Si des assurances complétement inutiles sont souvent vendues par des vendeurs très insistants lors du moindre achat, il existe des rares exceptions et l’assurance voyage en fait partie. Lorsque vous vous trouvez dans un pays étranger, les lois ne sont pas les mêmes, les coûts peuvent varier, et les repères ne sont différents. Mais surtout, la couverture sociale telle qu’on la connaît en France n’existe plus. Qu’on voyage pour le travail, les vacances ou l’aventure, il est donc important de faire quelques vérifications avant le départ, et ce même si cela s’avère inutile par la suite.

 

Pourquoi contracter une assurance voyage ?

Nous avons tous déjà entendu parler de cette personne qui a raté son avion à cause d’embouteillages, ou de cette famille dont les bagages ont été perdus à l’arrivée à l’aéroport, ou même de celui qui retrouve sa maison inondée à son retour de vacances. Certes, il est inutile d’imaginer le pire, mais mieux vaut éviter au maximum les galères en vacances. Que vous voyagiez souvent ou seulement de temps à autres, posez-vous la question de souscrire à un contrat d’assurance voyage.

 

L’assurance santé privée reste la priorité numéro 1

Au moindre souci de santé sur votre lieu de vacances, votre assurance santé voyage prendra en charge l’ensemble de vos frais médicaux, même en cas d’hospitalisation. Tout sera organisé, de votre rapatriement à la prise en charge de vos enfants, jusqu’à votre domicile. Cela peut s’avérer très utile, en particulier dans des pays comme les Etats-Unis où le système de santé est très différent de l’assurance maladie française. En effet, si vous ne montrez pas de carte d’assurance ou de preuve que vous pouvez payer l’ensemble des frais, aucun médecin ou hôpital ne vous prendra en charge. Il est donc INDISPENSABLE d’avoir une assurance santé lorsque vous voyagez aux USA.

 

Si vous partez dans un pays membre de l’UE, munissez-vous de la CEAM

Cette carte est à retirer auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Cette carte sera valable deux ans et atteste de vos droits d’assurance maladie. Ainsi, la prise en charge de toutes les dépenses se fait selon les modalités en vigueur dans le pays.

 

En cas d’incident ou accident : responsabilité civile impérative

Dans l’hypothèse ou vous blessez quelqu’un, en voiture ou scooter par exemple, l’assurance voyage incluant une responsabilité civile prendra en charge les conséquences pécuniaires des dommages causés à autrui. De la même manière, si vous êtes la victime d’un accident, ou si l’affaire est portée devant les tribunaux dans le cas de préjudices graves, tous les frais seront pris en charge par votre assureur, grâce à l’assurance individuelle accident.

 

Assurance voyage ou Assistance voyage ?

L’assurance voyage vous permet d’être indemnisé à postériori, tandis que l’assistance voyage vous assiste au moment-même où un problème arrive. Il est important de souscrire aux deux dans le cas où tous les éléments se liguent contre vous. Vous bénéficierez ainsi d’une aide précieuse et n’aurez à vous soucier de rien.

 

L’assurance voyage des cartes bancaires ne suffit pas

Comme vous le savez surement déjà, vous êtes couvert par votre carte bancaire, et ce pendant 90 jours lors d’un voyage à l’étranger. Mais avez-vous regardé les détails de cette couverture dans votre contrat d’assurance ? Si vous le faites, vous constaterez que cela peut réserver de bien mauvaises surprises. Pour bénéficier des 90 jours d’assurance, vous devez avoir réglé au minimum une partie de votre voyage avec votre carte bancaire. Mais en ce qui concerne les garanties d’assistance, comme les frais médicaux et le rapatriement, votre Visa ou MasterCard vous couvriront pendant ce laps de temps et ce sans aucune condition, la possession d’une carte en cours de validité sera suffisante. Mais il faut savoir qu’une même carte peut proposer des prestations différentes, comme les plafonds ou franchises selon la banque émettrice.

 

Oubliez l’assurance voyage pour les cartes bancaires classiques

Même si vous êtes couvert pendant 90 jours avec les cartes bancaires classiques, vous serez déçu par les chiffres. En effet, une carte bancaire ne rembourse en moyenne qu’à une hauteur de €12 000. Cela peut paraître beaucoup, mais dans des pays où les frais médicaux sont élevés comme les Etats-Unis,  cette somme sera vite atteinte. Une chambre d’hôpital peut facilement y atteindre €7 500 par jour.

 

Carte bancaire : pas de responsabilité civile

Les cartes bancaires classiques n’offrent pas de responsabilité civile, assurance impérative en cas de dommage matériel ou corporels à l’encontre d’un tiers. De même pour les garanties bagages ou annulation.

 

Pour les cartes bancaires premium, c’est un peu mieux

En ce qui concerne la Visa Premier et la Matercard Gold, les plafonds sont un peu plus élevés, à hauteur de €155 000 pour les dépenses santé. Attention toutefois, une franchise s’applique. Vous serez couvert à hauteur de €850 pour les bagages et €1 500 000 pour la responsabilité civile.

 

Attention aux doublons des contrats d’assurance

Vous êtes bien souvent couvert par vote assurance « multirisque habitation » ou par votre carte bancaire premium pour certains types de prestations, ce qui peut entraîner des dépenses d’assurances inutiles et des doublons de prestations. Il est donc bon de répertorier les prestations auxquelles vous avez droit avant la signature de tout contrat proposé par votre agent de voyage.

A noter : Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo