1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Automobile : Jean qui rit, Jean qui pleure !

Analyses quotidiennes - 13/02/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Michelin à l’honneur

michelin


Il ne faut pas bouder son plaisir quand une valeur du CAC40 prend plus de 10% en une séance. Michelin a progressé de +13% hier. Rien ne laissait présager une telle hausse après que l’américain Good Year avait décroché de 9% la semaine dernière, suite à des résultats inférieurs aux attentes. C’est donc avec soulagement que les investisseurs ont accueilli les résultats de Michelin compte-tenu de la situation de Good Year. Les équipementiers et les valeurs automobiles ont profité de la hausse de Michelin, sauf Renault qui voit la profitabilité de Nissan s’effondrer. Gagnants et perdants se retrouvent dans la même cour !

CAC40 (CAC-MAR19) : retour au sommet


Le CAC40 s’est rapproché hier de son pic de la semaine dernière, soit aux alentours de 4080 points. Il a terminé en progression de 0.83%, mais seulement 0.16% des 0.83% sont dus à la progression du titre Michelin (+13%). En effet, l’équipementier automobile n’a qu’un poids de 1.22% dans l’indice. L’essentiel de la hausse est donc encore provoqué par la bonne santé de Wall-Street qui continue de parier sur une issue positive à la guerre commerciale entre Pékin et Washington et le « shutdown ». Mais dans ces conditions le risque est d’en arriver à manquer de carburant pour grimper plus haut, car n’oublions pas que la baisse de la croissance mondiale n’est probablement plus dans les niveaux de cours actuels. Techniquement, l’indice bute contre son récent sommet à 5080 points. Je pense qu’il vaut mieux rester dans une politique de vente jusqu’à 5100 points (stop à 5250 points). Le niveau d’alerte se situe maintenant sur le point bas de la semaine dernière à 4945 points.

popup_close
cac-mar19-h1-13-fevrier-2019

Ripple (XRPUSD) : plancher en formation ?


Il existe une centaine de crypto-monnaies mais la plus capitalisée reste le Bitcoin avec $56 milliards. La centième, le Monacoin, ne représente que $27 millions d’encours. Le Ripple lui se dispute régulièrement la deuxième place avec l’Ethereum avec $11 milliards de capitalisation. L’ensemble des crypto-monnaies ne dépasse pas maintenant les $100 milliards, ce qui reste très peu à l’échelle de la planète. Le Ripple a connu son point bas l’été dernier vers $0.25, contrairement à beaucoup de crypto-monnaies qui ont connu une baisse de plus de 50% entre mi-novembre et mi-décembre. C’est plutôt bon signe. On a l’impression qu’un plancher est en fabrication depuis cet été entre 0.25 et $0.28. On peut tenter un petit achat entre 0.28 et $0.30, avec un stop large à $0.24 pour viser une reprise à moyen terme au moins vers $0.44.

popup_close
xrpusddaily-13-fevrier-2019

Renault (RENAULT) : toujours en souffrance


Le constructeur automobile français Renault est lié aux constructeurs japonais Nissan depuis 1999 et Mitsubishi depuis 2017, à travers l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, premier groupe automobile mondial. La valeur fait partie du CAC40 avec seulement un poids de 1.11% de l’indice. Renault, toujours mis à mal par l’impact négatif de l’affaire Carlos Ghosn, souffre maintenant de la profitabilité du groupe Nissan qui est en train de s’effondrer. Techniquement, le titre est en train de reperdre le profit de la hausse de janvier. Il pourrait de nouveau se rapprocher de la zone historique et psychologique de support comprise entre 50 et €52. Stratégiquement, on pourra acheter dans cette zone dans une optique de moyen terme avec un stop de protection à €46, afin de travailler l’idée d’une reprise vers €65.

popup_close
renaultweekly-13-fevrier-2019

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • IPC (Annuel) (Janv)
  • 1.9%
  • 2.1%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • IPC (Mensuel) (Janv)
  • 0.2%
  • 0.2%
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole Brut
  • 0.2%
  • 0.2%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X