33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Alerte sur les marchés asiatiques

Analyses quotidiennes - 22/01/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’épidémie de coronavirus inquiète

alerte-au-coronavirus-2


L’épidémie de coronavirus en Chine inquiète les investisseurs asiatiques. Hier, le CSI300 (indice des valeurs de Shanghai et Shenzhen) a baissé de 1.71%. Les marchés américains et européens ont plutôt bien résisté, le CAC40 a sauvé les 6000 points, même si le secteur du luxe a été un peu plus affecté en raison de sa forte exposition dans les pays asiatiques. L’indice Zew du climat des affaires en Allemagne s’est vraiment redressé en janvier, à 26.7 contre 15 attendus. L’accord sino-américain est très bien accueilli et laisse espérer une reprise des exportations allemandes vers la Chine. On attendra aujourd’hui la publication des résultats de Texas Instrument, un vrai baromètre pour les valeurs de haute technologie.

Gold (XAUUSD) : reste résilient


Les facteurs haussiers sur l’or restent nombreux même si l’emballement suite au risque géopolitique irano-américain du début d’année s’est considérablement dissipé. Les banques centrales, surtout des pays de l’Est et asiatiques, continuent leurs achats d’or, les taux bas amènent toujours de nouveaux investisseurs, les gérants de fonds diversifient et réintroduisent de l’or dans leur gestion pour pallier aux niveaux très élevés des marchés US. Le risque d’épidémie de coronavirus en Chine, si elle devait s’aggraver, ferait également progresser le métal. Une correction des marchés d’actions, qui arrivera à un moment ou à un autre, sera également favorable à l’appréciation des cours. Si le métal poursuit sa belle dynamique de hausse, il ne devrait plus redescendre en-dessous de $1.500. On peut continuer à conserver ces positions, et les accroitre autour de $1.530 (stop de protection à $1.445). Le potentiel de hausse à terme reste vers $1.700.

popup_close
xauusd-weekly-14

Dow-Jones (DOW-MAR20) : toujours proche des points hauts


Après le jour férié de lundi (Martin Luther King Day), le Dow-Jones a connu une réouverture hier toujours sur des niveaux élevés. L’impact du coronavirus qui a affecté les marchés asiatiques n’a pas vraiment contaminé Wall-Street (nouveau record sur le Nasdaq100). Les investisseurs américains restent toujours sur leur petit nuage, suite à l’accord sino-américain, et ne redoutent absolument pas la saison des résultats qui va reprendre et s’intensifier la semaine prochaine. Les publications devront être solides pour maintenir la cadence haussière. L’indice des 30 valeurs industrielles semble toujours attiré par le niveau mythique des 30.000 points. Le premier niveau d’alerte qui pourrait commencer à lézarder la tendance de ces trois derniers mois est situé à 28500 points. On pourra toujours prendre un pari baissier sur une accélération proche de 30.000 points (stop à 30.800 points), d’autant que le pourcentage d’investisseurs haussiers s’approchera de 85-90%.

popup_close
dow-mar20-daily-2

LVMH (LVMH) : le risque asiatique


LVMH, le champion international du secteur du luxe, a fini l’année 2019 en hausse de plus de 65%. L’accord sino-américain ne peut être que bon pour l’activité de LVMH. Par contre, l’apparition d’un coronavirus en Chine commence à inquiéter et pourrait ralentir l’activité économique dans le pays, comme cela avait été le cas en 2003-2004 avec le virus SRAS. Le titre a été affecté hier avec une baisse de plus de 3% en séance, même si la perte a été réduite à seulement 1.12% à la clôture de la bourse. A noter également une fermeture probable d’une boutique Louis Vuitton à Hong Kong, en raison très certainement des troubles sociaux qui durent depuis plus de 6 mois maintenant. Graphiquement, un point haut vers €438 est peut-être en place, il faudrait la rupture de €405 pour commencer à s’inquiéter davantage sur le sort du titre, avec un risque de rechute vers €390 à la clé.

popup_close
lvmhweekly-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • IPC Core (mensuel) (déc)
  • N/A
  • -0.2%
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (déc)
  • 5.43M
  • 5.35M
  • 17:15 GMT
  • CAD
  • Conférence de presse de la BoC
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X