33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Christine Lagarde attendue au tournant

Analyses quotidiennes - 16/07/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

De nouvelles interventions attendues ?

christine-lagarde-wpr


Les marchés ont surfé, hier, sur l’espoir du vaccin suite aux annonces de Moderna mais aussi sur celui de nouvelles interventions monétaires et budgétaires des institutions financières tant en Europe qu’aux États-Unis. La densité des secteurs en hausse, hier, a été très importante. On a ainsi vu l’automobile, l’aérien, le luxe, les hautes technologies ou la santé reprendre des couleurs. Le secteur bancaire s’est rajouté à cette liste en cours d’après-midi avec les bons résultats publiés par Goldman Sachs, dont les revenus de trading ont augmenté de 93%. La société a même fait mieux qu’au deuxième trimestre de l’an dernier. L’OPEP +, qui s’est réuni hier en téléconférence, a, de son côté, décidé d’augmenter progressivement sa production de pétrole en estimant que la reprise de l’activité absorberait cette augmentation. Les cours du pétrole ont légèrement chuté après cette annonce. Mais ils se sont repris après l’annonce de la forte diminution des stocks hebdomadaires de pétrole aux États-Unis. De nouvelles entreprises doivent annoncer leurs résultats trimestriels aujourd’hui, parmi elles Bank of America et Netflix. Côté européen, le discours de Christine Lagarde sera scruté avec attention. Les observateurs veulent savoir si elle compte ouvrir la porte à de nouvelles mesures d’ici peu. Il faudra faire attention aux inscriptions hebdomadaires au chômage outre-Atlantique. Plus d’un million de nouveaux chômeurs sont malheureusement attendus.

PETROLE BRENT (BRNT) : le Brent solidement ancré au-dessus de 40$


Les cours du Brent confirment leur reprise observée depuis le mois d’avril et surtout le changement de psychologie des investisseurs sur le fait que la réouverture progressive de l’économie mondiale jouera sur l’augmentation de la demande. Ceci a été confirmé par l’OPEP hier. Les pays producteurs souhaitent augmenter progressivement leur production de pétrole. Les investisseurs ne semblent pas inquiets, pour le moment, quant à la progression de la pandémie et font l’impasse sur un risque de baisse de la demande en cas de nouveau confinement. Graphiquement, le Brent n’a pas tout à fait repris la moitié du terrain perdu depuis son point haut annuel vers 71$. Il existe une forte résistance à 45$. Son débordement favoriserait une hausse vers 50$, mais guère plus haut compte tenu des menaces qui pèsent encore lourdement sur l’économie mondiale. On s’inquiétera pour le pétrole, mais aussi pour les marchés, en cas de retour en dessous des 40$.

popup_close
brnt-daily-2

GOLD (XAUUSD) : l’or s’installe au-dessus de 1800$


Les facteurs haussiers pour l’or sont toujours les mêmes depuis de nombreux mois. On peut facilement les résumer. D’abord, une politique de taux bas qui attirent des investisseurs moins rémunérés avec l’obligataire. Mais aussi les achats réguliers des banques centrales en échange de leurs dollars. Des investisseurs qui craignent la crise économique à venir et qui cherchent du refuge. Seule la hausse des marchés et l’inflation basse pourraient pénaliser les cours de l’or. En vérité, cela pourrait tout au plus freiner légèrement leur ascension. L’argent, qui retrouve de l’éclat de son côté, confirme également la tendance haussière de l’or. Graphiquement, le débordement de la résistance historique à 1800$ se confirme mais sans créer d’emballement haussier. Tous les espoirs sont permis d’ici la fin de l’année. S’approcher du sommet historique vers 1920$, voire du niveau psychologique de 2000$, semble possible. Et ce, d’autant plus en cas de nouvelles mesures monétaires éventuellement prises par la FED, comme par exemple des taux négatifs.

popup_close
xauusd-weekly-31

MICROSOFT (MSFT) : faut-il se méfier des prochains résultats ?


Microsoft, la firme fondée par Bill Gates, a clairement profité de la crise sanitaire du fait des besoins supplémentaires en services pour les millions de personnes qui ont été confinés plusieurs semaines, souvent en télétravail. Le cours de Bourse est en hausse de 31% depuis le début de l’année. De plus, il établit record sur record depuis mi-juin. Un peu comme si la résurgence de la pandémie était favorable à l’évolution du titre. Néanmoins, on constate, après un début de semaine assez haussier, un tassement des cours sur beaucoup de valeurs de haute technologie. Est-ce une pause pour mieux repartir ? Ou alors faut-il s’inquiéter des résultats à venir ? Nous aurons un élément de réponse dès le 22 juillet, lors de la publication des résultats pour le T2. Une clôture hebdomadaire en dessous de 208$ pourrait annoncer une correction technique à venir de 5 à 10%. A suivre…

popup_close
msftweekly-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 13:45 GMT
  • EUR
  • Décision de la BCE sur les taux
  • 0%
  • 0%
  • 14:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse de Christine Lagarde (BCE)
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes aux détail principales (Mensuel) (Juin)
  • 5%
  • 12.4%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes aux détail (Mensuel) (Juin)
  • 5%
  • 17.7%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Inscriptions hebdomadaires au chômage
  • 1.250K
  • 1.314K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Juillet)
  • 20
  • 27.5

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X