Accentuation de la dépréciation du dollar

La mollesse du dollar américain arrive en pleine révision des données de la Fed

federal-reserves-22-07-15-daily

Les initiatives prises par la Réserve fédérale américaine pour revoir à la baisse les chiffres clés de la production industrielle et de l'utilisation des capacités reflète les peurs croissantes que les fondamentaux sous-jacents à l'appui de l'économie américaine continuent de s'effriter, nuisant aux perspectives pour les taux d'intérêt.

Revirement du dollar

Dans un renversement initié hier, lors d'une session avec des données économiques limitées, le dollar a lentement commencé à se retourner après avoir atteint des sommets de 5 semaines contre ses devises de contrepartie. Le mouvement a été brutal et rapide avec l'USD/JPY se décontractant pendant que l'euro a grimpé de plus de 1% par rapport au dollar, avant de subir un repli technique. Le risque d'inversion dans le dollar a souligné le fait que l’élan à la hausse a été la conséquence des croyances que l’élévation des taux d’intérêt aura lieu en septembre, alors que les révisions de la Fed d'hier laissent penser que cela arrivera plus tard étant donné que les fondamentaux économiques chancèlent. En dehors du plongeon du dollar, les actions ont aussi clôturé en baisse, menées par le Dow Jones Industrial Average qui a chuté de 1,00% au cours de la session de négociations. Cette chute a été principalement causée par d’importantes pertes pour United Technologies et IBM qui ont plongé respectivement de -7,03% et -5,86%. Le bénéfice d'Apple est également susceptible d’enfoncer encore plus l'indice aujourd'hui après que les cibles des analystes aient été manquées.

popup_close
dow-sep1507222015

La fuite des capitaux chinois s’accélère

Après que les données économiques de la semaine dernière semblent avoir montré que l'économie chinoise est en expansion à un taux annualisé fulgurant de 7,00%, il ya des préoccupations croissantes que la bulle boursière est juste un signe du malaise grandissant auquel font face les décideurs. Les fuites de capitaux s’accélèrent comme en témoigne l’érosion des réserves de change nationales qui sont estimés avoir diminué de 36 milliards de dollars au deuxième trimestre. Les retraits totaux de capitaux au cours de la même période sont actuellement estimés à 225 milliards de dollars ; ainsi sur une base annualisée, la Chine devrait subir une évasion de près d’1 milliard de dollars net si les tendances actuelles persistent. Malgré les efforts pour consolider la confiance dans le marché boursier, le marché du logement continue de connaître des perturbations et la baisse des importations des matières premières est beaucoup plus révélatrice que la production industrielle est sur le point de ralentir et décliner davantage. La paire USD/CNH se renforce après être tombé hier suite à un dollar plus faible.

popup_close
usdcnh07222015

L’API surprend agréablement

Les chiffres de l'American Petroleum Institute sur les stocks de pétrole brut ont révélé une hausse surprenante dans les stocks de pétrole brut, dépassant les attentes de réduction de 1.900 millions barils après que 7.300 millions de barils aient quitté les stocks la semaine dernière. L’accroissement de 2.300 millions de barils dans les stocks pourrait être le signe que la récente série d’extractions serait plus importante alors que la demande faiblit et que la production demeure près des sommets cycliques. Les chiffres de jour des inventaires de pétrole brut issus du Ministère de l'Énergie devraient montrer qu’il y a eu hier une baisse similaire dans l’API, cependant, il y a tout de même des possibilités de bonne surprise à la suite des gains d'hier. Les investisseurs craignent à nouveau que les sites de stockage américains soient remplis à pleine capacité lorsque la haute saison estivale touchera à sa fin, provoquant une fois de plus un plongeon des prix du pétrole brut. La chute des exportations saoudiennes et la concurrence accrue des prix parmi les producteurs de pétrole pourraient également provoquer une nouvelle dynamique négative.

popup_close
cl-sep1507222015

La Gaz naturel dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

Les prix du gaz n’ont pas été épargnés par la faiblesse des prix dans le complexe du pétrole brut comme en témoigne la plus récente évolution des prix. Tourmentés par une surabondance de l'offre semblable aux problèmes auxquels sont confrontés les perspectives pour le pétrole brut, les producteurs réduisent fortement leurs coûts afin d’assurer leur survie si une autre dépression des prix de l'énergie surgissait. L'annonce d'hier que Chesapeake, l'un des plus grands producteurs américains, réduirait ses dividendes pour augmenter les économies de coûts souligne la faible probabilité d'une reprise à court terme des prix compte tenu des fondamentaux économiques. Les prix du gaz naturel continuent dans leur tendance baissière, négociés au sein d'une formation de canal équidistant présentant un biais fortement baissier. Les positions sont idéalement initiées près de la ligne de canal supérieur et devraient cibler la ligne inférieure du canal, tout en reconnaissant que la lutte contre la tendance baissière à court terme pourrait se traduire par un potentiel plus faible de gain et des risques plus élevés.

popup_close
ngas-aug1507222015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (Juin)
  • 5.40M
  • 5.35M
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (Mensuels)
  • 1.20%
  • 5.10%
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -2.258M
  • -4.346M
  • 22:00 GMT
  • NZD
  • Décision sur les taux d’intérêt
  • 3.00%
  • 3.25%