1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Climat des affaires en Allemagne

Analyses quotidiennes - 25/04/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Plus faible que prévu

dax-allemand


L’indice IFO, qui fait état chaque mois du climat des affaires en Allemagne, est ressorti hier en-dessous des attentes, soit à 99.2 contre 99.96 attendu. L’Allemagne continue avec ses mauvais chiffres macroéconomiques, même si le Dax a repris de la hauteur depuis le début de l’année (+16.45%). La performance du Dax est plus due à l’effet d’entrainement des marchés américains et des autres marchés européens. Est-ce que les investisseurs considèrent déjà que le pire est passé et anticipent une nette amélioration ? Il faudra que cela se traduise concrètement dans les prochains chiffres, notamment au niveau des PMI pour espérer que cette parenthèse enchantée initiée par les banques centrales perdure.

Mibtel (SPMIB-JUN19) : une figure potentielle à surveiller


Le Mibtel (FTSE MIB) est l’indice de la bourse italienne des 40 plus grandes valeurs. L’indice est crédité d’une belle performance depuis 4 mois, puisqu’il est revenu quasiment sur le point haut d’octobre 2018. Pourtant, la situation économique en Italie n’est pas brillante : croissance nulle voire récession cette année, chômage en hausse (3ème taux de chômage le plus élevé en Europe derrière la Grèce et l’Espagne). Tout ceci accentue la pression sur la coalition populiste au pouvoir. Jean Claude Juncker, Président de la Commission Européenne dit que les problèmes de l’Italie vont perdurer. Dans ces conditions, on voit mal l’indice Italien surperformer les autres marchés européens. Il faut noter depuis le 6 mars dernier une structure potentielle d’essoufflement, elle sera validée sous 21100 points avec un objectif de repli vers 20000 points. Une reprise vers 21500 points resterait plus une opportunité de vente que d’achat.

popup_close
spmib-jun19h4-2

St Microelectronics (STM) : confiant pour le 2ème semestre


STMicroelectronics est une société internationale d'origine française et italienne, dont le siège opérationnel et exécutif est situé près de Genève en Suisse. La société développe, fabrique et commercialise des puces électroniques. Le titre a publié mercredi des résultats en baisse au premier trimestre, mais ses perspectives ont rassuré les investisseurs. Le PDG, Jean-Marc Chéry, considère que le premier et deuxième trimestre 2019 représentent des points bas pour le marché des semi-conducteurs, il s’attend à un rebond des ventes au second semestre. Le concurrent américain Texas Instrument s’est montré par contre un plus prudent quant à une reprise du marché des semi-conducteurs. Techniquement, le titre a repris la moitié du terrain perdu depuis le printemps 2018. Le titre aura du mal à déborder une forte zone de résistance à 16/€17. Mieux vaut attendre un repli vers €15 pour remettre une petite ligne sur cette valeur.

popup_close
stmweekly-3

Crédit Agricole (AGRIC) : une reprise un peu trop belle


Le Crédit agricole, surnommé la « Banque verte » du fait de son activité d'origine au service du monde agricole, est le plus grand réseau de banques coopératives et mutualistes au monde. La banque fait partie du CAC40 avec une pondération de 2.07%. Le titre a souffert depuis deux ans, affecté par la politique monétaire de taux bas. Néanmoins, la valeur depuis fin décembre 2018 a repris 50% du terrain perdu ces deux dernières années. Ceci reste une très belle performance par rapport à d’autres acteurs du secteur. Graphiquement, le titre aura du mal à déborder 12/€13, après ce très beau parcours. On peut très certainement escompter une correction technique au moins vers 10.5/€11. On pourra faire le pari d’un double appui dans cette zone, après celui de fin mars avec l’idée d’une nouvelle reprise vers 12.5/€13. On placera un stop de protection à €9.80.

popup_close
agricdaily-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Commandes de biens durables (mar)
  • 0.2%
  • -0.1%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X