Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Apple fait chuter le Nasdaq

Analyses quotidiennes - 14/05/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Une plainte contre Apple

apple-2


La volatilité sur les marchés est revenue au goût du jour après des semaines d’écrasement de celle-ci en raison des politiques monétaires accommodantes des banques centrales qui rassuraient les investisseurs. La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a remis de l’huile sur le feu et agite encore les marchés. Apple qui représente 10% de la pondération du Nasdaq, a alimenté la baisse de l’indice en finissant hier soir à -5.8%. En effet, la cour suprême autorise la justice américaine à examiner une plainte accusant Apple de prélever des commissions excessives (30%) sur les applications pour l’Iphone et Ipad. Un ennui n’arrive jamais seul, la guerre commerciale et Apple ont fait chuter le Nasdaq de -3.41% en clôture hier soir.

Euro Stoxx50 (DJXX-JUN19) : les 3500 points attendront


L’indice Euro Stoxx50 est composé des 50 plus grosses valeurs européennes : 18 valeurs françaises et 13 valeurs allemandes composent l’indice. La remontée fulgurante de l’indice depuis le point bas de fin 2018 (+30%) s’est arrêtée juste sous le niveau psychologique, à 3500 points, mais bien loin des sommets de 2017/2018 vers 2700 points en raison de la faiblesse des valeurs allemandes. La correction baissière qui vient de s’engager sous la houlette des marchés américains devrait trouver une zone cible de baisse située entre 3150 et 3215 points. On pourra commencer à revenir à l’achat dans cette zone avec l’idée d’un retour au moins en direction de 3370 points, avec un stop de protection à 3080 points. Cet indice reste peu utilisé comme véhicule de placement par l’investisseur particulier, il permet de diluer le risque, tout en travaillant un panel de valeurs de plusieurs pays européens.

popup_close
djxx-jun19h1

Orange (ORANGE) : double effet négatif


Orange est un opérateur de télécommunications qui fait partie du CAC40 avec une pondération de 2.28%. La concurrence reste très importante dans le secteur avec des opérateurs comme Bouygues Telecom, Free et SFR pour les principaux. Même si Orange a confirmé ses objectifs financiers pour 2019, il faut acter un recul de ses revenus à hauteur de 1.8% au premier trimestre 2019 dans l’hexagone qui représente 40% de son activité. Le titre a subi des dégagements suite à cette déception mais aussi en raison des conditions de marchés qui se sont durcies avec la guerre commerciale sino-américaine. Le titre est maintenant en baisse de -4.5% depuis le début de l’année. Techniquement depuis 4 ans, la valeur évolue entre 13 et €15.20, avec une très grande régularité. On pourra tenter un petit achat au plus près de €13 pour viser un retour vers 14.5/€15, avec un stop de protection placé à €11.90.

popup_close
orangefrweekly-3

Michelin (MCHLIN) : coup de froid


Michelin est un fabriquant de pneumatiques, c’est donc un équipementier du secteur automobile. Le titre appartient bien entendu à l’indice CAC40 mais avec seulement 1.22% de pondération. La firme est excessivement sensible à l’évolution de la croissance mondiale, mais tout particulièrement aux avancées des négociations sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine. Les mesures protectionnistes s’attaquent souvent au secteur automobile et par ricochet aux équipementiers. Le titre affiche une belle performance depuis le début de l’année (+22%) mais souffre depuis quelques jours de l’évolution négative de la guerre commerciale. Après un bon premier trimestre (+11% sur son chiffre d’affaires) avec des perspectives maintenues en 2019, les investisseurs s’inquiètent de l’impact négatif si aucun accord n’est trouvé entre les USA et la Chine. Il faut rester prudent, on pourra tenter un achat à proximité de €100, pour viser un rebond réflexe de 10% avec un stop de protection à €94.

popup_close
mchlinweekly-4

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Salaire moyen bonus compris
  • 3.4%
  • 3.5%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Nombre de demandeurs d’emploi (avr)
  • 24.2K
  • 28.3K
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • Indice ZEW Allemagne
  • 5.1
  • 3.1

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X