Oui, vous avez bien lu ! Après les maladies sexuellement transmissibles, voici les dettes sexuellement transmissibles. Bien souvent, on s’inquiète des conséquences sexuelles d’une relation amoureuse tandis que les conséquences monétaires sont éludées.

Malheureusement, beaucoup de personnes ne connaissent le sens de ce terme que lorsqu’il est trop tard. Cela peut représenter un gros stress, ruiner votre vie personnelle ainsi que votre stabilité financière, et ce même des années après les faits.

Grâce à de la prévention et un peu de sens commun, vous pouvez éviter qu’une personne à qui vous faites confiance ne profite de vous.

En choisissant de voir votre relation de manière pragmatique et en parlant ouvertement du sujet de l’argent, vous éviterez des désagréments et vivrez de manière beaucoup plus sereine.

 

La dette transmise sexuellement, qu’est-ce que c’est ?

Sexually Transmitted Debt and How to Avoid it

Pour faire simple, la dette transmise sexuellement est utilisée pour décrire une situation où une personne devient responsable de la dette financière de son partenaire. Cette situation se produit souvent après que l’un des partenaires est convaincu de contracter une dette en son nom, ou partage la responsabilité d’une dette en cosignant un contrat.

C’est particulièrement vrai lorsque l’un des partenaires exerce un pouvoir sur l’autre, qui l’oblige à faire des choix financiers peu judicieux. Lorsque la relation se termine, l’un des partenaires peut être laissé avec une dette importante à rembourser.

Exemples de risques de dette transmise sexuellement

  1. Contracter un emprunt au nom de votre partenaire

Si votre partenaire vous pousse à contracter un emprunt pour quelque chose qui lui est destiné, mais qu’il refuse de signer ou n’a pas d’argent disponible pour le remboursement, vous devriez être très vigilant. En cas de signature vous serez la seule personne responsable de cet emprunt, et ce peu importe les noms écrits sur le contrat. Des choses anodines peuvent devenir des gros problèmes, c’est par exemple le cas des contrats de téléphones ou de voiture.

  1. Mauvaise allocation des fonds du ménage

Les situations dans lesquelles l’un des partenaires fait une mauvaise utilisation des fonds doivent aussi alarmer, car elles traduisent un comportement irresponsable. C’est par exemple l’un des partenaires qui prend l’argent alloué aux factures ou à la dette pour la dépenser futilement. Si cela se produit dans votre relation, il est essentiel d’en parler. Ne partez pas du principe que cela n’arrivera qu’une fois ou que c’est une erreur, car c’est aussi votre argent et votre sécurité financière est à risque.

read the fine print - sexually transmitted debt

  1. Dépassement du budget sur les comptes communs

Pour les dépenses effectuées sur les comptes joints et sans consentement, c’est la même chose. Il est normal de partager un compte bancaire avec son partenaire, mais dépenser de larges sommes sans son approbation ne l’est pas. C’est particulièrement vrai si l’objet de l’achat est destiné à un usage personnel et non commun. Quand vous ouvrez un compte commun, soyez sûr d’établir des règles claires et précises quant aux dépenses.

  1. Mettre les biens communs à risque

Parfois, cela n’est pas la dépense qui met en danger la santé financière d’une personne, mais plutôt le comportement. Si vous et votre partenaire êtes les cosignataires d’un bien joint tel qu’une maison ou une voiture, l’action de l’autre peut mettre en danger ces actifs. On parle ici de jeu, de pratiques financières douteuses ou tout simplement d’une mauvaise gestion. Cela pourrait vus valoir la saisie de ces biens, en bref la dernière chose que vous pourriez souhaiter.

Comment vous protéger

  1. L’implication des deux partenaires est vitale

Il est important que les deux partenaires communiquent quant à l’ensemble des questions financières qui les concernent tous les deux. Cela impliquent de lire les relevés de compte chaque mois, de comprendre comment l’argent est dépensé et où. Si une seule personne a le contrôle les finances du ménage, l’autre devient plus vulnérable.

Read the fine print for yourself

  1. Ne signez rien à la va-vite

Lisez tous les contrats avec soin et demandez conseil à une tierce personne avant de signer quelque chose que vous ne comprenez pas complètement. Ainsi, avant d’ouvrir un compte commun, d’emménager ensemble ou de demander un prêt, soyez sûr d’obtenir les conseils d’un professionnel avisé. Il est important de connaître le scénario catastrophe et de connaître toutes les implications de ce que vous signez.

  1. Comprenez la dette jointe

Vous devez comprendre que vous serez responsable à 100 % pour une dette jointe dans le cas où votre partenaire est dans l’impossibilité de rembourser. Le prêteur peut poursuivre en justice l’un ou l’autre et demander le paiement total.

 

contact us btn icon

Passez à l'étape supérieure avec Alvexo Donnez nous la possibilité de vous contacter.

Ravi de vous rencontrer! Utilisez au moins 3 caractères
C'est bon! Quelque chose ne colle pas. Veuillez réessayer
x

On se connait déjà! Connectez-vous ou récupérez votre mot de passe

Êtes-vous sûr? Veuillez réessayer s’il vous plaît
+ -