Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Christine Lagarde à la tête de la BCE

Analyses quotidiennes - 04/07/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les spéculations sur son style de présidence ont commencé

christine-lagarde


La très probable nomination de la Directrice du FMI, Christine Lagarde, au poste de Présidente de la BCE alimente déjà les discours sur son style à venir. Un consensus semble se dégager pour évoquer son manque d’expérience en matière de politique monétaire, en raison de son déficit de références en tant qu’économiste. Mais ce qui semble encore plus retenir l’attention des observateurs et des investisseurs, c’est son côté accommodant que certains jugent encore plus important que celui de Mario Draghi. Hier, on n’hésitait pas à spéculer sur un probable Quantitative Easing à venir (assouplissement monétaire ou injections de liquidités). On comprend pourquoi les marchés étaient d’humeur badine !

EUR/USD (EURUSD) : pressions baissières probablement temporaires


L’EUR/USD reste toujours « drivé » par les intentions à venir des deux principales banques centrales que sont la FED et la BCE. Leur côté toujours «dovish » exerce des forces contraires, haussières de la part de la Fed et baissières pour la BCE. Après avoir atteint 1.14 avec l’aide de la FED et de sa probable baisse de taux à venir, l’EUR/USD a corrigé avec deux raisons à cela : la reprise soi-disant des discussions entre les Etats-Unis et la Chine sur le commerce, et la probable nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE, déjà considérée comme accommodante. La baisse pourrait prendre un peu plus d’ampleur en cas de rupture de 1.1265, avec comme objectif 1.1170/1.1110. Si la FED précise et engage une baisse des taux dès fin juillet, les forces haussières vont reprendre le dessus avec 1.14/1.15 comme objectif. Dans le cas contraire, on pourrait voir la devise revenir vers 1.10.

popup_close
eurusdh4-10

Netflix (NETFLIX) : trop cher ?


Netflix, société proposant des films et séries en streaming devenue célèbre, avait publié des résultats au premier trimestre supérieurs aux attentes mais avait prévenu d’un nombre d’abonnés certainement inférieur aux prévisions au T2. Les résultats seront publiés le 17 juillet, après la clôture des marchés américains. Il faut savoir que la concurrence sur ce secteur d’activité va se renforcer sérieusement dans les mois à venir, avec l’arrivée de Warner, Universal et Apple. Netflix a augmenté ses abonnements pour maintenir le chiffre d’affaires en cas de baisse de l’activité. Après une hausse de 42% depuis le début de l’année, le titre arrive contre une forte résistance technique en place depuis un an, vers $385. La prudence exigerait de vendre contre le niveau actuel pour ne pas prendre de risques avec les résultats à venir. Les plus agressifs pourront même tenter un petit pari baissier avec un stop à $401 et une prise de profit à $350.

popup_close
netflixdaily-3

Glencore (GLENCORE) : achat sur repli


Glencore est une entreprise anglo-suisse de négoce, de courtage et d’extraction de matières premières. Elle contrôle une grande partie de la production mondiale de zinc, cuivre, aluminium et plomb. Glencore est coté sur le marché de Londres en devise britannique. Le titre a beaucoup souffert en 2014/2015, avec la chute des matières premières. Mais depuis 2016, les cours sont remontés en flèche et ont été multipliés par 6 en deux ans. Un programme de rachat d’actions portant sur $3 milliards a été décrété en début d’année, suite à celui de $1 milliard l’an dernier. La firme reste néanmoins sensible à la guerre commerciale sino-américaine et au ralentissement mondial. Depuis l’année dernière, le titre corrige logiquement son avancée spectaculaire. On peut planifier une zone d’achat idéale comprise entre 210 et £245, avec un stop de protection à £195, pour viser un retour vers £330. C’est un titre à surveiller.

popup_close
glencoreweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • Férié
  • USD
  • Jour de l'Indépendance
  • -
  • -

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X