33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Des états tentés d’accroitre leur déficit

Analyses quotidiennes - 10/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’Allemagne en passe de relâcher sa politique de rigueur budgétaire

allemagne-et-taux-dinteret


Les politiques monétaires des banques centrales visant à baisser les taux d’intérêt poussent de plus en plus d’états à relâcher leurs politiques de contrôle des déficits publiques et à céder aux chants des sirènes des taux négatifs (on les rémunère s’ils empruntent). On connait la rigueur allemande en matière de déficit depuis des années, mais Berlin envisage un « budget parallèle » pour emprunter et contourner ses propres règles d’austérité en créant des nouveaux organismes pour accroitre les crédits alloués aux investissements publics. On peut s’inquiéter du jour où les taux d’intérêts remonteront. On comprend un peu mieux pourquoi certains investisseurs font le choix de l’or.

Dax (DAX-SEP19) : pourquoi les 12350 points seront difficiles à déborder


Le Dax 30 reste toujours bien orienté malgré une sous performance économique récurrente de l’Allemagne par rapport à beaucoup de pays de la zone euro. Les bonnes nouvelles sont rares, à tel point que Berlin, comme vu ci-dessus, songe à déréguler son déficit pour tenter de relancer l’économie du pays. La BCE sera très attendue jeudi, même si l’anticipation de mesures accommodantes est probablement déjà intégrée en partie dans le prix de l’indice. Techniquement, le débordement de fin août de 11800 points a validé une structure chartiste très positive en tête et épaules inversées, dont le potentiel théorique de hausse est situé à 12350 points. Pour ne pas prendre de risque d’ici jeudi, une prise de profit sur le Dax reste recommandée autour des 12300 points. Une phase de correction technique vers 12000 points ne serait pas dénuée de bon sens.

popup_close
dax-sep19-daily-5

EUR/USD (EURUSD) : sous l’influence des banques centrales


La parité EUR/USD devrait être volatile ces 10 prochains jours, avec tour à tour l’intervention de la Banque Centrale Européenne (BCE) et de la FED. Le discours « dovish » de la BCE devrait d’ailleurs exercer une pression baissière sur l’euro-dollar, mais ira-t-il pour autant chercher un nouveau point bas annuel ? Rien n’est moins sûr car l’intervention en théorie accommodante de la FED peu après devrait quant à elle faire remonter la parité. Techniquement, pour casser la tendance baissière en place depuis juin dernier, il faudrait un retour au-dessus de 1.1110. En-dessous de 1.0925, la déprime reprendrait avec 1.08 comme cible suivante. On surveillera un retour vers 1.0925, ne pas passer dessous laisserait entrevoir la possibilité de mise en place d’une structure en fond, signe plutôt haussier par la suite. Un dollar trop haut ne devrait pas plaire du tout au Président Trump qui cherche toujours à mettre la pression sur la FED pour le faire rebaisser (reprise de l’EUR/USD).

popup_close
eurusdh4-16

Air France (KLM) : éventuelle reprise d’Aigle Azur


Air France a annoncé hier une hausse de 2.3% du trafic voyageurs pour le mois d’août. L’activité Cargo a quant à elle reculé de 5.7%. Mais ce qui a inquiété bien plus les investisseurs c’est l’offre faite par le groupe pour reprendre tout ou une partie de l’activité d’Aigle Azur. Le titre a abandonnée hier presque 10%. Techniquement, après une puissante reprise depuis mi-juin passant de €7.50 à €10.80, le titre cherchait un prétexte depuis quelques semaines pour engager une correction technique. Celle-ci pourrait se poursuivre jusqu’à €8.70, sans pour autant remettre en cause la dynamique haussière depuis mi-juin. Par contre, passer en-dessous de ce niveau annoncerait certainement un retour vers 7.5/€8. On pourra tenter une petite prise de position entre 8.7 et €8.90€, avec un stop de protection à €8.10 et une prise de profit vers €9.95.

popup_close
klmdaily-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Salaire moyen bonus compris (juil)
  • 3.7%
  • 3.8%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Nombre de demandeurs d’emploi (août)
  • 29.3K
  • 19.8K
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Rapport JOLTS – Nouvelles offres d’emploi (juil)
  • 7.311M
  • 7.248M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X