Comment investir sous la présidence de Trump ?

Comment investir sous la présidence de Trump ?

    647
    Stocks to Buy in Trump Presidency - Alvexo

    Contre toute attente, Donald Trump a remporté les élections américaines pur devenir le 45ème président des États-Unis. Son élection surprise a entrainé un surcroît de volatilité sur les marchés, plongés dans une grande incertitude. Mais tout n’est pas perdu, loin de là. C’est bien connu, le capitalisme va où le vent le mène, et peu importe qui dirige une nation. Il est donc temps d’examiner toutes les possibilités qui s’offrent à vous afin de faire fructifier vos investissements. Quels sont les secteurs qui profiteront de l’élection ? Sans aucun doute les infrastructures, les valeurs financières, l’énergie c’est-à-dire le pétrole, le gaz et le parapétrolier, le tout au détriment de l’énergie renouvelable. Les laboratoires pharmaceutiques et la bio Tech auront également le vent en poupe. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs titres à acheter sous la présidence de Donald Trump.

     

    Industrie de l’acier : U.S. Steel (X)

    U.S. Steel to Invest in - Alvexo

    La société United States Steel Corporation (NYSE:X) ainsi que les autres fabricants d’acier ont été très clairs : les fabricants chinois les font grandement souffrir, à cause du “dumping” de l’acier. En effet, les fabricants chinois produisent de l’acier à moindre coût, qu’ils exportent ensuite vers l’occident à des prix défiant toute concurrence. Résultat, les fabricants américains ne sont pas en mesure de s’aligner sur les prix du géant asiatique, ce qui entraîne la chute inéluctable de leurs ventes. Pendant des années, le Congrès a appliqué des droits de douane afin de ralentir le flux d’acier en provenance de Chine, sans succès. Ces droits de douanes éphémères ont été jugés insuffisants par beaucoup. Trump a promis de rendre ces droits de douane permanents, afin de ralentir définitivement l’afflux d’acier en provenance de Chine et de donner un second souffle aux producteurs américains affectés par le dumping, pour faire remonter les cours de l’US. Steel sur le long terme.

     

    Santé: Humana (HUM) et Anthem (ANTM)

    Les actions des sociétés de santé américaines, en particulier les assureurs, ont grimpé en flèche depuis la victoire de Trump. Depuis les dernières semaines, Humana a très bien performé, avec un gain de 12,6 % depuis le 30 septembre, bien au-dessus de la moyenne du S&P500 qui a plafonné à 6 %. Humana Inc (NYSE:HUM) et Anthem Inc (NYSE:ANTM) est sans aucun doute un duo de titres qui profiteront de l’administration Trump. Les centres de soin et assureurs ont été sous pression l’an dernier, entraînés dans le débat des coûts de santé prohibitifs. On ne peut pas nier que les coûts de la santé sont hors de contrôle aux États-Unis. Ils le sont. Mais alors que les assureurs sont considérés comme une cause du problème, ils sont aussi la solution. Sous Trump, Obamacare sera très certainement mise au placard à terme, et les citoyens vont donc être forcés de se tourner vers les assureurs privés.

     

    Aviation : Boeing (BA)

    Trump a été très clair sur ce sujet : il va donner un coup de jeune à l’arsenal militaire aérien américain, vieillissant et peu renouvelé. Lors d’un discours, il a même pointé du doigt le fait que certains B-52 en activité étaient plus âgés que certains membres de son audience. Boeing Co (NYSE:BA) ainsi que les autres fabricants aéronautiques ont très bien performé ces dernières années, produisant pour les autres pays mais très peu pour le gouvernement américain. C’est sur le point de changer avec l’administration Trump. Ainsi, le renouvellement de la flotte américaine va entraîner une hausse de la production pour les fabricants, ainsi que pour tous les sous-traitants qui produisent des moteurs, tels que Pratt & Whitney et General Electric Company (NYSE:GE).

     

    Technologie: Apple (AAPL)

    apple store - Alvexo

    Les deux candidats avaient deux programmes totalement différents en termes de taxes sur les sociétés. Lors de sa campagne, Donald Trump a toujours déclaré vouloir appliquer une taxe de seulement 15 % sur les groupes tels que Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) ce qui va enfin leur permettre de rapatrier leurs revenus gagnés à l’étranger. En effet depuis quelques années, beaucoup de sociétés ont ouvert des succursales sur d’autres continents afin de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Ainsi, en rapatriant cet argent sur le sol américain, Apple pourrait l’utiliser pour s’étendre, et développer, et redistribuer aux actionnaires.

     

    Énergie : Exxon Mobil (XOM) et Consol Energy (CNX)

    Trump fait trembler les défenseurs de l’environnement, alors que l’industrie pétrolière va sans aucun doute largement profiter de son administration. C’est particulièrement vrai pour les géants tels qu’Exxon Mobil. Le futur président a également promis de faciliter l’exploitation des hydrocarbures de schiste et des carburants fossiles. Quand on en vient à l’industrie du charbon, les visions d’Hillary Clinton et de Donald Trump ne pourraient être plus divergentes, alors que la candidate démocrate prônait la poursuite de l’abandon progressive de cette industrie, très polluante. Mais il en est tout autre pour Trump, climato-sceptique affirmé. Consol Energy Inc. (NYSE:CNX) sera le premier bénéficiaire de son élection. La société est connue pour sa capacité de modifier ses niveaux de production rapidement, grâce aux procédés utilisés pour miner le charbon.

    Exxon Mobile - Alvexo

     

    Infrastructures : Trinity Industries (TRN)

    La dépense en infrastructures était prônée par chaque candidat. En effet, tout le monde est d’accord pour dire que les routes, ponts et aéroports américains sont en train de subir un vieillissement prématuré. Trinity Industries Inc (NYSE:TRN) est le premier fournisseur d’infrastructures américain, qui développe et produit un nombre incalculable d’éléments vitaux à la construction d’infrastructures de transport et d’énergie. La société produit autorails, autoroutes, agrégats, barges fluviales, éoliennes, et autres structures en acier. Après de longues années de déclin, les actions TRN ont connu un rebond récent et s’orientent tranquillement à la hausse. C’est peut-être le moment d’acheter, en vue d’une accélération plus rapide à venir. En effet l’urgence de la rénovation des structures américaines garantit des investissements massifs par le gouvernement de ce côté-là.

     

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse