1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Banque centrale : la fuite en avant ?

Analyses quotidiennes - 22/07/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

BCE : un prochain QE dès novembre ?

bce-3


Selon le magazine allemand Der Spiegel et des sources proches de la banque centrale, celle-ci pourrait reprendre ses rachats d’actifs dès novembre. Faute de reprise de la croissance en zone euro, la banque centrale veut un nouveau stimulus monétaire. Mario Draghi, qui cédera sa place à Christine Lagarde fin octobre, espère que ce QE encouragera les entreprises locales à investir et les consommateurs à dépenser plus. C’est très probablement un vœu pieux car les QE n’irradient jamais l’économie profonde et le consommateur lambda ne connait en rien les mesures de la BCE ! Le Président Trump souhaite la même chose aux USA. Le monde, ou plutôt les marchés financiers, va nager dans un océan de liquidités… C’est la fuite en avant !

SP500 (SP-SEP19) : petit coup d’arrêt de la hausse


Malgré la guerre commerciale sino américaine qui avait fait légèrement baisser le SP500 en mai dernier, celui-ci a repris plus de 10%, allant même mettre en place un nouveau record historique au-dessus de 3000 points. Cette reprise s’est faite sans une accélération forte du consensus haussier, celui-ci reste vers 75%, la zone d’alerte est plutôt située entre 80 et 85%. Néanmoins, malgré les anticipations d’une FED toujours plus accommodante, les investisseurs ont pris des profits la semaine dernière, probablement en attendant les publications des GAFAM qui commenceront la semaine prochaine. La première alerte baissière un peu plus sérieuse serait une rupture de 2900 points assortie d’un risque de retour vers 2800 points. Pour aller vraiment plus haut et déborder la grosse zone de résistance 3000/3050 points, il faudrait une FED très, très « dovish », ce qui n’est pas encore certain car l’économie américaine reste très robuste.

popup_close
sp-sep19-weekly

Bitcoin (BTCUSD) : variations conditionnées par le Libra à court/moyen terme


La reine des crypto-monnaies avec une capitalisation financière de $165 milliards est entrée dans une phase de macro-correction technique, après un début d’année tonitruant. La progression entre le point bas et le point haut a été de plus de 250%. La hausse du Bitcoin a été stoppée par une poussée haussière, contre un gros niveau de résistance vers $13.400. La phase de correction qui reste en place est en très grande partie provoquée par la défiance de la FED et du Président Trump au sujet du Libra. L’évolution du Bitcoin va rester encore très volatile au gré des probables discussions qui vont s’instaurer entre Facebook et l’administration américaine dans les prochaines semaines et mois. Il va donc falloir être très technique et ne pas succomber à un émotionnel trop fort. Le panorama technique est assez simple : au-dessus de $7.200, la tendance haussière de ces 7 derniers mois n’est pas remise en cause. On peut toujours planifier une politique d’achat très progressive, entre 8.500 et $9.500, avec des prises de profits vers 10.800/$11.000. Je pense qu’il sera compliqué d’établir de nouveau point haut, tant que Facebook n’aura pas apporter des garanties sur le Libra.

popup_close
btcusddaily-11

Facebook (FACEBOOK) : le Libra inquiète la FED mais pas les investisseurs


Il y a un an, Facebook décrochait de plus de 15% en bourse, suite à l’affaire des données personnelles. Le repli a atteint plus de 40% fin 2018, avec la chute du Nasdaq sur des craintes de fort ralentissement mondial. Depuis, le titre a fait quasiment le chemin inverse en revenant non loin de son sommet historique. Le projet Libra, future crypto monnaie de Facebook, a clairement permis à la société de se remettre dans le sens de la marche. Les régulateurs mettront probablement leur véto sur le lancement du Libra, tant que Facebook n’aura pas donné des garanties sur le risque de blanchiment d’argent et sur la stabilité financière. Cela n’inquiète visiblement pas les investisseurs qui sont toujours friands du titre. On se méfiera néanmoins de la publication des résultats pour le T2, le 24 juillet prochain, qui pourraient créer un peu de volatilité. Techniquement, le titre reste très solide au-dessus de 175/$185. On pourra revenir à l’achat dans cette zone en cas de correction du titre.

popup_close
facebookweekly-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X