Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

« Calinothérapie » pour les investisseurs

Analyses quotidiennes - 06/02/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

On rassure, on rassure ! 

investisseurs-2


Les marchés financiers étaient au bord de la dépression fin 2018 après des chutes tranchantes et assez profondes en un laps de temps plutôt court. La Fed rassure en ayant un discours très accommodant, Trump est aussi plus « dovish » avec la Chine, promettant quasiment un accord, la BCE ne voit pas de récession en zone euro, alors que l’Allemagne en est au bord. Même Thérèsa May rassure sur sa capacité de négociation avec l’Europe. Les marchés se sont repris, et tendent vers un excès de sens opposé à celui de fin d’année. Le jour où les investisseurs vont finir par trouver suspect d’être autant rassurés et câlinés… La marche arrière sera déjà enclenchée !

CAC40 (CAC-MAR19) : objectifs de reprise maximum quasiment atteints


Nous avons vu exactement en sept mois le CAC40 passé de 5600 points à 4550 points et reprendre 50% du terrain perdu en un mois. Comme je l’évoquais, les marchés ont l’habitude de passer d’un extrême à l’autre souvent de façon très déconcertante. Je vous disais en début d’année qu’il fallait s’attendre à une reprise technique maximum vers les 5000 points, affinée à 5100 points correspondant à 50% de reprise du terrain abandonné. Je rappelais également qu’il fallait reconstruire un consensus optimiste, compte-tenu de la vélocité haussière, c’est chose faite. Les investisseurs et les gérants minimisent maintenant les risques globaux. Ce n’est pas très rassurant pour une poursuite du mouvement. Croyez-vous que l’on puisse remonter vers les sommets dans ce contexte global ? J’en doute fort. Certes, la rechute sera compliquée car beaucoup de supports ont été étayés dans la phase de reprise. Je continue à vous conseiller de vendre le CAC40 Jusqu’à 5100 points, avec un stop de protection à 5250 points, pour viser à minima une franche consolidation, voire à maxima un vrai retour des ennuis.

popup_close
cac-mar19-h1-30

Dow-Jones (DOW-MAR19) : risque de rentrer dans un système d’analyses alambiquées


Il est clair que la reprise du Dow-Jones est à 80% liée au côté plus accommodant de la Fed et 20% liée à un espoir d’un accord rapide entre les Etats-Unis et la Chine, mais aussi à un règlement du « Shutdown » mi-février. Les investisseurs se moquent totalement du risque de baisse de la croissance mondiale et de l’impact à venir sur la profitabilité des entreprises américaines. Une remontée du Dow-Jones risque de rendre à terme la Fed plus « hawkish ». Les investisseurs souhaiteront des mauvaises statistiques économiques pour acheter l’indice, en effet le risque de voir remonter les taux diminuera. En résumé, de bonnes nouvelles économiques feront baisser les indices (risque de hausse des taux de la Fed), de mauvaises nouvelles feront plutôt monter les indices (moindre risque de hausse des taux), jusqu’au jour où il y aura une forte dégradation des résultats des entreprises US à cause de la baisse de la croissance mondiale. On va rentrer dans un système d’analyses très alambiqué dans les prochains mois. Je pense que l’on peut prendre un pari baissier sur le Dow-Jones entre 25300 et 25600 points, avec un stop de protection à 26300 points, pour viser un retour minimum à 24400 points.

popup_close
dow-mar19-weekly

L’Oréal (LOREAL) : est-ce qu’il le vaut bien ?


L’Oréal est un groupe industriel français de produits cosmétiques. Le titre fait partie du CAC40 avec la troisième plus grosse pondération dans l’indice (8.15%). Le titre a progressé de +3.82% hier et porté par l’américain Estée Lauder qui s’est envolé de 13% suite à de très bons résultats. L’Oréal est le seul titre du CAC40 à avoir débordé son sommet historique hier, après la baisse des marchés au dernier trimestre 2018, le titre est déjà à +10% depuis le début de l’année. C’est une performance remarquable, mais techniquement difficile de donner un objectif hormis celui des €230. C’est un titre qu’il vaut mieux acheter dans les phases de repli, idéalement maintenant entre 175 et €195. On restera à l’écart sur les niveaux actuels.

popup_close
lorealmonthly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire (jan)
  • 1.290M
  • 1.328M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Commandes de biens durables (mensuel)
  • 0.2%
  • -0.3%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • PIB (trimestriel)
  • 2.6%
  • 3.4%
  • 16:00 GMT
  • CAD
  • Indice PMI Ivey (jan)
  • 56.4
  • 59.7
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut (trimestriel)
  • 1.601M
  • 0.919M

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X