Fintech : investir dans les sociétés de technologie financière

Fintech : investir dans les sociétés de technologie financière

    466
    investing in fintech

    Les sociétés de technologie financière ou “Fintech” sont devenues extrêmement populaires pour les startups en raison de leur fort potentiel de croissance et de leurs opportunités d’innovation presque infinies.

    D’après Goldman Sachs, ces sociétés seraient capables de générer 4,7 milliards de dollars de revenus au grand détriment des sociétés bancaires traditionnelles.

    Les sociétés Fintech sont présentes dans divers secteurs tels que la gestion de compte, le prêt et financement, opérations de paiement et actifs financiers. Mais pourquoi sont-elles aussi attractives ? Car elles se spécialisent sur les besoins de la clientèle.

    Elles permettent aux sociétés de traiter les problèmes importants de manière très rapide. Dans cet article, nous vous expliquons comment investir sur la Fintech pour des rendements maximum.

     

    Le marché de la Fintech est en pleine expansion

    Creating the best investment plan

    Le secteur des sociétés de technologie financière aussi appelé « Fintech » est en pleine croissance. Cet essor trouve son origine dans la généralisation des technologies mobiles et du cloud qui ont permis à ces sociétés de s’attaquer à l’ensemble du marché des services financiers : crédit, moyens de paiement, affacturage ou encore gestion du patrimoine.

    Certes, le chiffre d’affaires total du secteur ne rivalise pas encore avec celui des banques traditionnelles. Mais la progression entre 2008 et 2014 fut spectaculaire, avec des investissements multipliés par treize.

     

    80 % des capitaux investis aux États-Unis

    Comme à leur habitude, les États-Unis sont pionniers en matière de technologie et c’est sans surprise qu’ils concentrent 80 % des capitaux investis dans les Fintech.

    Les sociétés les plus populaires telles que Square et Lending Club sont cotées au Nasdaq newyorkais, avec une capitalisation boursière de 3 milliards et 2,8 milliards de dollars respectivement. En ce qui concerne l’Europe, c’est le Royaume-Uni qui attire le plus les investisseurs : 40 % des investissements y sont réalisés au Royaume-Uni.

     

    En France, les pratiques bancaires changent

    Depuis quelques années, les banques françaises traditionnelles souffrent de la concurrence des banques en ligne. Entre 2006 et 2016, l’utilisation de ces dernières a été multipliée par trois.

    De plus en plus connectés, les consommateurs français font de plus en plus confiance aux plateformes internet : plus de 42 % d’entre eux déclarent avoir souscrit un produit d’épargne en ligne.

     

    Les meilleures Fintech où investir en 2017

    Investing in stocks and bonds

    1. L’assureur auto METROMILE

    Après être passée inaperçue pendant quatre ans, la société Metromile a lâché une bombe en septembre dernier en levant plus de 200 millions de dollars d’investissement tout en se positionnant comme un assureur automobile indépendant de premier ordre aux Etats-Unis.

    La tarification au kilomètre, son offre phare, est à présent destinée à devenir la norme. Pour les conducteurs qui roulent peu, les tarifs de Metromile sont très avantageux avec un abonnement de 35 dollars par mois. Pour les personnes qui roulent davantage, la société expérimente un système de partenariats.

     

    1. CADRE, le financement participatif

    Le secteur de la technologie immobilière a été mis en lumière en 2016 avec les sociétés Compass et OpenDoor valorisées à 75 et 210 millions de dollars. En parallèle, les plateformes de financement participatif ont fait leurs preuves.

    La société Sharestates par exemple a dépassé 230 millions de dollars de financement. Cadre, comme son nom l’indique, est moins intéressée par le crowfunding que par la conquête de larges capitaux requis au financement de large contrats commerciaux.

     

    1. STASH, star du marché de la Fintech

    Pour gérer vos investissements via mobile, ce ne sont pas les options qui manquent: Betterment, RobinHood, Wealthfront, Wise Banyan, et même les acteurs établis comme Charles Schwab proposent des modes de gestion pour smartphone.

    Mais une société sort du lot avec plus de 300 000 utilisateurs, il s’agit de la société newyorkaise STASH. D’après le cofondateur de Valar Ventures Andrew McCormack, la croissance de la société est la plus rapide de tout le marché de la Fintech, et ce avec des acquisitions à très bas coût.

    Stash est la preuve que les lettres d’information par email peuvent toujours faire la différence en termes de stratégie marketing.

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse