Investir sur les options

Investir sur les options

    432
    Learning about Trading Options - Alvexo

    Si vous souhaitez investir sur les options, cet article est fait pour vous. Nous allons vous expliquer comment ces produits financiers fonctionnent, et  exposer leurs nombreux avantages. Ces dernières années, les options ont connu une popularité croissance en raison de leur simplicité d’utilisation versus les options de trading traditionnelles. De nos jours, la plupart des investisseurs possèdent des portefeuilles de base comprenant les fonds mutuels, actions et obligations. Mais les possibilités d’investissement à votre portée ne s’arrêtent pas là. Pour les investisseurs chevronnés, il existe un autre produit financier, les options. Leur grande force, c’est leur versatilité : elles vous permettent d’adapter votre position en fonction de la situation. Cela signifie que vous pouvez protéger votre investissement d’une baisse du marché. Mais cette versatilité a un prix, les options étant des titres complexes et potentiellement risqués, surtout si ne savez pas dans quoi vous mettez les pieds. Dans tous les cas, avant d’investir sur les options, il est important de les comprendre. Gardez en tête que les traders qui opèrent sur les options sont très expérimentés, n’espérez donc pas devenir un expert immédiatement.

    Les options remontent à l’antiquité

    Les options sont des produits dérivés très anciens, qui remontent à l’antiquité. Elles étaient alors utilisées par les commerçants comme une police d’assurance qui protégeait contre les naufrages des navires transportant les marchandises. Lorsque les navires arrivaient à destination, l’option était automatiquement abandonnée ou activée dans le cas où les cours étaient supérieurs au prix fixé à l’avance.

    Les options donnent le choix d’un achat, non l’obligation

    Une option est un contrat qui donne à son acheteur le choix, mais non l’obligation, d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix spécifique avant un moment donné. Une option, tout comme les actions et obligations, est un titre. Il s’agit d’un contrat obligatoire avec des termes et propriétés bien définis. Vous êtes toujours confus ? Le principe de l’option est présent dans notre vie de tous les jours. Par exemple, disons que vous souhaitiez acheter une maison. Malheureusement, vous n’avez pas assez d’argent pour l’acheter d’ici trois mois. Vous parlez au propriétaire et négociez un contrat qui vous donne une option d’achat sur la maison dans trois mois, pour un prix de 200 000 euros. Le propriétaire est d’accord, mais la seule condition est de payer 3 000 euros pour cette option.

    Les options visent à couvrir et dynamiser un portefeuille

    La vocation première des options est de protéger et dynamiser un portefeuille d’investissement. Comme leur nom le suggère, elle fonctionnent sur le principe de tout ou rien. Contrairement au trading traditionnel, vous ne prenez pas le risque de perdre plus d’argent que ce que vous avez misé au début. Les options représentent donc une alternative au trading traditionnel : au lieu d’acheter un actif, vous spéculez sur la direction prise par un actif sur une période donnée qui peut être une heure, une journée, une semaine ou même un mois. Quad ce délai touche à sa fin, vous gagnerez de l’argent si l’option a pris la direction sur laquelle vous avez misé, et ne recevrez rien si l’option a dépassé le montant en question.

    Il existe deux types d’options, les options d’achat et les options de vente

    Une option d’achat ou « Call » donne la possibilité d’acheter un actif à un certain prix, sur une période de temps donnée. Cette option d’achat peut être comparée à une position longue sur une action. Les détenteurs d’option d’achat espèrent que le prix de l’action augmente de manière substantielle avant que le délai ne touche à sa fin. D’un autre côté, une option de vente donne à son détenteur la possibilité de vendre un actif durant une période de temps donnée. Les options de vente sont comparables aux positions courtes sur les actions. Les détenteurs espèrent que le prix de l’action chute avant que l’option n’expire.

    Un peu de vocabulaire

    Pour investir sur les options, il est nécessaire de connaître un peu de vocabulaire. Tout d’abord, le prix de levée ou en anglais « strike price » : c’est le prix auquel la valeur sous-jacente d´une option peut être achetée ou vendue lorsque l´option est exercée, jusqu’à la date d’expiration. L’expression « in the money » est utilisée lorsque le prix d’exercice pour une option d’achat est inférieur au cours sous-jacent et qu’ainsi sa valeur intrinsèque est positive. Le coût total d’une option est appelée « Premium ». Ce prix est déterminé par plusieurs facteurs, incluant le prix de l’action, la durée restante de l’option avant expiration ainsi que la volatilité.

    Quels sont les avantages d’investir dans les options?

    Le premier avantage des options réside dans leur simplicité : il suffit d’estimer la direction qu’une option va prendre. Sur les actions traditionnelles, on spécule sur une différence de prix réelle, beaucoup plus difficile à prédire. Les options nécessitent donc beaucoup moins de connaissances des actifs, ce qui en fait des investissements favoris des traders peu expérimentés. Deuxième avantage des options, elles peuvent permettre de générer des bénéfices importants, rapidement. On peut espérer obtenir un rendement plus important qu’avec le trading traditionnel, parfois à 65 %-70 % de son investissement, parfois en 10 ou 15 minutes. Enfin, dernier avantage non négligeable, les options présentent un risque limité et contrôlé. De nombreux investisseurs se détournent des options traditionnelles en raison du risque qu’elles induisent. Mais grâce à leur élément « tout ou rien » les options permettent de savoir exactement l’ampleur du risque encouru, et il est impossible de perdre plus d’argent que le montant initialement investi.

    En tant qu’investisseur particulier des précautions sont à prendre

    Depuis l’entrée en vigueur de la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers, les particuliers ont accès à de nombreux produits financiers, dont les options. Parallèlement, de nombreux courtiers plus ou moins sérieux se sont développés sur internet, faisant miroiter des gains faciles avec à l’appui des campagnes de communication agressives. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF), le gendarme de la Bourse,  a ainsi publié une liste noire de sites internet à éviter, « pour lesquels aucun prestataire de services d’investissement autorisé n’a pu être clairement identifié ». Les options restent des outils financiers qui comportent un risque, et l’exposition à des courtiers malveillants peut s’avérer dramatiques pour les néophytes.

     

    SANS COMMENTAIRES

    Laissez une réponse