Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Apple sourit, Boeing pleure

Analyses quotidiennes - 12/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Reprise technique ou vraie reprise des marchés US ?

action-boeing


Les marchés américains ont engagé une consolidation après une hausse fracassante depuis le 24 décembre 2018. Le Dow-Jones a perdu presque 1000 points la semaine dernière mais semble repartir une nouvelle fois vers le nord en ce début de semaine. L’indice a été tiré à la hausse par Apple qui a vu Bank of America Merrill Lynch relever sa recommandation sur le titre de « neutre » à « achat », faisant oublier les déboires ce week-end du constructeur aéronautique Boeing. Les indices américains ont aussi été soutenus par l’idée qu’il est peu probable d’assister à une hausse des taux d’intérêt de la FED en 2019. Reste à savoir si cette reprise effacera l’ensemble des pertes de la semaine dernière.

Euro Stoxx50 (DJXX-MAR19) : borné entre 3270 et 3340


L’Euro Stoxx 50 est un indice actions composé des 50 plus grandes valeurs européennes. Il y a une forte proportion de valeurs françaises et allemandes (19 et 14), loin devant les valeurs espagnoles et italiennes (6 et 5). Total et Sanofi représentent à elles seules 10% de l’indice. La reprise de l’Euro StoXX50 a été très forte depuis son point bas fin 2018, avec une hausse de presque 15% en ligne droite. Il est clair que les investisseurs commencent à se poser des questions sur la qualité de la hausse et son éventuel relais. L’évolution du Brexit sera probablement un catalyseur mais on surveillera surtout la croissance mondiale et les résultats des entreprises au premier trimestre 2019. Techniquement, passer en-dessous de 3270 points enclencherait une phase de correction vers 3180, voire 3120 points. Passer au -dessus de 3340 points réalimenterait la hausse, avec 3500 points en ligne de mire. A suivre…

popup_close
djxx-mar19daily

Société Générale (SOCIETE) : rebondir ou mourir ?


Le secteur bancaire souffre dans son ensemble d’une politique de taux bas de la BCE prolongée encore par Mario Draghi la semaine dernière. Si la croissance mondiale ralentit cette année et la suivante, il n’est pas certain qu’on assiste à une remontée des taux en 2020. Ce qui pénaliserait une fois de plus le secteur bancaire, même si la BCE vient à leur chevet avec un nouveau TLTRO de septembre 2019 à mars 2021. La Société Générale broie du noir depuis de nombreuses années, elle vient de subir une baisse de 50% depuis deux ans. Il ne faudra surtout pas casser le niveau de €23 sous peine de revenir à proximité du point bas historique, vers €15. On pourrait tenter un pari audacieux en achetant entre 24 et €25 pour viser une reprise vers €28, avec un stop à €24.

popup_close
societeweekly-4

Boeing (BOEING) : crash et incident pénalisent le titre


Boeing est un constructeur aéronautique et aérospatial américain. Le titre a été pénalisé suite au crash du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines dimanche dernier mais également après un incident sur un autre 737 qui a subi une coupure de moteurs, peu avant d’atterrir à l’aéroport de Houston. Une inspection de la Federal Agence Administration (FAA) est en prévue pour examiner l’avion. L’affaire est prise très au sérieux car la série noire continue et quelques voix d’experts s’élèvent pour évoquer un problème de conception de l’avion, notamment au niveau des logiciels de commande. Techniquement, le titre a souffert passant de $422 en clôture vendredi dernier, à $368 à l’ouverture hier, avant de se reprendre et de clôturer à $400. Il faut profiter de la baisse du titre pour idéalement acheter entre 370 et $380 pour viser $420, avec un stop de protection à $340.

popup_close
boeingweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (mensuel)
  • N/A
  • -0.4%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Production manufacturière (janv)
  • 0.2%
  • -0.7%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • IPC Core (fév)
  • 0.2%
  • 0.2%
  • N/A/li>
  • GBP
  • Vote au parlement Britannique de l’accord sur le Brexit
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X