52 % des français se prononcent favorables à un referendum sur le maintien de la France dans l’Union Européenne. Le sujet est d’ailleurs en ce moment au cœur du débat des élections présidentielles.

Marine Le Pen qui souhaite disloquer l’Union européenne en fait même son argument ultime pour sa candidature.

Il semblerait que le Brexit ait ouvert la voie auprès d’une partie de l’opinion publique, et l’idée d’un retour à une souveraineté totale de la France trouve des adeptes, même si les conséquences politiques et économiques seraient lourdes.

Le Brexit déclenche une réaction en chaîne

Pour la présidente du Front national Marine Le Pen, le Brexit anglais est devenu un exemple à suivre, un argument électoral. Le 23 juin 2016, l’effet boule de neige a été lancé après que le Royaume-Uni ait décidé de quitter l’Union par référendum national.

Pour Le Pen et les eurosceptiques qui souhaitent depuis longtemps démanteler l’UE, c’est du pain béni. À présent l’enjeu est seulement de savoir qui sera le prochain pays à être entraîné par le mouvement populiste de la Grande-Bretagne.

France Wants to Exit the Union

Le Front National n’a pas chômé et déjà planifié un référendum similaire en France dans le cas où Marine Le Pen serait élue. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, cette dernière a elle-même déclaré « Comme je le demande depuis des années, il faut maintenant le même référendum en France et dans les pays de l’UE ».

D’après le Front National, la France a davantage de raisons de sortir de l’Union européenne que le Royaume-Uni, étant donné qu’elle appartient, à la zone euro et à l’espace Schengen contrairement au Royaume-Uni.

 

“Victoire de la liberté ! Comme je le demande depuis des années, il faut maintenant le même référendum en France et dans les pays de l’UE”, Marine Le Pen, présidente du Front national, après le Brexit

 

La possibilité d’un Frexit émeut les marchés

D’après le Wall Street Journal, les chances de Marine Le Pen sont très minces pour les élections présidentielles. Malgré cela, sa progression dans les sondages a suffi à faire peur aux marchés financiers, qui après la débâcle du Brexit voient les investisseurs se tourner massivement vers les valeurs refuges.

Le quotidien américain a déjà mis en évidence l’accroissement du différentiel entre taux d’intérêt de la France et de l’Allemagne sur les bons du Trésor à 10 ans.

Si pour le moment l’euro a bien résisté, Standard & Poor’s a mis en garde contre un retour au franc, qui déclencherait un défaut de paiement immédiat pour la France.

Mais bien heureusement, les obstacles politiques à cette sortie sont nombreux : il faudrait réunir une majorité suffisante à la formation d’un gouvernement, pour ensuite proposer un référendum sur l’euro.

 

« L’UE est en déliquescence, elle craque de partout. Soit on attend le déluge, l’explosion, ou alors on se met autour d’une table et on construit l’Europe des nations, qui remplacera l’UE totalitaire que nous connaissons aujourd’hui », Marine Le Pen, présidente du Front National

 

France seeking to exit the EU - optimzied

L’euro est-il capable de survivre à un Frexit ?

Si un Frexit venait à se produire, la France devrait en assurer les conséquences. Quel sera l’avenir de la monnaie unique ? Est-ce une réussite ou un échec ? Faudrait-il l’abandonner ?

Pour le Front National cela ne fait aucun doute, la France se doit d’abandonner l’euro pour revenir au franc et relancer l’industrie du pays. Cela est possible à long terme, mais au prix de lourdes conséquences.

La dévaluation de la monnaie serait dramatique pour le pouvoir d’achat des français à court terme, en raison du prix des produits à l’importation.

À long terme, la France aura le temps de reconstruire des usines permettant de fabriquer sur son sol des produits tels que des vêtements, smartphones et télévisions et autres biens de consommation. Cela pourrait être long.

D’un autre côté, la monnaie unique survivra sans problème au départ de la France car elle bénéficie du soutien dans de nombreux pays tels que l’Allemagne, la plus grande économie de l’Europe.

 

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo