Contrairement à ses habitudes, le fondateur d’Apple Steve Wozniak n’achètera le nouveau modèle d’iPhone à savoir l’iPhone X. Interrogé par la chaîne CNBC, Wozniak ne se contente pas de douter de ce pourrait lui apporter le nouveau modèle de smartphone, mais en profite même pour égratigner le système de reconnaissance faciale de l’iPhone X et souligner le manque d’innovation d’Apple ces dernières années.

La marque à la pomme se serait décidément bien passé de ces commentaires, tandis que Bloomberg l’accuse d’avoir réduit la précision de sa caméra afin de rattraper les retards de production.

Steve Wozniak se méfie de Face ID

Si elle représente une avancée majeure pour Apple, la reconnaissance faciale permettant de déverrouiller l’iPhone X laisse Steve Wozniak de marbre, et pour cause: lors de sa présentation à la dernière keynote d’Apple, l’outil n’aurait pas fonctionné correctement.

Il a indiqué préférer patienter et attendre des retours d’expérience positifs avant de s’en équiper. Selon lui, les smartphones ont atteint une certaine maturité et il est difficile d’y apporter de vraies améliorations.

Ces déclarations sont très surprenantes, alors que l’ingénieur et cofondateur d’Apple achète chaque nouveau modèle d’iPhone depuis sa création en 2007.

Apple baisse ses exigences

À en croire le site de Bloomberg, le système de reconnaissance faciale aurait posé problème à la marque à la pomme qui aurait donc décidé de baisser son niveau d’exigence en réduisant la précision de la caméra TrueDepth du téléphone.

En effet l’ensemble des capteurs utilisés pour Face ID nécessiterait une miniaturisation trop importante de tous les composants du téléphone, ayant entraîné de nombreux retards de production. Apple a depuis démenti ces propos et assuré que la caméra de Face ID restait très fiable, avec une marge d’erreur de l’ordre de 1 sur 1 million.

Seulement 2 ou 3 millions d’iPhone X disponibles

Représentation d'une image floue sur le nouvel iPhone X, avec le logo Apple en arrière-plan, les couleurs bleu fucsia rouge

Tandis que de nombreux fabricants seraient heureux d’écouler autant d’unités de leur smartphone au premier jour du lancement, ce chiffre est très faible quand on parle d’Apple. Rappelons que pour la marque le record de vente en un week-end d’ouverture était de 13 millions d’iPhones. Il faut donc s’attendre à une pénurie lors du lancement le 3 novembre prochain.

Des avantages qui ne sont pas suffisants

Selon les spécialistes, l’iPhone X présente des avantages indéniables tels qu’un écran à haute résolution et un design soigné. Mais cela n’est pas suffisant, ils attendent plus. En ce qui concerne la technologie de reconnaissance faciale, beaucoup déclarent de pas vouloir l’utiliser et se contenter de la reconnaissance vocale dont les autres modèles sont équipés.

Du côté de l’écran, bien que celui-ci soit plus grand que celui de l’iPhone 8 il est “coupé” par le capteur photo situé de l’autre côté. Ainsi lorsque le téléphone est basculé en mode horizontal l’affichage serait moins bon.

Une demande “conséquente, mais pas exceptionnelle”

Alors que les concurrents d’Apple propose des prix plus raisonnables pour des produits similaires, le prix de l’iPhone X (1150 euros) refroidit. À titre de comparaison, le Galaxy Note 8 de Samsung est commercialisé à 1009 euros, le Pixel 2 de Google à 649 dollars et le Mix 2 de Xiaomi à 480 euros.

De quoi faire réfléchir. Le cabinet d’études américain Bernstein a souligné que la demande pour l’iPhone X serait toujours “conséquente” mais pas “exceptionnelle”: seulement un quart des personnes interrogées possédant déjà un iPhone auraient déclaré vouloir acheter le dernier modèle. Pour savoir si ces prévisions sont justes, il faudra patienter jusqu’au 3 novembre.

Des coûts de réparation exorbitants pour l’iPhone X

Si l’iPhone X est déjà le smartphone le plus cher d’Apple, ses coûts de réparation ne sont pas en reste: pour changer son écran cassé, il faudra débourser 60% de plus que pour l’iPhone 8 soit 321 euros. Si vous cassez le dos en verre, cela vous coûtera 611 euros.

Ainsi, il devient presque essentiel d’acheter une extension de garantie AppleCare+, vendue pour la modique somme de 229 euros. Cette dernière vous permettra de faire réparer votre écran pour 29 euros et donc de réduire votre facture de 283 euros en cas de bris.

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo