Lorsque vous débutez sur le Forex et plus généralement faites face à des pressions financières, il est parfois difficile de ne pas se laisser déborder par ses émotions, pour céder à la colère ou à la peur. Le cœur qui s’emballe, la voix qui tremble, les mains qui se crispent et le ton qui monte sont tous les symptômes des premières manifestations du stress. Voici nos conseils pratiques pour surmonter vos émotions et garder son calme en toutes circonstances lorsque vous exercez une activité sur le marché des devises.

 

Une dose de stress modérée est toujours nécessaire : elle favorisera la performance et la concentration, stimulée par l’importance de l’objectif à atteindre et l’espoir de gain. En revanche au-delà d’un certain seuil, ce stress sera contre-productif, et générera différents réflexes négatifs pour votre activité:

  • La lutte : le marché n’évolue pas comme vous le souhaitez, donc vous vous entêtez et renforcez votre conviction première pour avoir le dernier mot, quitte à vous surexposer à la contre tendance et engendrer plus de pertes.
  • La fuite : cette fois la position part dans un sens inattendu, donc vous n’y touchez plus et vous « cachez » en espérant que cela finira par revenir en votre faveur. C’est une situation classique de déni, où vous êtes confronté à votre égo et refusez d’avoir tort.
  • L’épuisement : ici la dose d’anxiété est telle qu’elle provoque une rupture psychologique qui peut aller jusqu’à des états post traumatiques ou des troubles somatiques. La perte pécuniaire est alors maximale.

 

Conseil 1 : Connaissez votre plus grand ennemi – La cupidité

La cupidité se traduit par un désir excessif de richesse, mais pas seulement. Elle vous pousse aussi à maintenir un trade plus longtemps que nécessaire dans le but de générer un maximum de bénéfices, et ce jusqu’au dernier centime possible. Mais la tendance peut facilement se retourner contre vous. La cupidité pousse à tenir des positions spéculatives qui vont à l’encontre de tous les principes du trading. Elle est la cause du dernier krach boursier : lors des dernières phases du marché haussier, aucune mesure de prudence n’a été prise et la chute a été d’autant plus dure.

Conseil 2 : Acceptez le fait que le trade parfait n’existe pas

Ce trac bien spécifique aux marchés de devises survient lorsque vous êtes très minutieux quant à votre trading, jusqu’au point où votre perfectionnisme se retourne contre vous. Cela a un effet paralytique qui nuit à votre faculté de jugement. Ajoutez à cela la pression du gain et vous oubliez d’un coup toutes les méthodes du « money management ». Le principal ennemi du trader est donc son propre perfectionnisme. En effet, ceux qui veulent gagner à tous les coups vont immanquablement échouer. L’objectif n’est pas de gagner tous les trades, mais de générer des profits dans l’ensemble.

 

Conseil 3 : Identifiez la source de votre stress

La première étape pour surmonter son stress est de savoir reconnaitre son état et d’en identifier la cause. Il faut parfois savoir accepter ses faiblesses pour mieux les surmonter. Une fois ce sentiment reconnu et assumé, observez vos réactions. Est-ce de la panique ? Votre peur vous fait-elle prendre des décisions financières impulsives ? Certains traders peuvent avoir tendance à se laisser submerger par leurs émotions lorsqu’ils prennent connaissance des nouvelles économiques, et prennent des décisions impulsives ou précipitées. Notez tout dans un journal de bord afin d’analyser vos réactions à tête reposée.

Le stress est inhérent au trading Forex, car le risque de perte n’est jamais loin. L’enjeu est de savoir y réagir de manière appropriée

Conseil 4 : Calmez-vous

Vous ne prendrez pas de bonne décision sous le coup de la panique. Si une montée de stress arrive, prenez une pause, éloignez-vous un moment et pensez à autre chose. Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de clôturer vos positions durant ces périodes. Il est très important de savoir décoller le nez de votre écran, surtout lorsque vous avez atteint votre montant de perte maximum. Ne vous laissez pas ronger par le désir de vous « refaire » et d’enchaîner les opérations hasardeuses tel un accro au jeu.

Conseil 5 : Préservez votre vie en dehors du trading

C’est sûr, si votre vie tourne uniquement autour du trading, la moindre perte sera perçue comme la fin du monde. Une part importante de la mentalité du trader Forex est que le trading ne doit pas être une obsession. Il est certes essentiel de vouloir améliorer vos compétences, mais si vous vous sentez obnubilé par cette activité cela signifie qu’il est temps de prendre des vacances. Il est aussi important de consacrer du temps à votre famille et amis, de faire du sport et de pratiquer des activités pour vous détendre. Un trader dont la vie personnelle est équilibrée sera moins sensible aux émotions négatives, qui sont les premières causes d’échec en trading Forex.

Conseil 6 : Arrêtez de surveiller vos positions

Autre erreur classique du trader débutant qui n’a pas de réel plan de trading : rester 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 devant ses écrans. Une fois vos positions ouvertes, ne restez pas devant votre ordinateur mais allez plutôt consacrer votre temps à d’autres activités. Notre conseil est donc de placer vos ordres et limites à déclenchement automatique, pour ensuite ne plus y toucher. Après avoir pris la position, on est en général moins lucide et tenté de déroger aux règles fixées. Il est très important de respecter sa ligne de conduite et d’être constant. Les stops et limites dépendront de votre stratégie et des risques que vous êtes prêt à prendre, sachant que vos limites doivent toujours être plus larges que vos stops.

 

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -