Les français ont fait leur choix, c’est Maëva Coucke à savoir Miss Nord-Pas-de-Calais 2017 qui a été élue Miss France 2018. Pour la troisième fois en quatre élections, c’est Miss Nord-Pas-de-Calais qui remporte le concours de beauté après Camille Cerf en 2015 et Iris Mittenaere en 2016.

Les trente candidates en lice ont concouru pour la 88ème cérémonie de Miss France qui fut comme chaque année diffusée en exclusivité sur TF1. Alors que cette année la compétition était sous le signe du féminisme, les associations féministes sont peu convaincues par la cérémonie qui représente la “femme objet” dans toute sa splendeur. 

Miss France peut-elle être féministe ?

C’est sous le signe de la violence faite aux femmes que la 88ème édition de l’élection de Miss France a été dédiée. Si le concours de beauté souhaite se donner une image plus moderne, est-il néanmoins possible qu’il soit féministe ?

Alors que les violences subies par les femmes sont au coeur de l’actualité depuis l’affaire Harvey Weinstein, les associations féministes ont dénoncé l’“hypersexualisation” des femmes mise en avant lors de la cérémonie.

L’association Osez le féminisme a notamment souligné que les participantes devaient faire une certaine taille, de certaines mensurations corporelles, ne pas être mariées et ne pas avoir d’enfant.

Selon Sylvie Tellier, les féministes se trompent de cible

La directrice de la société Miss France Sylvie Tellier a déclaré que la cérémonie de cette année serait l’occasion de dénoncer les abus infligés aux femmes, qui plus est à une heure de grande écoute. Elle a ajouté que les féministes se trompaient de cible en accusant l’élection Miss France d’être sexiste.

Selon elle, les critères de sélection ne sont aujourd’hui plus seulement physiques et les miss agissent désormais pour de réelles causes telles que la condition des femmes.

Célébration des fêtes populaires

Le jury de la compétition fut présidé par l’ancienne Miss France Iris Mittenaere et le couturier Jean-Paul Gaultier. Parmi les jurés figuraient exclusivement des “people”: on peut citer Nolwenn Leroy et Anne Roumanoff. Pour couronner le tout, le chanteur Ed Sheeran était l’invité d’honneur.

Pour la 23ème année consécutive, Jean-Pierre Foucault a animé la soirée qui s’est placée en tête des audience avec 7,4 millions de téléspectateurs sur TF1. Selon la chaîne, un pic d’audiences à 8,8 millions de téléspectateurs a été atteint lors de l’annonce des résultats.

Tout au long de la soirée, les fêtes populaires françaises les plus emblématiques telles que le 14 Juillet et le carnaval de Nice ont été mises en scène durant des tableaux chorégraphies.

Miss France 2018 déjà sous les feux d’une polémique

Juste avant de remporter la couronne, Miss Nord-Pas-de-Calais Maëva Coucke a lancé une petite phrase apparemment innocente qui a fait beaucoup de vagues. En parlant des cheveux de sa concurrente Alicia Aylies, elle a évoqué une “crinière de lionne”.

French President Emmanuel Macron poses with Miss France 2017, Alicia Aylies
Image: French President Emmanuel Macron poses with Miss France 2017, Alicia Aylies. REUTERS/Ronan Lietar

Après son élection, elle est revenue sur ses propos jugés racistes par de nombreux français. Interviewée par Télé-Loisirs, elle a expliqué que sa remarque était un compliment, pour ensuite déplorer le fait que ses propos aient été mal interprétés.

Maëva Coucke, fausse rousse et fausse nordiste ?

Alors qu’elle était la seule candidat aux cheveux roux de la compétition, Miss Nord-Pas-de-Calais a fait de cette différence un avantage. Cependant, de nombreuses personnes ont déploré qu’il ne s’agit pas de sa couleur naturelle: elle serait en fait blonde et aurait teint ses cheveux en roux il y a un an.

Mais cela n’est pas tout: la candidate a passé les premières années de sa vie en Bretagne et non dans le Nord-Pas-de-Calais. Il n’en fallait pas plus aux internautes pour crier à la tricherie.

Une hommage des candidates à Johnny Hallyday

Avant la cérémonie, le comité Miss France avait promis un hommage «sobre et délicat» pour Johnny Hallyday. Dans le tableau “bal de rose” et sur l’air de la chanson “Je te promets” les 30 candidates ont défilé dans de magnifiques robes roses, ce qui a provoqué une vive émotion au sein du public. Cela va sans dire, la fin de la chanson a été ponctuée par une standing ovation.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo