Les investisseurs possèdent de nombreuses techniques afin de sélectionner les start-ups les plus prometteuses. Malgré cela, il est toujours possible de faire des erreurs et d’investir dans un navire en détresse. Quand cela se produit, il est important d’agir rapidement. Mais avant d’en arriver là, il est important de savoir repérer au sein d’une start-up les indices précurseurs d’un échec. En suivant ces grands principes, vous pourrez gagner du temps et concentrer votre énergie dans des opportunités d’investissement profitables.

 

Un trop grand nombre de membres fondateurs

Trop d’actions détenues dans les mains d’un trop grand nombre de fondateurs peut s’avérer problématique. Ne perdez donc pas de vue vos objectifs de financements à l’heure de recruter et de rallier des cofondateurs. Évitez-vous les complications : les risques encourus sont multiples, allant de l’accaparement d’actions de la part d’un seul investisseur à l’acquisition par un investisseur étranger.

Les fondateurs ne sont pas ancrés dans la réalité

Parmi les fondateurs de la start-up dans laquelle vous investirez, vous rencontrerez bien des rêveurs. Il vous sera néanmoins facile de les identifier, car leurs plans et leurs chiffres ne sont pas réalistes. Privilégiez les fondateurs qui possèdent un plan d’exécution sur le long terme et qui savent exactement comment utiliser le capital apporté par des investisseurs externes.

Make sure they are not lying- alvexo

Les investisseurs du début ne réinvestissent pas dans la société

La plupart des investisseurs présents dès le départ ne réinvestissent pas dans le capital de l’entreprise? Il s’agit, en principe, d’un signal d’alarme. Les raisons poussant un investisseur à ne pas réinvestir sont multiples, et il faudra les identifier clairement. L’une d’entre elles peut se traduire par un manque de confiance dans le futur l’entreprise.

La société manque de dynamisme

Apprenez à reconnaître les start-up performantes avant de passer à l’action et d’investir. Choisissez un indicateur (part de marché, revenus, nombre d’utilisateurs, etc.), cela vous permettra de mesurer la réussite du projet de l’entreprise. Un bon conseil: ne prenez pas de décision hâtive suite lors d’un entretien. Suivez plutôt au préalable les performances de la boîte sur une période de plusieurs mois. Vous serez ensuite mieux à même d’évaluer leur stratégie et de mesurer les progrès réalisés.

La start-up n’a pas de plan marketing

Peut importe que le produit soit génial ou révolutionnaire. Sans un plan marketing solide, personne ne voudra en entendre parler. Une diffusion efficace du message sera la clef de la réussite de l’entreprise. Assurez-vous que la stratégie mise en place est réaliste et audacieuse et n’hésitez pas à  obtenir des conseils si ce n’est pas votre domaine de prédilection.

Les fondateurs ont un discours peu concret

En tant qu’investisseur, vous ne voudrez pas entendre un discours saturé de mots à la mode et de charabia. Idéalement vous voudrez trouver en face de vous des entrepreneurs, certes optimistes, mais aussi réalistes et bien conscients des défis qu’ils auront à relever sur le chemin de leur entreprise.

Les fondateurs n’ont pas d’autre source de revenu

must have money to invest - alvexo

L’argent que vous investissez doit contribuer à faire grandir l’entreprise. Pour ce faire, il doit être dépensé avec le plus grand soin. En d’autres termes, cet argent n’est pas là pour permettre aux fondateurs de s’acheter une plus grande maison ou une nouvelle voiture. Les investisseurs sont en général partagés sur la question, mais gardez en tête que les fondateurs de startup n’ayant pas d’autre source de revenus sont susceptibles de commettre des erreurs imprudentes.

Les qualités de crédit de l’entreprise sont médiocres

Un entrepreneur en situation de surendettement peut être le présage d’un mauvais investissement. Dans certains cas, les fonds investis peuvent même servir à rembourser des dettes existantes, ou rembourser en espèces d’anciens investisseurs. Des dettes excessives se traduisent aussi parfois par des capacités de gestion financière peu recommandables. Renseignez-vous sur l’état financier votre futur partenaire!

Les fondateurs n’ont pas investi leur propre capital dans la start-up

Certains fondateurs ont beau s’investir corps et âme dans leur entreprise, beaucoup ne participent pas aux efforts financiers. Ce n’est pas tant une question de montant, mais plutôt une question de partage des risques. Voir un entrepreneur investir son propre argent dans l’entreprise est un signe rassurant: cela montre qu’il a confiance en son affaire et encouragera les investisseurs providentiels.

La gamme de produits est peu diversifiée

Un seul produit pour un seul marché? Si le lancement du produit connaît un échec, c’est toute la boîte qui prend l’eau. Retenez que la diversification des biens et des services est quant à elle un gage de réussite.

L’équipe de direction à un historique mouvementé

Optez pour les équipes composées de professionnels expérimentés dans chaque secteur de la boîte. Travaillez de préférence avec des équipes qui privilégient la cohésion pour régler les désaccords et qui sont à même de vous montrer les leçons tirées d’erreurs passées.

La start-up est une affaire de famille

A family that invest together succeeds together - alvexo

La famille ou les amis au sein d’une entreprise sont susceptibles d’apporter leur lot de complications et de drames, et ainsi porter préjudice à la croissance de la boîte. Si l’entrepreneur ne se montre pas en mesure de collaborer avec des conseillers ou partenaires extérieurs, sa crédibilité s’en verra fatalement diminuée.

Les prévisions de bénéfices semblent trop optimistes

Le marché n’est jamais prévisible, et c’est justement pour cette raison que les chiffres prévisionnels trop optimistes sont à prendre « avec des pincettes ». Ajoutons à l’imprévisibilité du marché, les problèmes d’ordre technique qui pourraient s’inviter et mettre à mal le développement de la boîte.

Les fondateurs semblent trop dans le contrôle

L’argent investi permettra notamment aux entrepreneurs d’embaucher des professionnels hautement qualifiés pour mener à bien leur projet. Mais prenez garde à ceux qui voudraient tout contrôler, et ce à tous les « étages » de l’entreprise. Cela compromettrait grandement l’ambiance harmonieuse et saine dans laquelle doivent travailler employés et investisseurs.

La start-up affiche des problèmes de brevets

Avant de vous lancer, vérifiez bien que les entrepreneurs aient réglé en bonne et due forme toutes les questions liées à la protection de la propriété intellectuelle et aux droits de propriétés concernant leurs produits ou inventions. Épargnez-vous les mauvaises surprises: cela vous évitera de recruter des tierces parties pour résoudre des problèmes déjà existants

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -
A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo