, dans le New Hampshire s’est prononcée en avance, et c’est Hillary Clinton qui sortirait gagnante. Les sondages nationaux donnent également Clinton gagnante, quelques heures avant le vote. Elle obtiendrait 44 % des suffrages contre 40 % pour Trump  et 6 % pour Gary Johnson. Ce qui pourrait retourner la vapeur, ce sont les « Swing States », ces états sans préférence politique affichée comme la Floride, la Virginie, la Caroline du Nord, l’Ohio ou encore la Pennsylvanie. Le New York Times a de son côté estimé que Clinton avait 84 % de chances de l’emporter.

    Make America Great Again

    Trump ou Clinton, ce que ça change pour la France

    Le président français François Hollande ne cache guère son scepticisme quant à l’issue de l’élection américaine. Très fataliste, il a déclaré qu’il n’y avait plus rien à attendre des États-Unis, quel que soit l’issue de l’élection :“Sachez bien qu’il ne faut plus attendre des États-Unis qu’ils défendent le continent européen. Ils vont demander aux Européens de se défendre par eux-mêmes”. Il faut souligner que les deux candidats américain ont tous deux ignoré la question de leur relation à la France durant leur campagne. Selon Philip Golub, professeur de relations internationales à l’Université américaine de Paris, il est difficile à dire si un impact sur les liens entre la France et les États-Unis sera observable. L’Europe n’a jamais été un sujet de prédilection pour les dirigeants américains, et il n’y a aucune raison pour que ça change. Barack Obama avait mis la France à l’écart de l’échiquier diplomatique, et son départ représente pour l’hexagone une opportunité pour amorcer un retour.

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse