peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Constat de stabilité au sein de l’inflation chinoise

Chine : l’inflation reste stable à 2,30 % pour le troisième mois consécutif

shutterstock_273201332

L'indice des prix à la consommation, premier indicateur économique de l’inflation chinoise, est resté inchangé le mois dernier. Cela laisse à croire que les pressions inflationnistes restant constantes au sein du géant asiatique. L’inflation de 2,30 % en avril conserve sa stabilité versus les deux mois précédents. L’indice PPI a également montré des signes d'une légère amélioration, pour passer de 3,40 % en avril après une baisse de 4,30 % en mars, et en hausse pour le quatrième mois consécutif, après avoir chuté de 5,90 % entre août à décembre à 2015. L’inflation semble être due à la hausse des produits alimentaires, et non pas à l’amélioration économique tant attendue par les investisseurs.

L’activité industrielle allemande se replie en mars

Les commandes d'usine de l’Allemagne pour le mois de mars ont augmenté de 1,90 %, pour dépasser les estimations de 0,70 % et inverser la baisse révisée de 0,80 % observée en février, selon les données publiées lundi dans le bureau des statistiques allemand Destatis. Les forts gains de 1,90 % ont accompagné une augmentation des commandes de biens, qui ont augmenté de 4,0 % grâce à une progression de 1,60 % dans les biens de consommation d’un mois sur l’autre. La hausse de 1,90 % des commandes d'usine s’est produite après que les commandes aient chuté précédemment pendant deux mois consécutifs. Les commandes à l'exportation hors Europe ont augmenté de 6,20 %, mais les commandes intérieures ont quant à elles baissé de 1,20 % en mars. Sur une base annuelle, les commandes d'usine allemandes ont augmenté de 1,70 %, soit beaucoup plus que la croissance annuelle de 0,70 % observée en février.

popup_close
1-eurusd-1005

Le Japon est prêt à intervenir en faveur de la stabilité du yen

Le ministre des finances japonais Taro Aso a déclaré au Parlement lundi que le gouvernement était prêt à intervenir sur les marchés des changes afin d’enrayer l’appréciation du yen, devenue incontrôlable. Il a ajouté que la forte volatilité de la monnaie était très néfaste pour le commerce et pour l’économie de manière générale. Cependant, malgré ces prises de position rassurantes, le yen n’a pas fortement réagi face à ces annonces. Ces derniers mois, le Japon a tenté à plusieurs reprises de faire baisser le cours du yen grâce à des déclarations publiques. Récemment, le rapport semi- annuel du Département du Trésor américain sur les devises étrangères a nommé le Japon ainsi que quatre autres pays qui affaiblissent activement leur monnaie afin de stimuler leurs exportations, et ce aux dépends de toutes les autres économies. Selon le rapport, ces pratiques sont considérées comme de la manipulation qui affecte à la fois les États-Unis ainsi que le commerce mondial en général. Sur la base des lois commerciales existantes, les Etats-Unis sont en mesure d’imposer des sanctions sur ces pays. Après réflexion, le ministre japonais des Finances a déclaré que Tokyo et Washington étaient en désaccord sur la politique monétaire.

popup_close
2-usdjpy-1005

L’incendie canadien fait remonter les prix du pétrole remontent

Les prix du pétrole brut WTI pour livraison de juin ont clôturé à la baisse hier, ce qui met fin à une série de hausses pendant trois jours, et après avoir affiché un pic de session à 45,93 dollars. La semaine dernière, le pétrole a affiché des gains stables après que le Canada, producteur et exportateur de pétrole majeur, ait vécu l'un des incendies les plus destructeurs de ces dernières années, ce qui a porté atteinte à la stabilité de sa production comptant un millions de barils par jour. En effet, les feux de forêt qui ont éclaté au début du mois de mai sont devenus hors de contrôle et ont conduit trois grandes compagnies pétrolières à lancer des cris de détresse. Ils ont admis ne pas pouvoir être en mesure de livrer leurs contrats pour le pétrole brut canadien. Vendredi dernier, l'Arabie Saoudite a limogé son ministre du pétrole Ali al -Naimi après deux décennies de loyaux services. Le mois dernier, l’Arabie Saoudite a annoncé un plan ambitieux pour transformer son économie et réduire son dépendance excessive au pétrole.

popup_close
3-cl-jun16-1005

Norvège : l’indice IPC devrait ralentir au mois d’avril

Selon les spécialistes, l'indice des prix à la consommation de la Norvège devrait indiquer une inflation à un rythme plus lent que prévu en avril avec 0,30 %, ce qui prolonge la tendance baissière après une forte hausse en janvier de cette année. L’inflation a pris de court les marchés en janvier avec une hausse de 0,60 %, après la baisse de 0,40 % en décembre. Toutefois, l'inflation a ralenti depuis le mois de février, pour passer à 0,50 %. Sur une base annuelle, l’indice IPC devrait se maintenir à 3,30 %, en hausse au même rythme qu’au mois de mars. La Norges Bank se réunira jeudi pour sa réunion de politique monétaire, dont l’issue sera très certainement influencée par le rapport sur l'inflation publié aujourd'hui, qui depuis le mois de mars reste au-dessus du taux cible obligatoire de la banque centrale, à savoir 2,50 %. Rappelons que la banque Norges lutte actuellement afin de maintenir la stabilité de ses taux d'intérêt à 0,50%.

popup_close
4-eurnok-1005

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 06:00 GMT
  • EUR
  • Production industrielle allemande m/m
  • -0.20%
  • -0.50%
  • 07:00 GMT
  • NOK
  • Indice IPC m/m
  • 0.30%
  • 0.50%
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • Balance commerciale du Royaume-Uni
  • -42 Milliards
  • -48.4 Milliards
  • 12:00 GMT
  • USD
  • Stocks des grossistes m/m
  • 0.20%
  • -0.50%