1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Des marchés proches de leur zénith

Analyses quotidiennes - 28/10/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Profits d’entreprises en baisse

marches-dopes-aux-liquidites


La saison des résultats du T3 bat son plein et plus de la moitié des entreprises du S&P500 ont publié leurs rapports, avec une crainte de voir les bénéfices baisser sur les trois dernières années. Cela n’a pas empêché les indices américains de se rapprocher de leurs sommets historiques la semaine dernière. Les taux bas et les rachats d’actions restent une arme redoutable pour contrecarrer la chute des bénéfices. Depuis 2008, le total des rachats d’actions des entreprises américaines s’élève à $5.000 milliards, montant plus important que les Quantitatives Easing de la FED des années précédentes. Depuis 2018, ils se sont multipliés avec $1.000 milliards ; cette année on se rapproche de ce montant. Les marchés sont pris en flagrant délit de dopage aux liquidités !

Eurostock 50 (DJXX-DEC19) : soutenu par les valeurs allemandes


L’Eurostock 50 est l’indice des 50 plus grosses capitalisations européennes : valeurs françaises et allemandes y sont largement prépondérantes. La surperformance des valeurs allemandes permet à l’indice d’évoluer autour de ses points hauts annuels et non loin du point haut de 2018, juste en-dessous de 3700 points. La hausse de l’indice a été favorisée par l’amélioration sur le front de la guerre commerciale sino-américaine et au Brexit, qui devrait se solder par une sortie avec accord. Malgré des chiffres macroéconomiques peu reluisants en zone euro, l’afflux de liquidités en provenance des banques centrales évite toute phase de baisse prononcée pour le moment. Toutes bonnes  nouvelles restent le prétexte à une progression de l’indice. La première alerte baissière serait la rupture de 3525/3550 points. Le potentiel de hausse se situe dans l’immédiat à 3700/3770 points. Le rallye de fin d’année a-t-il commencé ? S’il n’y a pas d’accident d’ici 15 jours à 3 semaines, on pourra le penser.

popup_close
djxx-dec19h4

S&P500 (SP-DEC19) : il manque 10 petits points


Le S&P500 reste toujours en position favorable pour tenter un débordement de ses points hauts historiques, d’autant plus que la volatilité reste très faible (aucune crainte des investisseurs), avec un  sentiment haussier qui n’est pas excessif à 62%. Il reste une marge de progression importante pour que l’euphorie gagne les intervenants (sentiment haussier > à 80%). Si on rajoute à cela ce que j’ai dit en préambule, on n’est pas à l’abri de voir l’indice continuer sa progression et enchaîner les records. Il reste encore la moitié des valeurs de l’indice devant publier leurs résultats trimestriels et la réunion de la FED mercredi, qui pourrait être un nouveau catalyseur. On surveillera quand même une première zone d’alerte que l’on peut fixer entre 2980 et 2960 points. Au-dessus de 3030 points, on visera les 3070 points, puis au-dessus une accélération haussière surprendrait beaucoup d’intervenants. A suivre…

popup_close
sp-dec19-daily-3

Twitter (TWITTER) : l’oiseau bleu perd de l’altitude


Twitter, célèbre réseaux social certainement favori du Président Trump, a publié la semaine dernière des résultats trimestriels plus faibles qu’anticipés. Les revenus publicitaires ont baissé suite à des problèmes techniques et l’activité cet été a décliné par rapport à l’année dernière. Le chiffre d’affaires a été de $824 millions contre $874 millions attendus. Le bénéfice dégagé est ressorti à $37 millions contre $161 millions espérés. Le titre à fortement baissé dans la foulée des résultats, en enregistrant la semaine dernière une baisse de plus de 20%. Pour le 4ème trimestre, Twitter espère réaliser un chiffre d’affaires proche de $1 milliard. Techniquement, il existe une forte zone de support entre 26 et $30. On pourrait tenter de construire une position à l’achat dans cette zone pour viser une reprise vers 35/$36, avec un stop de protection à $24.90.

popup_close
twitterweekly-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 17:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Mario Draghi (BCE)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X