33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Bon T2 pour le secteur bancaire US

Analyses quotidiennes - 18/07/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Des craintes à venir concernant la marge

bank-of-america


On redoutait l’impact de la guerre commerciale sino-américaine sur les premiers résultats des entreprises US au second semestre, ce n’est pas flagrant sur le secteur bancaire qui se tient plutôt bien avec des hausses de profits pour Goldman Sachs, JP Morgan, Wells Fargo et Bank of America. Il y a néanmoins un peu d’inquiétude pour les trimestres à venir concernant la marge des groupes bancaires si la Fed baisse les taux. On attend maintenant la semaine prochaine, surtout entre le 23 et 26 juillet, pour voir si les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) ne réservent pas de mauvaises surprises. En effet, ses sociétés sont bien davantage exposées aux mesures protectionnistes.

Gaz (NGAS-AUG19) : la facture de gaz devrait baisser 


Les cours du gaz ont baissé de 55% depuis le point haut de novembre 2018. Les prix du gaz de ville viennent de baisser de 6.8% au 1er juillet. Comme d’habitude, les prix se répercutent davantage quand le gaz naturel monte que lorsqu’il baisse. Même s’il y a beaucoup de taxes, les premières revendications des gilets jaunes sur les prix de l’essence et du gaz étaient légitimes. On pourrait penser à une corrélation parfaite avec les prix du pétrole mais elle ne l’est pas, loin s’en faut. Est-ce que le prix du gaz a touché un plancher à $2.13 ? On ne peut pas encore être affirmatif mais il conviendra de surveiller à l’avenir la mise en place ou non d’une structure en fond, juste au-dessus de ce niveau. A court terme, il y a une vraie possibilité de revenir à proximité immédiate des $2.13.

popup_close
ngas-aug19-h1

Carrefour (CARREF) : €20, un objectif possible


Carrefour, groupe français de la grande distribution, est en train de sortir d’une longue phase difficile assortie de quelques profit warning. Le cours a d’ailleurs beaucoup souffert, passant de 33 à €13 entre 2015 et 2018. Depuis, le groupe se restructure avec la cession d’une partie de ses activités en Chine, on évoque même une fusion possible avec Casino. La société accélère aussi dans la livraison à domicile avec la plateforme spécialisée espagnole Glovo. Tout ceci se traduit par une belle performance annuelle du titre qui gagne prés de 20%. Ce qui retient davantage mon attention, c’est la mise en place depuis le point bas à €13 d’une structure en fond qui pourrait libérer une énergie haussière vers €20, en cas de débordement de €18. On continuera à parier sur le titre entre 16 et €17.50, avec un stop de protection à €15.40, pour viser à terme les €20.

popup_close
carrefweekly-8

JP Morgan (JPM) : vendre entre 115 et $118


JP Morgan est la première banque mondiale. Elle a annoncé mardi dernier des résultats pour le deuxième trimestre 2019 supérieurs aux attentes. Mêmes si les activités de trading sont en repli, la banque les a largement compensés, avec un effet fiscal favorable et une hausse de revenus nets d’intérêts. Les bénéfices sont à un niveau record ($14.4 milliards) mais la banque craint que la baisse des taux promise par la FED n’affecte les profits des prochains trimestres. Le cours n’a d’ailleurs que très peu bougé après l’annonce des résultats. La hausse depuis le début de l’année reste solide avec +16%, mais le titre arrive contre une résistance historique d’un an et demie, située entre 115 et $118. On pourrait vendre le titre dans cette zone pour viser un retour vers 100/$105, avec un stop de protection à $121.

popup_close
jpmdaily

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Ventes au détail (mensuel) (juin)
  • -0.3%
  • -0.5%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier Fed de Philadelphie (juil)
  • 5.0
  • 0.3

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X