Après le passage de l’ouragan Irma qui a dévasté les Antilles françaises, Emmanuel Macron a rendu visite à la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy le 12 septembre dernier.

Accompagné de la ministre de la Santé Agnès Buzyn et dur ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, le Président a participé à une réunion d’état des lieux des dégâts.

Après deux jours de visites et face à de nombreuses critiques sur le manque de préparation de l’État vis à vis d’Irma, Macron a promis un “retour à la normale” et une “renaissance de Saint-Martin”.

Selon les derniers bilans Irma a fait au moins onze morts et plusieurs disparus dans les îles françaises, quatre dans la partie néerlandaise.

Selon Macron, rien ne pouvait être anticipé

À en croire les derniers bilans, l’ouragan Irma a fait dix morts et sept disparus dans les Antilles françaises. Lors de sa visite, le chef de l’État a assuré qu’un “retour à la vie normale” des îles était sa priorité.

Selon lui, l’heure n’est pas à la polémique et il est impossible “d’anticiper l’anticipable”.

Ainsi le gouvernement répondra aux questions le moment venu quant à la gestion des risques pour cette catastrophe naturelle, lorsque la commission d’enquête parlementaire aura lieu.

 

Le Président promet de revenir avant un an

Interpellé dans la rue par une résidente de Grand-Case qui lui a reproché de “vivre dans une tour d’ivoire et de descendre de temps en temps”, Macron a fait la promesse de revenir sur l’île d’ici une année.

Le Président a ensuite annoncé la mise en place d’un mécanisme d’aide financière « d’urgence » pour les victimes de l’ouragan pour ensuite assurer que l’exécutif avait réagi dès réception de l’information sur le danger de la catastrophe.

De nombreux membres de l’opposition ont en effet reproché au gouvernement “six jours de manquement”. Pour le moment, le gouvernement assure que l’eau potable et l’électricité devraient être rétablies dans une moindre mesure le 20 septembre.

 

85 tonnes de nourriture transportés vers les Antilles

Hurricane Irma as she passes through the Caribbean

Depuis le passage d’Irma un million de litres d’eau, 85 tonnes de nourriture et 2,2 tonnes de médicaments ont été transportés en urgence vers les Antilles françaises.

Les plus vulnérables tels que les personnes payées et familles avec de jeunes enfants ont quant à eux été évacués grâce à des ponts aériens et maritimes.

 

Non, le chef d’État n’a pas dormi sur un lit de camp

Selon les médias, Emmanuel Macron aurait dormi sur un lit de cap et se serait douché avec un seau d’eau lors de sa visite à Saint-Martin.

Cette information serait complètement fausse. D’après l’une des collaboratrices du Président, ce dernier aurait passé la nuit dans la caserne de gendarmerie, où une maison avait été mise à disposition pour l’occasion.

Après la diffusion de ces rumeurs l’Élysée s’est empressée de nier tout plan de communication.

 

Les États-Unis pointés du doigt

Pour Emmanuel Macron cela ne fait aucun doute, Irma est directement liée au réchauffement climatique. Il s’est exprimé sur ce sujet le 7 septembre à Athènes pour affirmer son désir de “s’attaquer aux causes profondes qui créent ce type d’évènement”.

Il a ajouté que la lutte contre le réchauffement climatique n’était pas “un luxe du quotidien” mais un “engagement indispensable”.

C’est directement aux climats-sceptiques tels que Donald Trump à qui il s’adresse ici. Pour rappel le Président américain a qualifié le changement climatique de “canular” et affirmé son intention de se retirer des Accords de Paris sur le Climat.

 

Le réchauffement climatique est-il en cause ?

À en croire le climatologue au CNRS Robert Vautard, le lien entre les ouragans et le réchauffement climatique doit être pris avec des pincettes.

Il n’existerait en fait que peu de corrélations entre les deux, même si les impacts des évènements climatiques devraient s’intensifier avec le réchauffement de l’atmosphère.

Une atmosphère plus chaude contient plus d’eau, ce qui signifie plus de pluie lors des ouragans et des vagues plus élevées pour les cyclones.

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo