La Worldwide Developers Conference, la conférence de presse annuelle d’Apple a eu la semaine dernière en Californie. Fin de l’ère iTunes, nouveau système iOS, nouvel Mac Pro… Le keynote long de 2 heures présenté par Tim Cook a révélé sept nouveautés. 

Avec une montée en puissance du streaming et une forte demande de la part des fans d’Apple de commercialiser un Mac Pro, et de moderniser de nombreuses applications sur iOS, voici un aperçu des nouvelles technologies dévoilées lors de la WWDC.

iTunes est mort, vive Apple Music !

Première bibliothèque en ligne de musique et de vidéos, iTunes a marqué les années 2000 en devenant un produit révolutionnaire. Mais la semaine dernière, Tim Cook en personne a annoncé sa disparition et avec, la fin d’une ère : celle du téléchargement.

Lancée en 2001, iTunes a révolutionné l’industrie de la musique en permettant de télécharger des chansons à l’unité et ce, directement à partir d’un ordinateur.

La plateforme a également propulsé le format audio MP3 et lancé la même année le premier baladeur dédié, l’iPod. Par ailleurs, iTunes a lancé le format podcast à travers sa plateforme dès 2005.

Au total, près de 1,5 milliards de chansons ont été téléchargées sur iTunes et 390 millions d’iPod ont été vendus dans le monde.

Alors qu’en 2013, iTunes contrôlait 63% du marché de la musique en ligne, mais ne pesait plus que 11% du chiffre d’affaires de cette industrie en 2018, c’est une activité moins rentable, selon ses dirigeants.

Désormais, l’avènement du streaming tous contenus confondus a confirmé la tendance. De Netflix à Spotify, en passant par Deezer, les plus grandes plateformes de streaming ont inspiré Apple pour lancer deux plateformes séparées : Apple Music pour la musique et Apple TV+ pour les contenus vidéo.

Il sera d’ailleurs possible d’enregistrer plusieurs profils sur un seul compte, une idée lancée par Netflix et qui permet de mieux comprendre les différents profils d’utilisateurs dans chaque foyer.

i0S 13 proposera un mode “sombre”

A chaque année son système iOS : pour l’édition 2019, le système d’Apple proposera un mode sombre, longtemps attendu par les fans d’Apple. Il permettra aux utilisateurs de naviguer avec une économie d’écran, permettant ainsi de limiter la consommation d’énergie. Il pourra s’activer sur le système MacOS.

Les développeurs d’iOS 13 ont également permis d’accélérer le tri d’emails dans Mail, où il sera désormais possible de muter une conversation et de gérer ses dossiers de manière plus efficace.

En dehors des heures de travail, iOS 13 propose de nouveaux outils de communication comme les Memeoji – des émoticônes personnalisables –  ou encore une version améliorée de Siri, dont la voix, a été, selon Apple, “adoucie”.

Autre grande nouvelle pour les utilisateurs d’iPhone : Apple Maps a revu ses cartes et a remis à jour ses applications “rappels” et “santé”. Par ailleurs, iOS 13 permettra à chaque utilisateur d’installer la police de son choix et d’écrire des textos plus rapidement grâce à un nouveau cliquer-glisser.

Le nouveau Mac Pro, trop cher ?

C’est le premier Mac Pro dévoilé par Apple depuis six ans : Mac Pro et Pro Display XDR étaient très attendus par les fans de la marque à la pomme.

En répondant aux attentes de ses utilisateurs,  Apple réussit le pari de lancer un ordinateur de bureau ultra-puissant – même si les internautes se sont moqués de sa curieuse ressemblance avec une râpe à fromage !

Destiné aux professionnels créatifs et artistiques, le Mac Pro a un prix de départ qui avoisine les $5.000 et devrait être commercialisé en France d’ici à l’automne prochain.

A lire sur Alvexo: “La loi GAFAM vient d’être votée au Sénat”

iPadOS relancera t-il les tablettes ?

C’est ‘la’ surprise du WWDC : iPadOS, nouveau système d’exploitation, compte bien relancer les ventes en chute libre de l’iPad.

En trois ans, Apple a diminué par 2,5 son nombre de ventes de tablettes – iPad, iPad Pro and Mini iPad. En 2015, au premier trimestre, l’entreprise californienne vendait près de 21,42 millions d’appareils. Au dernier trimestre 2018, le chiffre n’était plus que de 9 millions.

Pour attiser l’intérêt des fans d’Apple, Tim Cook a dévoilé sur scène un nouveau système d’exploitation, très similaire à celui utilisé sur ordinateur, afin de faciliter l’utilisation des tablettes.

Présenté comme une tablette horizontale avec un clavier et une souris, les experts en informatique n’ont pas manqué de comparer l’appareil à la Surface de Windows, lancée en 2013, et de critiquer Apple pour son manque d’imagination…

Peu après la conférence, l’action a chuté à la bourse avant de se redresser à1 $91,12, soit +1,26% le lendemain, alors que les analystes accusent la marque à la pomme de manquer de transparence, et que le prix de plusieurs produits – dont l’attendu Apple TV+ – n’a pas été dévoilé lors de la conférence.

 

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo