1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Des entreprises américaines déterminées

Analyses quotidiennes - 29/07/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Des résultats supérieurs aux attentes

nyse


Mon entreprise ne connait pas la crise, c’est ce que doit se répéter les trois quarts des chefs d’entreprises qui ont leur société cotée au NYSE, puisque 75% d’entre elles ont publié des bilans positifs. On craignait les résultats du T2 situés en pleine réactivation de la guerre commerciale et dans une économie mondiale en ralentissement, finalement nous avons assisté à de bonnes surprises. Vendredi, Google et Twitter ont gagné autour de 10%. Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le PIB américain pour le compte du T2 a été révisé à la hausse par rapport au consensus : 2.1% au lieu de 1.8%, avec une perspective de 2.21% au T3. Qui ose évoquer le terme de récession ?

Dax (DAX-19) : l’économie ralentie, le DAX monte !


L’économie allemande ne finit pas de décevoir, quasiment chaque mois le PMI manufacturier et les indices ZEW (niveau de confiance des investisseurs) et IFO (climat des affaires) sont inférieurs aux attentes. Mais cela n’empêche absolument pas l’indice Dax de rester à proximité immédiate de son sommet annuel, après une performance solide depuis le début de l’année à +17.6%. Encore une fois, les investisseurs sont galvanisés par les politiques monétaires toujours accommodantes de la BCE et de la FED, voire encore plus à l’avenir. Il convient techniquement d’essayer de définir une zone d’évolution pour les prochaines semaines. On peut dire qu’aucune alerte sérieuse ne sera déclenchée tant que les 12000 points serviront de zone de support. Par contre, le potentiel de hausse de l’indice sera certainement campé par une zone de résistance historique définie entre 12900 et 13200 points. Il convient à mon sens d’essayer de travailler au mieux entre ces deux zones à court/moyen terme.

popup_close
dax-sep19-daily-2

Kering (KERING) : un sommet majeur en place ?


Kering fait partie du secteur du luxe avec des marques prestigieuses comme Gucci, Yves Saint laurent, Boucheron… Le secteur du luxe a une pondération de 19% dans l’indice CAC40, dont 3.52% pour Kering. Le titre a souffert vendredi avec une baisse de -7%, suite à des résultats trimestriels qui ont déçu les analyses. En effet, la croissance organique a baissé de 12.7%, même si les ventes ont progressé de 12.7%. Ce qui a déçu le plus les investisseurs, c’est le ralentissement de Gucci (fer de lance du groupe) surtout aux Etats-Unis. Le résultat opérationnel du groupe a néanmoins bondi de 25.3%, soit €2.25 milliards. Techniquement, on sent clairement le titre plafonné vers €535. Il arrive sur un premier niveau de support à €455, avant celui très important à €425. Je pense qu’il convient plus de chercher à vendre à découvert le titre sur rebond vers 515/€525, avec un stop de protection à €541, pour une prise de profit à €430.

popup_close
pprweekly-4

Twitter (TWITTER) : l’oiseau bleu s’envole


Twitter, célèbre réseaux social largement popularisé entre autre par les nombreux tweets incisifs du Président Trump, vient de publier ses résultats pour le second trimestre. La société a largement dépassé les attentes avec un bénéfice $1.1 milliards contre $100 millions un an auparavant. Le chiffre d’affaire a progressé de 18%, soit à $841 millions contre $829 millions attendus. La seule ombre au tableau se situe dans les perspectives pour le T3, Twitter prévoit un chiffre d’affaires inférieur à beaucoup d’estimations d’analystes et des revenus moins bons qu’aux deux premiers trimestres. Les investisseurs ont préféré voir le verre à moitié plein, avec un cours en hausse vendredi à +8.92%, amenant la performance annuelle à +44%. On pourrait prendre un petit pari contrarien sur le titre en le vendant à découvert, entre 46 et $48, avec un stop de protection à $53.10, pour une prise de profit à $37.

popup_close
twitterweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X