La Nasa va installer un bouclier magnétique autour de Mars

La Nasa va installer un bouclier magnétique autour de Mars

    842
    magnetic field proposed by NASA

    Les chercheurs de la Nasa ont récemment présenté leur idée de transformer la planète Mars en y créant un bouclier magnétique artificiel capable d’empêcher l’érosion de son atmosphère, et la rendre habitable pour l’humain.

    L’évènement est notable, car c’est en effet la première fois qu’une idée scientifique a pour but de rendre la planète aride un peu plus hospitalière. Rappelons qu’il y a 3,5 milliards d’années Mars était très similaire à la Terre, avec des océans, des volcans ainsi qu’une atmosphère.

    Mais tout cela s’est arrêté lorsque la planète a soudainement été privée de son champ magnétique. Si la Terre est capable de tourner, c’est bien grâce à son champ magnétique qui sert de bouclier contre les vents solaires.

    Privée de cela, l’atmosphère terrestre serait petit à petit balayée dans l’espace et notre planète ressemblerait à Mars.

     

    Mars, une planète sans atmosphère

    Bien que la planète Mars soit située dans l’espace d’habitabilité du Soleil, elle est bien différente de la Terre. La pression de l’atmosphère y est extrêmement faible, elle contient 95,32 % de CO2 et seulement 2,7 % d’azote et 0,13 % d’oxygène.

    La température moyenne à la surface est également très faible, de l’ordre de – 53 °C. Impossible d’y trouver de l’eau, mis à part sous forme de glace. Mais les études scientifiques montrent que si la planète Mars est aujourd’hui très hostile, elle fut dans un passé lointain beaucoup plus accueillante. Elle hébergeait alors une atmosphère plus dense et plus chaude, ainsi que des océans.

     

    La perte de son champ magnétique est en cause

    Mars aurait perdu son atmosphère et son eau en même temps qu’elle a perdu son champ magnétique. D’après l’agence spatiale américaine (Nasa), tout cela serait dû à l’érosion causée par les vents solaires.

    Sans champ magnétique et sans atmosphère épaisse la planète rouge est devenue froide et aride, bombardée par les rayons cosmiques. Mais tout cela n’a absolument pas découragé la communauté scientifique de s’intéresser à la planète, dans le but de la coloniser un jour.

    D’après les scientifiques, la présence d’une atmosphère plus dense sur Mars présenterait de nombreux avantages comme par exemple permettre de faire atterrir des équipements, d’être protégée des radiations cosmiques et d’améliorer les conditions nécessaires à la formation d’oxygène. En bref, la colonisation de la planète Mars par l’homme ne serait bientôt plus de la science-fiction.

     

    Le but, instaurer une nouvelle atmosphère

    Si l’atmosphère et les océans ont disparu depuis bien longtemps sur Mars, la Nasa compte bien la rendre habitable par les humains. Le directeur de la direction science James Green a présenté son projet au magazine Wired : «Le système solaire est à nous, prenons-le.

    Ceci, bien sûr, implique que nous soyons capables d’explorer Mars, ensemble, et d’y faire nos recherches, nous avons donc besoin d’un meilleur environnement». L’idée serait d’installer un bouclier magnétique dans le but de protéger Mars des rayons du soleil, ces rayons provoquant des radiations insoutenables pour l’Homme.

    Un circuit électrique puissant serait envoyé dans l’espace afin de créer ce champ magnétique entre le Soleil et Mars. Une fois l’atmosphère mise en place, l’effet de serre réchaufferait la planète en quelques années.

    Shielding Mars from the Sun

    Ce projet est-il viable ? Rien n’est moins sûr

    L’équipe de la Nasa derrière le projet admet que le projet peut sembler farfelu, non sans souligner leurs découvertes de magnétosphères miniatures capables de prémunir les astronautes contre les radiations cosmiques. D’après les scientifiques, pour protéger Mars il suffirait d’utiliser la même technologie, mais à grande échelle.

    La magnétosphère ainsi créée serait ensuite placée au point de Lagrange L1, un endroit de l’espace au sein duquel le champ de gravité de deux corps s’annule. L’autre enjeu serait de changer la direction prise par le champ magnétique, afin qu’il ne cesse de repousser le vent solaire.

    Bien évidemment, ce projet reste hautement hypothétique. Les scientifiques tentent également de calculer une estimation du temps nécessaire pour changer le climat sur Mars.

     

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse