De manière générale les femmes aiment gérer l’argent et se montrent très compétentes dans ce domaine.  Après tout, ce n’est pas un hasard si on a confié les clés du FMI à Christine Lagarde, elle-même ancienne ministre de l’Économie. Mais si les femmes constituent 44 % de la population cadre, seulement 16 % d’entre elles sont présentes dans les instances de direction des entreprises de finance françaises. Réussir dans la finance en étant une femme, c’est difficile mais pas impossible. Les choses ont commencé à évoluer depuis quelques années. Nous offrons aujourd’hui à nos lectrices des conseils utiles pour réussir dans ce milieu réservé habituellement aux hommes.

Première étape : être visible en interne

Il est primordial de se rendre visible en interne lorsque vous voulez réussir en finance, même si ce concept n’est pas toujours facile à appliquer. Il faut apprendre à parler de vous, de vos accomplissements ainsi que de vos ambitions, et ce au sein même de votre société. N’attendez pas d’être en rendez-vous professionnel ou en séminaire pour le faire.

Réseauter oui, mais le faire de manière ciblée

Soyons honnêtes, 1000 vagues connections LinkedIn ne valent pas grand-chose pour votre carrière en finance. En effet, la qualité prime sur la quantité, et vaut mieux vaut voir au-delà de son bureau et savoir choisir les opportunités propices à des rencontres ciblées et pertinentes, cohérentes avec vos objectifs professionnels. Attention, cela n’est pas pour autant qu’il faille vous interdire d’échanger avec différents interlocuteurs. De toute façon il faut bien savoir comment optimiser son profil LinkedIn pour réussir.

Savoir écouter est primordial

Il a été prouvé que les hommes avaient une capacité d’écoute très limité, mais pour les femmes c’est une toute autre histoire. Si savoir se mettre en avant est essentiel, cela ne peut être efficace que si vous vous montrez à l’écoute de vos interlocuteurs. Les gens pensent alors que vous êtes sincèrement intéressée par ce qu’ils ont à dire, et vous feront donc confiance. Vous deviendrez par conséquent un véritable conseiller pour eux.

Sortez de votre zone de confort !

Allez vers l’inconnu, et éviter d’accepter un poste que vous maîtrisez déjà. C’est en forgeant que l’on devient forgeron, et en apprenant que l’on progresse. Mais pour ce faire il faut avoir une confiance inébranlable en vos propres capacités, en montrant de l’intérêt pour des postes qui ne correspondent pas entièrement à votre profil, vous ferez donc des mouvements de carrière latéraux.

C’est en partageant que l’on apprend : point de salut sans un mentor

C’est un terme qui peut intimider au premier abord. Mais qui choisir et comment solliciter cette personne ? Des programmes de mentorat existent, autant en tirer parti. Mais cette relation ne doit pas obligatoirement être formalisée, cela peut être simplement une personne que vous appelez de temps en temps pour demander des conseils, afin de développer votre réseau, votre visibilité, et vous aider à mieux vous connaître.  Ainsi que le « mentoring » permet aux femmes de la finance d’améliorer leurs performances pour accéder à des postes à responsabilité.

Les mots d’ordre sont persévérance et patience

Une carrière n’évolue pas en ligne droite, mais c’est une aventure au long court où chaque chose vient en son temps. Savoir rester digne et enthousiaste au lieu de participer à l’angoisse ambiante est primordial lors des crises. Aussi, la persévérance paye. Barbara Stewart en est l’exemple vivant, avec plus de 47 entretiens à son actif avant de décrocher le job de ses rêves au sein d’une salle de trading. Elle a déclaré savoir que c’était là et nulle part ailleurs qu’elle souhaitait travailler. Quelqu’un lui a finalement donné sa chance.

Jouez de votre sensibilité féminine

Même si beaucoup de cadres féminins s’en défendent, ces femmes possèdent un argument de poids pour s’imposer : la séduction. En effet un sourire ou une attitude peuvent parfois débloquer des situations tendues. Certes, il ne faut pas en abuser. La séduction est à utiliser avec une très grande modération, ce n’est pas une denrée durable. D’après Philippe Tramond, expert du recrutement, les femmes disposeraient d’un éventail d’atouts plus substantiel que les hommes pour parvenir à leurs fins dans le monde professionnel, et ce grâce à leur plus grande maturité sur le plan affectif, ainsi qu’à leur intelligence émotionnelle indéniable.

Montrez-vous plus volontaire

Certes, les femmes pénètrent de plus en plus l’univers misogyne de la finance, jusque-là exclusivement réservé aux hommes, mais celles qui y parviennent doivent faire preuve de davantage d’énergie et de motivation que les hommes pour y parvenir, à poste égal. Il faut être volontaire et avoir une motivation à toute épreuve. C’est ce surcroit de dynamisme qui constitue le réel avantage compétitif de la femme. Ainsi un challenge permanent de dépassement de soi donne une avance par rapport aux hommes, qui eux n’ont pas à gérer ce type de défi.

N’essayez pas de singer le comportement masculin

L’erreur numéro un des femmes qui accèdent à de hautes responsabilités dans le monde de la finance est de singer le comportement des hommes, c’est-à-dire de sur jouer la virilité en se montrant inflexible, ce qui a un résultat contre-productif. Il faut savoir réussir sans se renier, ni imiter les hommes. Pourquoi ? Car en agissant de la sorte, vous niez vos propres forces et votre propre sensibilité. Donc n’imitez pas les hommes, mais inspirez-vous de la confiance qu’ils ont en eux-mêmes. Le manque de confiance en soi est extrêmement dommageable, en particulier dans un contexte de négociation. Donc cessez de réfléchir et assumez-vous.

Ne culpabilisez pas pour votre progéniture

Aux alentours de 30-35 ans, les femmes ont en général leur premier enfant. Si avoir une famille n’a jamais empêché les hommes de travailler, il en est tout autrement pour les femmes, qui se sentent tiraillées entre leur travail qu’elles adorent et leurs enfants qu’elle chérissent. Elles essaient d’être sur tous les fronts pour réussir carrière et maternité. N’oubliez pas que vous ne disposez que d’un temps, d’une énergie et de connaissances limitées. Et surtout, cessez de culpabiliser.

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -