33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Brexit J-72

Analyses quotidiennes - 20/11/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Elections législatives le 12 décembre 

brexit-compte-a-rebours


Il y a moins de 15 jours, le Premier Ministre Britannique a annoncé la dissolution du Parlement britannique et la tenue d’élections générales pour le 12 décembre prochain. Boris Johnson a bénéficié de l’aide du leader du Brexit Party (BP), Nigel Farage. En effet, celui-ci ne présentera pas de candidats dans les 317 circonscriptions gagnées par les conservateurs en juin 2017 et ce afin de favoriser le maintien de Boris Johnson à la tête du gouvernement. Les deux premières forces politiques commencent à avancer leurs propositions qui s’orientent déjà vers des baisses d’impôts. Le Brexit quant à lui devrait intervenir au plus tard le 30 janvier prochain, sur la base de l’accord trouvé avec Bruxelles en octobre dernier.

Pétrole (CL-DEC19) : suivre la correction baissière


Le pétrole aura passé 95% de l’année entre 50.60 et $60.60. La baisse de la production de l’OPEP en 2019 aura offert une prime haussière de $8.00 (le point bas de 2018 + $8.00 donne le point bas de 2019 à $50.60). L’OPEP a prévenu que la demande en pétrole devrait encore baisser en 2020 et 2021. Il y a donc une probabilité non négligeable qu’on assiste début 2020 à une nouvelle baisse de la production. L’accalmie relative observée sur le front du Brexit et de la guerre commerciale sino-américaine a permis à l’or noir de reprendre quelques dollars pour atteindre $57.90. La rechute actuelle motivée par des stocks de pétrole toujours en hausse aux Etats-Unis ces dernières semaines, ne devrait pas excéder 52/$53. On pourra toujours parier sur une reprise des cours vers 58/$60 en 2020, en achetant vers 52/$53, avec un stop de protection à $58.90.

popup_close
cl-dec19-h1-3

Dollar Index (USNDX-DEC19) : peu de variations d’ici la fin de l’année


La rencontre lundi dernier entre le Président Trump et le Président de la FED a bien entendu porté sur les taux d’intérêt, mais aussi sur le niveau du dollar. Donald Trump reste en désaccord profond avec la FED et souhaiterait des taux négatifs pour faire baisser le dollar et relancer ainsi les sociétés exportatrices américaines. Ce sera très certainement un des arguments majeurs du volet économique de sa campagne pour les présidentielles. Pour le moment, le dollar reste fermement installé dans un canal haussier de moyen/long terme. Il sera difficile de déborder le niveau psychologique et technique à 100 et d’enfoncer le support du canal vers 96.6. Si tel était le cas, alors le Président Trump aura eu gain de cause, avec un risque de chute vers 94/95. En attendant, les variations restent de faibles amplitudes en raison de l’attentisme des banques centrales sur les données économiques à venir. Acheter vers 97 et vendre à découvert vers 99 semble deux stratégies intéressantes.

popup_close
usndx-dec19daily-3

Commerzbank (COMMBK) : situation inextricable


La Commerzbank a annoncé il y a quelques jours que ses résultats seraient en baisse en 2019, malgré une progression de 35% de son bénéfice au T3 et une progression de son chiffre d’affaires à €294 millions contre €218 millions au T3 2018. Le secteur bancaire en Allemagne n’a donc pas profité comme en France ces dernières semaines, de l’apaisement sur le front commercial. Les taux négatifs en Allemagne affectent toujours les bancaires. Le cours de la valeur reste en baisse de 11% depuis le début de l’année. Le point bas vers €4.70 semble résister mais il n’y a pas encore de garanties de reprise. L’évolution depuis juillet dernier reste comprise entre 4.70 et €6.00. Le chemin sera long pour un redressement durable et significatif. Le point haut de 2019 à €8.20 reste pour le moment inenvisageable. On restera à l’écart de la valeur.

popup_close
commbkweekly-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • IPC Core (mensuel) (oct)
  • N/A
  • 0.0%
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 1.543M
  • 2.219M
  • 20:00 GMT
  • USD
  • Compte rendu du FOMC
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X