33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

2019 : l’année des banques centrales

Analyses quotidiennes - 27/12/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Et pour 2020 ?

banques-centrales-6


L’année qui s’achève aura été marquée par le retour en force des banques centrales et leurs mesures accommodantes ou dites aussi « dovish » (baisse de taux, TLTRO, Quantitative Easing). Sans leurs interventions, la baisse des marchés au dernier trimestre 2018 se serait très certainement poursuivie en 2019. Elles ont encore la faveur des investisseurs, mais comment réagiront-ils au statu quo de la FED sur les taux d’intérêt après les fêtes et tout au long de l’année 2020 ? La BCE fera-t-elle de même ? Tous les intervenants arriveront-ils à se sevrer progressivement des liquidités ou remettront-ils la pression sur les banques centrales pour en avoir encore plus ?

CAC40 (CAC-MAR20) : vers son objectif théorique de hausse ?


Le CAC40 va être crédité d’un très beau parcours annuel, avec une hausse de plus de 27%. Les optimistes disent qu’il y a encore un petit potentiel de hausse vers 6200/6300 points depuis le débordement de la zone de congestion moyenne de ces deux dernières années à 5000/5650 points. Les pessimistes annoncent une rechute, indiquant qu’il y a trop d’écart entre la macroéconomie et la santé des cours. La vérité se trouve une fois de plus aux mains des banques centrales et surtout dans la confiance des investisseurs sur leurs capacités à prolonger le cycle économique, surtout aux Etats-Unis. La probabilité reste faible pour que le CAC40 aligne encore une année à plus de 20% de hausse. Mais le chemin sera également long pour casser cette longue et puissante tendance haussière qui a fêté sa première année. Pour le début 2020, on retiendra donc deux zones : 6200/6300 points en résistance et 5650/5550 points en support.

popup_close
cac-mar20-weekly

Or (XAUUSD) : finit l’année en pleine forme


L’or finit très bien l’année en repassant au-dessus d’un gros niveau de résistance à $1.483 qui bloquait la hausse depuis un mois et demi. Pourtant, les conditions actuelles ne sont en théorie guère favorables au métal : marchés d’actions aux plus hauts et pas de baisse de taux de la FED en 2020. Pourtant l’or a gagné plus de $50 en trois semaines et reste en passe de revenir tutoyer ses plus hauts annuels, vers $1.555. Même s’il y a un flot régulier d’investisseurs sur l’or qui se détournent de l’obligataire et de ses taux bas, il y a probablement un phénomène plus puissant sous cette reprise de la hausse. Soit beaucoup d’investisseurs arbitrent leurs portefeuilles pour 2020, en pensant que l’or offrira une meilleure rentabilité que les marchés d’actions, soit les banques centrales, peut-être pour des raisons comptables, intensifient leurs achats d’or en cette fin d’année. Quoiqu’il en soit, acheter de l’or ou de l’argent sur le moindre repli semble un thème porteur à termes.

popup_close
xauusd-weekly-12

Exxon Mobil (EXXM) : de meilleurs résultats à venir ?


Exxon Mobil est une société pétrolière et gazière américaine de la banlieue de Dallas. Le titre reste dans une tendance baissière depuis 5 ans, mais dispose d’un support horizontal historique vers $65. Les résultats du dernier trimestre ont vu le bénéfice de la firme divisé par deux. C’est la baisse des prix du brut et la dégradation des marges dans la chimie qui en sont à l’origine. La forte diminution du résultat d’Exxon Mobil est à l’image des autres majors pétrolières (BP, Royal Dutch, Shell ou Total). Dans ces conditions, on peut espérer un rebond des résultats au T4 avec la forte remontée des cours du Brut dans le sillage de l’annonce de la baisse de production de la part de l’OPEP+. Depuis de nombreuses semaines, je vous conseille de revenir à l’achat vers $67, on visera donc 73/$74, avec un stop de protection à $63.50.

popup_close
exxmweekly-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 17:00 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -1.724M
  • -1.085M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X